LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

La nouvelle série Disney+ Original des studios Marvel « Loki » se déroule après les événements relatés dans AVENGERS: ENDGAME. Elle met en scène le dieu de la malice juste après qu’il s’est affranchi de son frère Thor.

MON AVIS :

Comme toutes les séries Marvel, il faut un minimum de connaissance sur l’univers Marvel avant de se lancer dedans sous peine de ne rien comprendre, déjà que ce n’est pas des plus évident de se plonger dans les multivers et la théorie des espaces temporels, donc les non initiés passés votre chemin.

Encore une production de qualité, visuellement c’est la série la plus réussie, les effets spéciaux sont sublimes. Moins d’actions, plus de dialogue, les personnages sont plus travaillés , plus recherchés. L’univers du TVA est vraiment travaillé dans le détail avec son look rétro des années 70 en alliant les dernières technologies.

Loki…le dieu de la malice, ce méchant qu’on arrive pas à détester, qu’on adore même !!

On comprend assez vite que cette série va déterminer une partie de la suite du MCU, mais ce n’est que le début car il y a une saison 2…La saison 1 nous laisse pas mal sur notre faim, avec beaucoup de questions sans réponses.

BREF…prochaine étape la sortie de Shang-Chi au mois de septembre au cinéma, mais je pense qu’on retrouvera le multivers au mois de décembre avec Spider man : no way home.

RÉSUMÉ :

À Londres, pendant la Régence, Daphne Bridgerton, fille aînée d’une puissante dynastie, est censée se trouver un mari, mais la concurrence est rude et ses envies sont ailleurs…

MON AVIS :

Alors oui, je suis dans ma période saga familiale, légèreté, pas prise de tête …même moi je commence à m’inquiéter …mais bon je me laisse guider par mes envies…

Et qui n’a pas entendu parlé du duc de Hastings ces derniers mois ? Est ce que sa réputation est méritée? MAIS TELLEMENT !!! Encore une fois ce type de série est cousu e fil blanc et sans surprise, tout le monde va là où il doit être, même l’identité de la fameuse chroniqueuse mondaine Lady Whistledown se devine extrêmement vite.

Mais malgré tout, je me suis laissée happer par l’histoire mais surtout par l’ambiance, très classe, très distinguée, très chic, so british…visuellement elle très bien réalisée, très esthétique, un vrai bonheur à regarder. J’ai été sensible aussi à l’anachronisme de la musique , c’est très réussi.

La transition entre la partie très prude de la séduction et la découverte de la vie maritale est un peu brutale 😂…ou comment passer du rien à tout…

Bon la saison 2 c’est pas pour tout de suite vu qu’elle se tourne dans la belle Angleterre…en plein début de 4 eme vague…cet fois, l’histoire va s’attarder sur les amours de Anthony l’ainé de la famille Bridgerton…il n’y aura plus de duc de Hasthings.

BREF…UN BON MOMENT PAS PRISE DE TÊTE

RÉSUMÉ :

À la suite d’une tragédie brutale à Shadyside, dans l’Ohio, un groupe d’adolescents rencontre accidentellement le mal ancien responsable d’une série de meurtres brutaux qui sévissent dans leur ville depuis plus de 300 ans.

MON AVIS :

Déjà j’adore le concept …un slash movie couplé à un film de sorcellerie sous forme de trilogie qui remonte le temps et l’origine de la malédiction, en reprenant le concept du slash movie des années 90 type scream, la traditionnelle tuerie d’un camps de vacances et les bases d’un film de sorcellerie …le tout accompagné d’une bande son de 1994 et 1978…comment te dire que j’ai été joie bonheur !!!

A dévorer avec un sot de pop corn !! Pour les quarantenaires c’est une régression assurée vers l’adolescence …le pied total !! Cette trilogie va ravir aussi les adolescents pour les froides soirées d’été, ou les après midi pluvieux. On n’est pas sur une parodie,ça reste bien sanglant, il y a de l’hémoglobine, du hurlements, des gorges qui égosillement, tous les clichés sont là mais en temps c’est la marque de fabrique des ces films.

Une semaine = un film, le jour où vous lirez cette chronique, ils seront tous sortis .

Énorme point fort …1994…une bande son incroyable :

  • Cypress Hill
  • Radiohead
  • Portishead
  • Snoop Dog
  • The Prodigy
  • Pixies
  • Soundgarden
  • Garbage

Pendant 3 films , j’ai eu l’impression de redevenir une ado…oui c’est pas parfait …mais franchement j’ai passé un super bon moment, moi qui ne suis d’habitude pas fan des films Netflix là vraiment j’ai aimé.

BREF…A REVOIR LA SEMAINE D’HALLOWEEN !!

RÉSUMÉ :

La jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d’un secret. Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d’une dépression, se rend dans l’arrière-pays-niçois afin d’écrire un article sur la Belle Époque. Sa grand-tante va lui révéler l’histoire d’Agathe, leur aïeule hors du commun. En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir. Et la présence du ténébreux, mais très secret Sébastien y est également pour quelque chose…

MON AVIS :

A force de lire soit du thriller, soit de l’horreur tout le long de l’année, parfois, j’arrive à un trop plein et j’ai besoin d’un peu de légèreté et souvent cette période tombe au moment de l’été. Dans ces périodes, je me tourne vers les sagas familiales, les histoires où l’on déterre les secrets du passé. L’été c’est aussi le moment où je me décide de vider ma pile à lire, cette année le blog ÉVASION POLAR a lancé sur son Instagram #jevidemapal …allez hop c’est parti et je tombe sur : LE JARDIN DE L’OUBLI.

Et ce livre a parfaitement fait le job…l’arrière pays niçois, une maison abandonnée,un secret de famille. Le tout plus que bien raconté par Clarisse Sabard, son style est fluide, addictif et très immersif. J’ai vraiment passé un très bon moment de lecture tout en légèreté avec une petite romance au passage . Comme souvent dans ce style de livre, la partie du passé me fascine toujours plus, chargées d’histoires dans l’Histoire, ici la première guerre mondiale.

BREF…LA PARFAITE HISTOIRE DE L’ÉTÉ A LIRE A L’OMBRE D’UN ARBRE.

RÉSUMÉ :

Dans la chambre 217 de l’hôpital Kiner Memorial, Brady Hartsfield, alias Mr Mercedes, gît dans un état végétatif depuis sept ans, soumis aux expérimentations du docteur Babineau. Mais derrière son rictus douloureux et son regard fixe, Brady est bien vivant. Et capable de commettre un nouveau carnage sans même quitter son lit. Sa première pensée est pour Bill Hodges, son plus vieil ennemi…

Après Mr Mercedes et Carnets noirs, la série de l’inspecteur Hodges se termine avec ce dernier volet, parfait mélange de suspense et d’horreur.

MON AVIS :

DÉJÀ LA FIN DE MA RELECTURE DE LA TRILOGIE BILL HODGES …

J’ai encore plus aimé ma seconde lecture …je pense que tout simplement ça ne s’explique pas, il faut lire ses livres et se laisser porter par son expérience de lecteur.

Sur ce dernier tome, King n’a pas pu s’empêcher de mettre une touche de fantastique, elle s’intègre parfaitement dans l’histoire ne vous inquiétez pas .

Ce tome est une histoire de vengeance Brady vs Bill, la dernière bataille entre les deux, la conclusion finale…évidement vous allez retrouver l’adorable Holly et le courageux Jérôme , ainsi que tous les personnages secondaires qui font la richesse de cette saga. Mais King va explorer jusqu’au dernier brin d’ADN nos deux personnages…jusqu’au bout du mal pour Brady, jusqu’au bout de l’héroïsme pour Bill.

Est ce que j’ai encore une fois espéré une fin différente ?…oui …attention je ne reproche rien à cette fin, mais j’ai beau la connaitre mon petit cœur prend un coup à chaque fois…

Je crois vous l’avoir dit, mais j’adore cette trilogie !!!

BREF…LISEZ LA TRILOGIE BILL HODGES…BREF…LISEZ DU KING !!!

RÉSUMÉ :

Natasha Romanoff, alias Black Widow, voit resurgir la part la plus sombre de son passé pour faire face à une redoutable conspiration liée à sa vie d’autrefois. Poursuivie par une force qui ne reculera devant rien pour l’abattre, Natasha doit renouer avec ses activités d’espionne et avec des liens qui furent brisés, bien avant qu’elle ne rejoigne les Avengers.

MON AVIS :

2 ans sans voir un Marvel au cinéma…c’est long…vraiment très long, je ne vous cache pas que ma gorge s’est serrée quand la musique des Avengers a retenti.

J’ai eu à peine le temps de me remettre des mes émotions qu’elles ont été balayées par une des meilleures scènes d’introduction de MCU, Ever Anderson ( la fille de Milla Jovovich) est juste incroyable, son talent couplé à celui de Violet McGraw ( the haunting of Hill house) donne un duo incroyable qui vous prend à la gorge…et pour clôturer cette scène une reprise sublime de Smell like teen spirit de nirvana par Malia J, je suis restée collée à mon siège.

L’histoire se déroule après Civil war, les avengers sont divisés, Natacha est recherchée, elle décide de fuir pour faire le point, mais son passé la rattrape, elle doit affronter ses vieux démons, elle doit s’en occuper avant de penser à l’avenir des Avengers.

Dans ce film il y a toute une partie qui va vous faire voyager : La Norvège, le Maroc, Budapest, la Sibérie, les plans sont sublimes, dépaysement assuré. La dernière partie est plus en studio…elle fait un peu moins rêver .Mais les effets spéciaux et les scènes de combats sont là et sont plutôt réussis.

Le grand méchant de cet opus est à la fois l’un des plus cruels et en même temps l’un des moins mémorable du MCU…

La force de ce film c’est Natacha, la petite fille derrière Black widow, et ses retrouvailles avec sa « famille ». Heureusement qu’il y a les petites touches d’humour à la Marvel sinon ce film serait extrêmement sombre. J’ai eu un coup de cœur absolu pour le personnage de red guardian. Par beaucoup d’aspects, ce film se rapproche de mon Marvel préféré : le soldat de l’hiver. Les liens entre les personnages sont très forts.

Alors oui tout n’est pas parfait, il y a quelques scènes ultra clichés que l’on voit venir à des kilomètres. La dernière partie sur la Red Room est en deçà du reste du film et c’est vraiment dommage. Mais ça ne change pas mon ressenti global du film.

Il y a une seule scène post générique…à regarder avec un mouchoir de préférence

BREF…J’AI ÉTÉ GÂTÉE POUR UN RETOUR AU CINÉMA…MARVEL NE DÉÇOIT JAMAIS.

J’ai eu la chance de pourvoir faire l’ouverture de ce merveilleux hôtel…j’ai tout décortiqué, tout visité,tout photographié… je vous raconte tout ça .

LE CONTEXTE :

Il y a 17 ans avec mon mari, nous avons pris nos premières vacances ensemble, un weekend au Disney’s hotel : New York , c’est vous dire à quel point ce retour était symbolique…depuis nous sommes devenus parents , nous avons parcouru les 5 continents, nous sommes revenus un tas de fois à Disneyland Paris mais jamais au New York…Puis arrive le COVID…pour reprendre les mots de Mickey, le besoin de magie n’a jamais été aussi présent, une jauge pour le nombre de personnes dans le parc, un nouvel hôtel à tester… on s’est dit que c’était le moment idéal,nous voilà partis tous les 3 .

Petite précision pour ceux qui tomberaient sur cet article sans connaitre le blog, NOUS SOMMES ULTRA FAN DE MARVEL !!! Donc exigeant…

CONTEXTE COVID :

Je préférais ne pas en parler mais il est là…donc autant faire avec. Chez Mickey c’est quand même ultra safe. Pas de pass sanitaire mis en place à ce jour donc masque obligatoire partout sur le resort également en extérieur . Des jauges en magasins, du gel hydroalcoolique partout à disposition, des rappels réguliers sur les gestes barrières, des signalisations au sol pour les distanciations, beaucoup de personnels qui nettoient notamment les rampes des files d’attentes. Fin juin, on ne pouvait pas accéder aux fast pass. Les selfies avec les personnages se font avec masques pour les adultes et à un mètre de distance .

Pour l’hôtel,enregistrement en ligne, vous êtes accueillis par un cast member, qui vous fournit toutes les explications, vous n’attendez pas une seule minute. Les serviettes sont changés uniquement à la demande ainsi que le ménage pour éviter le flux de personnes.

QRcode pour accéder aux restaurants ou vous laisser vos coordonnées, QRcode pour accéder au menu, mais il est possible de les avoir sur papier.

Le buffet du petit déjeuner est remplacé par un service à table à volonté.

LA SECURITÉ :

J’avais oublié que Mickey ne rigole pas avec ça…arrivés à l’hôtel, la sécurité de l’hôtel vérifie votre réservation et inspecte le coffre de votre voiture avant même de vous faire rentrer sur le parking. Avant de rentrer dans l’hôtel, scan des bagages et détecteur de métaux, idem entre l’hôtel et le Disney Village. Uniquement les clients des hôtels Disney peuvent avoir accès à l’hôtel.

LE MAGIC PASS :

Cette petite carte est nominative, elle vous permettra d’accéder à votre chambre, à l’hôtel aux parcs et de faire valoir vos repas pré payés.

LES PLUS MICKEY :

Un petit bout des USA qui me manquent tant…un accueil de rêve, un personnel charmant souriant, ils sont prêts à tout pour améliorer votre séjour. Un service impeccable.

LE HALL :

Une chorale de WAOUH !!! Un émerveillement, je ne savais plus où poser les yeux tellement il y a de choses à voir , de détails, les cast member vous feront un plaisir de vous donner des explications et des anecdotes . En premier je suis tombée en admiration devant les 3 armures d’Iron Man, elles sont dans une vitrine tellement propre qu’on pense pouvoir les toucher. Puis les 3 boucliers de Captain America, les colonnes géantes avec les gravures des Avengers, les tableaux, les vitraux rétro éclairés des comics…le parfum d’intérieur …mon dieu ce parfum…oui vous pouvez l’acheter au prix un peu exorbitant de 60 euros mais oui je l’ai acheté…c’est une dinguerie.

La boutique de l’hôtel est l’antre de la tentation…produits exclusifs, décorations , vêtements, jeux…c’est Noël avant l’heure.

LE REZ DE CHAUSSÉE : UNE SUBLIME EXPOSITION

Le rez de chaussée de l’hôtel se visite comme un musée, il est parsemé d’œuvres divers, de styles différents…c’est magnifique…la bande dessinée est un art…et l’art s’expose. Je vous mets quelques photos pour vous rendre compte de la beauté des œuvres.

LA CHAMBRE :

J’ai eu l’impression de rentrer dans une chambre pour Tony Stark, très moderne, mais sobre à la fois, les luminaires sont tous très designs. La télévision est incrustée dans le miroir , smart Tv bien évidement . Elle est très confortable, rien à redire sur la literie, il y a plusieurs type d’oreillers plus ou moins moelleux . Vous pouvez gérer vous même la température de la pièce.

Seul bémol, un débit d’eau un peu faiblard à mon gout .

LES RESTAURANTS :

J’ai pu tester uniquement sur les petits déjeuners, nous sommes partis en formule pension complète plus, avec tous les repas compris. Cette formule vaut le coup uniquement si vous êtes un très gros mangeur, franchement la demi pension nous aurait largement suffit . Par contre pensez à réserver via l’application ou par téléphone, sinon c’est quasiment impossible de manger dans un restaurant servi à table.

La salle du Manhattan et son lustre qui représente Asgard, juste sublime très classe, le buffet à volonté servi à table est juste à tomber par terre.

Idem pour la salle de Downtown restaurant, (désolée, j’ai pas de photos), l’immersion New yorkaise est totale.

Il y a également deux bars dont un qui reproduit le décor d’un rooftop New yorkais avec vue sur le QG des Avengers, je n’ai pas eu l’occasion de les essayer…je tombais de fatigue le soir.

LES EXTÉRIEURS :

Tout n’était pas fini lors de notre séjour fin juin, mais nous avons pu admirer les deux sublimes statuts de Captain Marvel et Black Panther.

BREF…je ne peux que vous conseiller cet hôtel, le soucis du détails est poussé à son paroxysme, il est sublime, vraiment sublime. Le mariage Disney et Marvel est vraiment l’un des plus réussi.Vous voulez déconnecter, vous voulez rêver , c’est l’endroit idéal.

Je reviens bientôt avec un article sur le parc DisneyLand Paris;

RÉSUMÉ :

Pour tout te dire… tout le monde ment.
L’un des dix meilleurs thrillers de l’année selon le New York Times.

Pour tout te dire… tout le monde ment.
L’un des dix meilleurs thrillers de l’année selon le New York Times.

Le talent d’écrivaine de Lucy Harper lui a tout donné : la gloire, la fortune et des fans par millions. Il lui a aussi donné Dan, son mari jaloux dont la carrière d’écrivain est au point mort.
Un jour, Dan disparaît ; ce n’est pas la première fois qu’une personne disparaît dans la vie de Lucy. Trois décennies plus tôt, son petit frère Teddy s’est lui aussi volatilisé et n’a jamais été retrouvé. Lucy, seul témoin, n’a jamais dit la vérité sur cette soirée, au grand désarroi de ses parents. C’est à ce moment-là qu’elle a développé son talent de conteuse.
Mais aujourd’hui Lucy est une femme adulte qui ne peut plus se cacher derrière la fiction. Le monde entier la regarde, et sa vie est passée au peigne fin. Une vie faite d’histoires, certaines plus plausibles que d’autres. Aurait-elle pu blesser Teddy ? A-t-elle tué Dan ?
Lucy Harper devra enfin dire la vérité. Croix de bois, croix de fer, si elle ment, elle va en enfer.

MON AVIS :

J’ai aimé le personnage de Lucy qui vit complétement pour ses romans, coupée du monde…pendant ce temps , son époux Dan gère le reste, mais comment vous dire…déjà il jalouse la carrière de sa femme de façon très malsaine mais en plus, il va acheter, sans lui en parler, une maison hors de prix…dans le bois où son frère a disparu quand elle était enfant.

Vous l’aurez compris dans le résumé, on part sur un thriller passé/ présent.

La partie sur la disparition de son frère…j’ai pas adhéré …du tout …autant sur son développement que sur sa résolution.

Sur la partie du présent, heureusement que la complexité du personnage de Lucy sauve le récit parce que l’intrigue…vraiment sans plus.J’ai trouvé son déroulement un peu brouillon, pas abouti.

BREF …SANS PLUS…

MERCI NETGALLEY ET LES ESCALES POUR CETTE LECTURE

RÉSUMÉ :

Mariana, Londonienne d’origine grecque, est psychothérapeute. Alors qu’elle se remet à peine de la noyade de son mari, sa fragile nièce Zoé, étudiante à Cambridge, l’appelle au secours. Une jeune fille de sa classe a été retrouvée sauvagement assassinée sur leur campus.

Mariana, ancienne élève de Cambridge, débarque aussitôt pour soutenir Zoé, et ne peut s’empêcher de mener sa propre enquête, surtout quand Zoé accuse son professeur de grec ancien, le séduisant Edward Fosca, d’être l’assassin. Mariana découvre alors que Fosca entretient des relations mystérieuses avec quelques étudiantes qui se surnomment « les Muses ». Bientôt, une autre jeune femme est retrouvée morte, une autre muse…

Avec ce nouveau thriller psychologique mêlant psychanalyse, faux-semblants, mythologie grecque et huis clos dans une université mythique, Michaelides nous coupe plus que jamais le souffle.

MON AVIS :

Le tant attendu second thriller de Alex Michaelides !!!

Tellement attendu…que je suis un peu mi figue / mi raisin.

J’ai beaucoup aimé me retrouver dans cette ambiance anglaise et encore plus caractéristique cette ambiance de l’université de Cambrige…so british…j’adore.Les rues pavés, les pubs, les chambres mansardées, les rivières, les parcs…là dessus rien à redire, le dépaysement est là.

Le deuil complexe de Mariana est très bien développée, j’ai été touchée par ce personnage. Le style d’écriture est toujours aussi addictif, les pages se tournent facilement…Par contre le reste des personnages…rien, nada, aucune connexion avec eux…limite à comprendre qu’on s’en prenne aux muses…

Mais clairement ce livre souffre du syndrome du second roman,je m’explique je n’aurais peut être pas eu le même ressenti sur ce livre si je n’avais lu avant dans son silence . Les muses est un bon thriller…mais un cran en dessous de dans son silence. J’ai pas eu l’effet WAOUH du premier.

BREF…UNE BON THRILLER MAIS SANS LE PLUS QUI T’EMPORTE…

MERCI CALMANN LEVY POUR CETTE LECTURE

RÉSUMÈ :

Les gens aiment Emmy Jackson, surtout sur Instagram où elle partage sa vie de famille
et ses conseils de maman à son million de followers.
Son crédo : la sincérité, mais Emmy n’est pas aussi honnête qu’elle aimerait le faire croire
à ses fans. En réalité, elle ne raconte pas ce qu’elle vit mais vit pour mettre en lumière son rôle de mère faussement imparfaite.
Dans sa quête de popularité, Emmy est prête à tout ; et une personne, tapie dans l’ombre
de l’anonymat des réseaux sociaux, entend lui faire payer… Car les gens comme elle méritent de savoir ce que cela fait de tout perdre.
Quand votre vie s’étale sur les réseaux sociaux, quoi de plus simple que de vous tendre un piège?

MON AVIS :

Suivie est un thriller mais pas que…j’ai trouvé que c’était très courageux de la part de ce couple d’auteur de prendre comme sujet de base la communauté …comment trouver les justes mots… extrêmement sujet à controverses…qui déchainent les passions : LES INSTA MUM.

J’ai cette chance de ne pas avoir connu les réseaux sociaux quand j’étais jeune maman…parce que sincèrement, ça fait très peur…qu’en tant adulte responsable tu montres ce que tu souhaites de ta vie…ok…mais les enfants, la mise en scène des enfants, la marchandisation des enfants pour des placements produits…OMG !!! Ça me terrifie !!

Dans ce livre, les auteurs creusent plus loin encore, en décortiquant l’influence de ces insta mum sur les jeunes mamans désemparées car vous l’aurez surement remarqué « la mode « est aux jeunes mamans qui galèrent, qui en « chient » qui ne s’en sortent pas…qui donc donne des conseils…et oui c’est tellement plus vendeur que la maman parfaite…Vous allez découvrir le parcours d’Emmy, blogueuse mode qui ne décolle pas à Star d’Instagram grâce à ses prétendus galères avec ses enfants, car oui sur Instagram on peut vendre du rêve mais du malheur aussi !! . Vous aurez son point de vue, celui de son mari et celui de la personne qui cherche absolument à se venger d’elle.

Finalement la partie thriller est ce que j’ai le moins aimé dans ce livre, car la description de ce milieu d’influenceuses à part est mais tellement plus effrayant que l’histoire de vengeance…même si le motif fait froid dans le dos !!

BREF…je vous conseille de le lire car c’est vraiment instructif …et effrayant de savoir que tant de jeunes mamans tombent dans les griffes de ses femmes d’affaires prêtent à tout pour s’enrichir sur leurs dos.

MERCI HUGO THRILLER ET NETGALLEY POUR CETTE LECTURE