LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

img_0421

C’est déjà la dernière sélection !!! Encore une fois, c’est passé tellement trop vite…mais avant de faire le bilan de cette année et de participer au vote final, profitons de cette dernière selection avec du très très lourd au programme….

MORGAN AUDIC : DE BONNES RAISONS DE MOURIR

de bonnes raisons

DESCRIPTION :

À Pripiat, ancienne ville soviétique confinée dans la zone d’exclusion à proximité de Tchernobyl, un cadavre atrocement mutilé est retrouvé suspendu à la façade d’un bâtiment. Deux hommes aux motivations divergentes, Joseph Melnyk, policier ukrainien animé par le sens de la justice et du devoir, et Alexandre Rybalko, flic russe recruté par le père de la victime, mènent chacun leur enquête. Alors que tout relie le crime à un double homicide perpétré en 1986, la nuit où la centrale a explosé, ils doivent affronter un tueur fou qui signe ses meurtres d’une hirondelle empaillée.

Morgan Audic livre un thriller époustouflant dans une Ukraine disloquée où se mêlent conflits armés, effondrement économique et revendications écologiques.

MON RESSENTI:

J’ai eu un très gros coup de cœur pour ce thriller l’année dernière, je vais le relire avec grand plaisir !!! Surtout qu’entre temps j’ai vu la série TCHERNOBYL,ce qui va encore plus m’aider à m’immerger dans cet ouvrage.

THOMAS HARRIS : CARI MORA

cari mora

DESCRIPTION :

Des lingots d’or sommeillent depuis des années sous l’ancienne villa de Pablo Escobar à Miami Beach. Gangs et malfrats se battent pour mettre la main dessus. Aujourd’hui, c’est au tour du maléfique Hans-Peter Schneider de tenter sa chance. Mais la sublime Cari Mora veille sur les lieux. En matière de violence et d’armes à feu, personne n’a rien à lui apprendre.
Entre désirs et instinct de survie, avidité et obsessions macabres, Thomas Harris, maître absolu du thriller, revient ici avec un sixième roman où le mal se faufile à chaque page.

MON RESSENTI :

un peu anxieuse…car vu la quatrième de couverture, on part sur un style complétement différent du silence des agneaux…mais , je vais pouvoir retrouver Miami à défaut de pouvoir y retourner en vrai pour le moment….donc à voir…

BREF…ENCORE UNE TRÈS BELLE SÉLECTION,LA BATAILLE SERA RUDE ENTRE UN AUTEUR À SUCCÈS DEPUIS DES DÉCENNIES ET LE PETIT NOUVEAU QUI A FAIT SENSATION …

 

Enfin les vacances, l’été, les heures de lectures sans interruption…il pleut pas grave le programme ne change pas, on peut même binge watcher des séries !!

Bon à l’heure où j’écris ce bilan, tout ça c’est déjà fini…mais franchement c’était top !!

LES LIVRES

LES SÉRIES

LE SPORT:

img_0155

BREF…UN MOIS QUI EST PASSÉ BEAUCOUP TROP VITE !!! POUR LE MOIS D’AOUT QUELQUES ARTICLES SUR DES IDÉES VOYAGES EN FRANCE, DES LECTURES DE LA RENTRÉE LITTÉRAIRE, DES NOUVELLES SÉRIES…

BIEN ÊTRE

LES VOYAGES

BREF…UN PEU RÉPIT DANS NOTRE NOUVELLE RÉALITÉ MASQUÉE , NOS HABITUDES CHANGENT , ON S’ADAPTE…MAIS LE VIE RESTE BELLE…

Cette année, il a fallu se réinventer  de multiples façons et dans beaucoup de domaines…Avec le COVID, nous avons du renoncer à un gros voyage dans l’ouest des ÉTATS UNIS et je ne sais vraiment pas quand nous pourrons revoyager un jour normalement…En attendant, il est clair pour nous, que pour 2020, nous restons en France.

Donc les articles de la catégories voyages vont se situer pendant quelques temps en France…et quoi de mieux que de commencer par chez moi : LA CÔTE PICARDE.

Plus exactement la côte sud, le littoral picard est surtout connu pour la Baie de Somme, je ne vais vous en parler que brièvement, des sites entiers lui sont consacrés, oui la baie est sublime, oui c’est magnifique …oui mais c’est noir de monde !!! Le Crotoy , Saint Valery et Le Hourdel..l’été et les grands weekends si la foule ne vous dérange pas tant mieux sinon…essayez plutôt hors saison, de toute façon on ne vient pas en baie pour la plage et les lumières d’hiver sont encore plus belles.

CAYEUX SUR MER,AULT,LE BOIS DE CISE et MERS LES BAINS

Ces stations balnéaires son toutes liées par le sentier littoral, vous pouvez le commencer à chaque étape en fonction de votre niveau.

CAYEUX SUR MER

La station balnéaire de Cayeux est connue pour son chemin de planche et ses 400 cabines de plages colorées.Idéale pour les familles, la plage est très grande (14 kms en tout), vous n’êtes pas les uns sur les autres. Certes c’est une plage de galets, mais le sable apparait à marée basse.

Je vous conseille aussi le bois de pins, idéal pour les chaudes journées d’été.

Pour voir les phoques, il faudra vous rendre au hameau du Hourdel.

img_0363img_0362

Elle est parfaite pour les sportifs, il y plusieurs parcours de vélos, de running…c’est aussi le paradis des Kite surfs.

Pour manger, je vous conseille :

 

img_0191img_0188img_0189

LA RÉSERVE ORNITHOLOGIQUE DU HÂBLE D’AULT

Le port d’Ault ou « Hâble d’Ault » était au Moyen-âge une importante zone de mouillage des navires qui pouvaient pénétrer dans cette zone en emprutant un chenal qui communiquait avec la mer.
De nos jours, le marais du Hâble d’Ault est essentiellement connu pour la richesse de sa faune sauvage et de sa flore : en effet, plus de 270 espèces d’oiseaux migrateurs ont été recensées depuis la fin du XIXème siècle… Le site se compose de parties herbeuses, de marais, de pelouses graveleuses, de levées de galets et quelques fragments de dunes. Le lieu abrite également une réserve de chasse et de faune sauvage, c’est pourquoi le lieu intéresse de nombreux ornithologues. Un circuit de randonnée est aménagé pour le découverte du site : La réserve d’avifaune du hâble d’Ault.

Des kilomètres de promenades quasiment seul au monde entouré d’oiseaux. Idéal pour courir en trail et plutôt VTT pour le vélo.

img_0258img_0256img_0264img_0268img_0259

AULT-ONIVAL

Fini le plat, place au dénivelé des falaises, à partir de maintenant ça grimpe !!

Cette station balnéaire est le départ d’une magnifique promenade à travers les falaises, cette station a beaucoup de charmes avec ses magnifiques maisons fin 19 ème, malheureusement l’érosion des falaises attaque ce beau village et son littoral est menacé.

Pour manger je vous conseille:

EN ROUTE VERS LE BOIS DE CISE

Cette randonnée est très bien balisée, il faut évidemment rester éloigné du bord des falaises pour votre sécurité. Elle est accessible au plus grand nombre, certains passages sont un peu périlleux . Personnellement, je la recommande aux personnes en bonne conditions physique et en bonne forme…à éviter avec des enfants en bas âge . Bonnes chaussures  vivement conseillées .

Les photos parlent mieux qu’un long discours…

img_0314img_0315img_0323img_0331img_0337img_0328

LE BOIS DE CISE

Ce site protégé du vent et des embruns permet à une végétation luxuriante de s’épanouir : les hêtres, les chênes, les tapis de jacinthes et de jonquilles côtoient les villas Belle Epoque perchées sur leur promontoire.

Un petit paradis hors du temps !!

Il n’y a qu’un restaurant…que je ne vous conseille pas particulièrement…

img_0343img_0336img_0340img_0341img_0202img_0205img_0250img_0249img_0206

EN ROUTE VERS MERS LES BAINS

Cette partie est un peu plus longue, pas plus de difficultés que la première .

img_0225img_0248img_0247img_0213img_0214img_0224img_0226

MERS LES BAINS

A Mers-les-Bains, hautes falaises de craie blanche et longue plage de galets servent d’écrin à l’une des merveilles architecturales de la côte. A la fin du XIXème siècle, époque des bains de mer, les plages du nord ont la côte. Le front de mer se construit à cette époque. Plus de 500 villas voient le jour. Elles mêlent différents styles : Art Nouveau, flamand, etc… et rivalisent de décors et d’ornementations : céramiques, balcons ouvragés, ferronnerie, faïences, clochetons, etc….

img_0232

La foret de Eu et son château à voir absolument aussi !!!img_0231img_0235

LE TREPORT

Si il vous reste un peu de force, ou si vous revenez une autre journée…passez la frontière pour vous rendre en Normandie dans la ville très animée du Treport ( il y a nettement plus de monde et les rues sont étroites par endroit). Je vous conseille de vous garer en haut des falaises (payant) et d’emprunter le funiculaire ( gratuit) qui traverse les falaises.

img_0236img_0242img_0238img_0243img_0240img_0244

img_0237

BREF…C’EST MON COIN…JE MANQUE D’OBJECTIVITÉ TRÈS CERTAINEMENT …MAIS POUR LES AMOUREUX DE NATURE ET DE CALME, LA CÔTE SUD DE LA PICARDIE EST PARFAITE.

 

 

 

 

LE JOUR DU CHIEN

DESCRIPTION :

Les ténèbres sont mon domaine. Le métro, ma cité des morts. La souffrance de mes victimes, mon plaisir. Je suis le Chien. Inquisiteur ou Guerrier saint, comme vous voudrez. Dieu est avec moi. Djeen, je croyais l’avoir tuée. C’était il y a trois ans. Déchiquetée par les roues du métro. Et voilà qu’elle me menace… Je dois la retrouver avant que Kovak ne le fasse. Et ce jour-là signera l’apogée du Mal.
Sur les traces d’un tueur psychopathe, dans un Paris souterrain plus hallucinant que l’enfer, un thriller sombre et palpitant par l’auteur de L’Œil de Caine (Prix des lecteurs polar du Livre de Poche 2007) et de Monster (Prix Maison de la Presse 2009).

Un polar d’une exceptionnelle qualité. Quelle réussite ! La mécanique est diaboliquement irrésistible, le suspense total, le décor surprenant et l’histoire impressionnante ! Gérard Collard, librairie La Griffe noire.

MON AVIS :

😳 …ça c’est à peu prêt la tête de mon libraire quand je lui ai dis que je n’avais pas lu ce thriller …🤣🤣…genre WTF !!! Impossible, donc forcément il a attisé ma curiosité et donc forcément je suis repartie avec…

Et oui, il faut toujours écouter son libraire !!!

Car effectivement c’est un sacré bon thriller, et la quatrième de couverture ne lui rend vraiment pas justice!! Il n’y a aucun temps mort, vous rentrez dans l’action tout de suite…puis l’histoire de Kovak se dévoile à vous …son passé, son travail d’urgentiste, sa famille, son coté sombre…le drame de sa vie…

Un vrai page turner, vous êtes pris dans cette spirale infernale de vouloir découvrir à tout pris la vérité sur Djeen.

Seul petit bémol, car il faut bien en trouver un…même si la fin se tient et elle est complétement cohérente avec le reste de l’histoire, je l’ai trouvé un brin too much…un chouia…

BREF…NE VOUS FIEZ PAS A LA QUATRIÈME DE COUVERTURE,ELLE NE LUI REND PAS JUSTICE,UN THRILLER TRÈS BIEN FICELÉ, A L’ACTION CONTINUE…IL PARAIT MÊME QU’ON RETROUVE LE DR NOWAK DANS UN AUTRE THRILLER…CHOUETTE

Plus on est de fous…plus on rit…et avec notre petite dernière, on ne s’ennuie pas !!!

Comme vous le savez déjà,chaque année, beaucoup d’animaux sont lâchement abandonnés par des raclures de fond de chiottes( je pense pouvoir me permettre cette vulgarité sur ce sujet) et encore plus cette année avec le COVID.

De plus, dans certaines régions de France, les programmes de stérilisations n’ont pas pu se faire comme prévu à cause du confinement…donc forcément, il y a eu pas mal de naissances .

Ça faisait déjà longtemps que je souhaitais avoir un troisième chat, et là je me suis dis c’est le moment où jamais.

Pour vous resituer un peu le contexte, j’ai déjà deux chats mâles de 6 ans.

Il y a Tyrion , le premier venu, adopté dans le même refuge que Arya.Mon sublime Tyrion, on ne sait pas ce qui lui est arrivé avant son adoption, mais il a été clairement traumatisé…très trouillard, peur de tout, il a eu le coryza (maladie infectieuse qui touche les chats)…bref il a mal démarré dans la vie, mais avec beaucoup d’attention et beaucoup d’amour…et l’arrivée de Gimli 6 mois après, il est presque devenu un chat sociable 🤣…c’est notre chat mannequin, notre chat « la classe »…le chat qui a inventé la distanciation sociale mais qui n’est pas contre un câlin, si c’est lui qui décide.

img_8455

Mais étant absents la journée, nous ne voulions pas qu’il reste seul donc quelques mois plus tard, Gimli est venu nous rejoindre.

Gimli, le magnifique, a grandit en famille d’accueil, donc il était beaucoup moins peureux, beaucoup plus sociable. C’est un grand chasseur qui nous ramène beaucoup trop de « cadeaux » du jardin ☠️🐭🐰☠️…notre jardin a un petit air de simetierre de King. Il est extrêmement câlin et proche de nous. Et clairement, il nous a déridé Tyrion.

 

img_8563

Gimli et tyrion au bout de quelques mois ensemble :

img_1849

Donc maintenant,je vous présente Arya, elle est née début mai durant le confinement, nous l’avons adopté le 18/07 dans un refuge de notre département.Une boule d’énergie et d’amour, elle est super speed et super câline, pour le moment, elle est soit au taquée soit endormie 😂

img_0394

Tout cette présentation féline pour vous dire que adopter ces petites bêtes ou d’autres c’est que du bonheur, ça va pas changer la face du monde, mais leur monde à eux !! Un animal c’est que du bonheur, c’est 100% d’amour, pas de faux semblant ou de déception, un animal ne triche pas avec vous !! Mais c’est aussi des responsabilités, il faut bien évidement s’en occuper…ça représente également un cout en nourriture, litière et vétérinaire…

Arya nous a couté 135 euros, ce prix comprend la primo vaccination et la stérilisation. Nous avons eu des bons de réduction d’une animalerie avec laquelle le refuge est en partenariat.

Tous nos animaux sont stérilisés, l’idée c’est de ne pas encombrer les refuges encore plus qu’ils ne le sont maintenant .

Petite précision, je n’ai rien contre les chats de race, je les trouve extrêmement beaux pour certains…mais le concept d’une race pure, des rencontres pour les procréations entre chats d’une même race…c’est pas mon délire, je préfère laisser faire dame nature…

BREF…VOILA UN PETIT ARTICLE AVEC MES AMOURS QUI SONT ,JE TROUVE, EN TOUTE OBJECTIVITÉ, D’EXCELLENTS INFLUENCEURS POUR PROMOUVOIR L’ADOPTION EN REFUGE.ET QUOI DE MIEUX QUE DE LIRE UN BON LIVRE À COTÉ DE SES ANIMAUX PRÉFÉRÉS ?

octobre

DESCRIPTION :

Le premier thriller du créateur de la série culte The Killing

Début octobre, dans la banlieue de Copenhague, la police découvre le cadavre d’une femme amputée d’une main. À côté du corps, un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d’allumettes. Chargés de l’enquête, la jeune inspectrice Naia Thulin et l’inspecteur Mark Hess découvrent vite que cette figurine est porteuse de mystérieuses empreintes : celles de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires Sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte.

Thulin et Hess explorent toutes les pistes qui leur révèleraient un lien entre la disparition de la fille de la ministre et la victime à la main coupée. Lorsqu’une autre femme est tuée, selon le même mode opératoire, ils comprennent que le cauchemar ne fait que commencer…

MON AVIS :

Mon premier avis : ICI

Suite à ma relecture d’Octobre, je pourrais réécrire exactement la même chronique pour ma relecture : ce thriller est parfait :

  • on a une histoire qui se tient du début à la fin
  • un cold case
  • des enquêteurs très empathiques, attachants, ni trop lisses ni trop torturés
  • des fausses pistes mais pas trop
  • un dénouement glaçant
  • une révélation qui m’ a marqué et qui fait  littéralement froid dans le dos
  • un thriller qui peut plaire au plus grand nombre, ni trop soft, ni trop glauque

BREF…UNE FOIS DE PLUS JE NE PEUX QUE VOUS RECOMMANDER CE LIVRE !!!

LU DANS LE CADRE DU PRIX DES LECTEURS 2020

img_9076

LA NUIT DE MAL POCHE

DESCRIPTION :

Novembre 1941. L’Allemagne est sur le point de gagner la guerre. L’armée du Troisième Reich est aux portes de Moscou. Pour Himmler, le chef des SS, la victoire sera définitive s’il parvient à s’emparer d’une swastika sacrée disparue en Europe. Pour Churchill, il faut absolument retrouver cette relique avant les nazis. Chacun compte sur Tristan Marcas, agent double au passé obscur. Au cœur de cette guerre occulte entre les forces du Bien et du Mal, Laure, la résistante française, et Erika, l’archéologue allemande, vont s’affronter dans une lutte sans merci. De Berlin à Londres, de la Crête mystérieuse à l’Italie de Mussolini, qui l’emportera dans ce duel entre l’ombre et la lumière ?

Et si la vérité se trouvait dans la jeunesse aux secrets interdits d’un certain Adolf Hitler ?

MON AVIS :

Ma première lecture : ICI

La grande différence avec ma première lecture, c’est que l’année dernière j’ai enchainé le tome 1 et 2 à la suite…mais pas cette année faute de temps, et là clairement uniquement le petit résumé en début de tome 2 c’est un peu trop léger pour tout se remémorer et resituer l’action…

Donc en seconde lecture, je confirme que cette saga est vraiment captivante, mais les 3 tomes à la suite…ou dans un intervalle de temps restreint c’est encore mieux !! Car oui le tome 3 est sortie cette année en grand format, je vais attendre sa sortie poche pour me faire la trilogie en une fois.

BREF…POUR LES AMOUREUX DES THRILLERS HISTORIQUES CETTE SAGA EST JUSTE FORMIDABLE MAIS NE FAITES PAS L’IMPASSE SUR LE TOME 1, LE RÉSUMÉ EN DÉBUT DE TOME 2 EST LARGEMENT INSUFFISANT .

LU DANS LE CADRE DU PRIX DES LECTEURS 2020

img_9076

fleur de cadavre

DESCRIPTION :

 « Puisqu’on me prive de ta présence, Héloïse, donne-moi au moins par tes mots la douce essence de ton être. »

Ces mots concluent les lettres qu’Heloise Kaldan, journaliste à Copenhague, reçoit régulièrement depuis quelque temps. Postées de France, elles sont signées d’une certaine Anna Kiel.
Héloise n’a aucun lien avec cette femme. Pourquoi celle-ci s’obstine-t-elle à lui écrire ? Que cherche-t-elle à lui dire ?
Trois ans plus tôt, Anna Kiel a égorgé un avocat de 37 ans. En cherchant à comprendre le mobile de ce meurtre, Heloise rouvre sans le savoir une page d’un passé qu’elle croyait définitivement tournée.

MON AVIS :

La bonne surprise de cette sélection du mois de juillet 2020, une complète découverte et de l’autrice et de de son livre.

L’histoire est très bien menée, on se demande qu’est ce qui peut lier notre héroïne Héloise, journaliste, et notre meurtrière en cavale, Anna,…au fur et à mesure du récit les connections se font, l’histoire se révèle à nous…froide, dure , glaciale…

Le passé d’Héloise, je ne l’avais jamais rencontré au cours de mes lectures…une vraie révélation coup de poing qui marque les esprits, qui questionne aussi…si on avait été à sa place…

Quand à Anna son histoire est encore plus sombre…tellement plus sombre.

Leur passé va les réunir pour tirer un trait dessus de manière…définitive…

BREF…UN TRÈS BON THRILLER…MAIS TRÈS SOMBRE QUI ABORDE DES SUJETS DÉLICATS…ÂMES SENSIBLES VOUS DEVRIEZ PEUT ÊTRE ÉVITER.QUAND AUX AUTRES, VOUS NE SEREZ PAS DÉÇUS .

LU DANS LE CADRE DU PRIX DES LECTEURS 2020

 

 

img_9076

 

l'égigme de la chambre

DESCRIPTION :

Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, dans les Alpes suisses. L’enquête de police n’aboutira jamais.
Des années plus tard, au début de l’été 2018, lorsqu’un écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, il est loin d’imaginer qu’il va se retrouver plongé dans cette affaire.
Que s’est-il passé dans la chambre 622 du Palace de Verbier?

Avec la précision d’un maître horloger suisse, Joël Dicker nous emmène enfin au cœur de sa ville natale au fil de ce roman diabolique et époustouflant, sur fond de triangle amoureux, jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies, dans une Suisse pas si tranquille que ça

MON AVIS :

Entre Joël Dicker et moi, ça a été le grand amour avec la vérité sur l’affaire Harry Quebert et le livre des Baltimore…la rupture avec la disparition de Stéphanie Maller…donc c’est avec une certaine inquiétude que j’ai entamé cette énigme de la chambre 622.

Je suis mitigée…j’ai bien adhéré au concept de rendre hommage, à sa région, son pays son éditeur décédé,à son métier de romancier…mais l’histoire qu’il a choisi…comment vous dire….ça fait très feux de l’amour …oui cette série qui doit bien avoir une cinquante d’année maintenant, que oui tout le monde à vu au moins une fois dans sa vie en étant malade, ou en congé maternité ou chez mamie…,

C’est très rocambolesque pour une romance, oui car on est sur une romance…certes il y a un mort, le fil conducteur reste qui a tué qui ? Mais le gros de l’histoire, ça reste une histoire d’amour…tordue…mais une histoire d’amour quand même…donc vous allez vous retrouver chez les très très riches, qui ont peu d’empathie pour le reste du monde, ils sont dévorés par l’ambition, la jalousie, l’envie…les pauvres petits…ils ont définitivement des problèmes que l’on ne peut pas comprendre…

Sincèrement pour moi, ma lecture s’est bien passé car je l’ai lu en vacances, entre deux activités, c’est une lecture qui ne m’a pas demandé beaucoup d’attention, c’était distrayant et pas prise de tête.Mais 576 pages sur les problèmes des ultra riches de ce monde….c’est peu être un peu trop.

BREF…L’HOMMAGE À SON ÉDITEUR EST TRÈS BEAU…TRÈS TOUCHANT…POUR LE RESTE…N’EN ATTENDAIT PAS TROP.

la vengeances des cendre

DESCRIPTION :

 » HISTORIQUEMENT PRECIS, DENSE, ATMOSPHERIQUE ET PASSIONNANT »
Frankfurter Allgemeine Zeitung

Berlin, hiver 1946, le plus froid que la capitale ait connu au XXe siècle. La guerre est certes finie mais l’Allemagne commence à peine à panser ses  plaies, et les Berlinois manquent de tout, surtout de nourriture. Dans cette atmosphère très tendue, des corps mutilés font mystérieusement surface aux quatre coins de la ville. Chacun a la peau couverte de mots écrits à l’encre, et une liste de noms inconnus fourrée dans la bouche. Le commissaire Oppenheimer est alors mobilisé pour mener l’enquête et découvre vite un point commun entre ces morts : ils avaient tous collaboré avec le régime nazi. À Oppenheimer de parvenir à retracer le passé du tueur, et à anticiper ses prochains meurtres.

Absolument captivant et redoutablement documenté, La Vengeance des cendres est un majestueux polar historique qui fascine autant qu’il instruit.

MON AVIS :

Thriller ou livre d’histoire ?

Difficile de répondre…Harald Gilbers nous décrit avec précision ce Berlin d’après guerre, ce Berlin détruit, pauvre où la vie quotidienne est un combat de tous les jours…pour se chauffer, pour se nourrir.Et en même temps, la vie qui reprend, l’envie de pouvoir lire, écouter ce que l’on veut.

Il contextualise aussi l’environnement politique avec les différentes nations présentes,il y a beaucoup d’anagrammes sur les différentes instituions militaires ( tous expliqués en note).

C’est très intéressant, très riche…peut être un peu trop? Il est vrai que le coté historique a eu tendance à me faire décrocher par moment de la partie thriller.

On est vraiment sur un récit d’après guerre, avec la psychologie des personnages qui va avec: ils sont torturés, traumatisés par ce qu’ils ont vécu, ceux qu’ils ont vu voir même fait.

BREF… HISTORIQUEMENT TRÈS TRÈS INTÉRESSANT, TRÈS DOCUMENTÉ…UNE AMBIANCE PESANTE,SOMBRE DE CETTE PÉRIODE D’APRÈS GUERRE .

MERCI CALMANN LEVY POUR CET ENVOI