LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

Pour la première fois dans son histoire cinématographique, Spider-Man, le héros sympa du quartier est démasqué et ne peut désormais plus séparer sa vie normale de ses lourdes responsabilités de super-héros. Quand il demande de l’aide à Doctor Strange, les enjeux deviennent encore plus dangereux, le forçant à découvrir ce qu’être Spider-Man signifie véritablement.

MON AVIS :

Ce film est un fan service pour les amoureux du personnage de Spider-man. Si comme moi, tu aimes mais sans plus, le spectacle made in Marvel est toujours là, cela reste toujours un moment sympa. Mais on reste sur une approche assez ado, le film aurait pu s’appeler l’enchainement des mauvaises décisions de Peter Parker….Je n’ai pas trop aimé le traitement du personnage de Dr Strange, pas très cohérent au vu de l’étendu de ses pouvoirs.

J’aime toujours autant Tom Holland, j’ai hâte de le voir dans d’autres rôles, mais il commence à y avoir un trop grand décalage avec son age supposé dans le film et son physique…c’est clairement pas un ado !!!

Comme un Marvel, il est à voir…de préférence au cinéma pour apprécier les effets spéciaux, mais je ne suis pas sortie de là complétement conquise.

Pour apprécier pleinement ce film, il est bon de revoir tous les spider man avant, moi personnellement je ne l’ai pas fait, ça passe aussi.

BREF…MARVEL ET MOI EN CE MOMENT C’EST PAS ÇA….

RÉSUMÉ :

Le nouveau suspense de Chrystel Duchamp, autrice de L’Art du meurtre et de Le Sang des Belasko.

Février 2018. Anaïs sollicite l’aide de son ami Thomas Missot, commandant à la PJ de Lyon. Pour elle, pas de doute, sa sœur Esther a été enlevée. Pourquoi aurait-elle, sinon, laissé derrière elle ses clés de voiture, ses papiers et son téléphone portable ?
Les mois passent et, tandis que l’enquête s’enlise, d’autres jeunes femmes se volatilisent. Jusqu’à ce qu’un corps soit retrouvé pendu dans une usine désaffectée, le crâne rasé, la langue sectionnée. Puis un deuxième…
Thomas sait désormais qu’un tueur en série sévit dans la région. Mais il ignore encore que ces cadavres ne sont que la partie immergée du plan machiavélique d’un individu avide de vengeance…

MON AVIS :

J’ai beaucoup aimé la construction de ce roman. Son atout majeur réside vraiment dans sa structure.

Il y a l’introduction de ce livre, trois mini chapitres, trois situations, qui à première vue, n’ont strictement rien à voir l’une avec l’autre et surtout qui suscitent et éveillent l’intérêt du lecteur. Pour moi, surtout la troisième introduction avec ce veuf à qui sa femme manque cruellement.

Puis il y a l’histoire, l’enquête sur plusieurs disparitions suspectes qui se déroulent sur plusieurs mois, qui n’ont pas de liens entre elles, plusieurs pistes se succèdent, toutes sans issues jusqu’à la découverte du premier corps. Durant cette partie, je me suis demandée mais où m’emmène-t-elle ? Quel est le lien avec la troisième introduction ? Ça c’est du page turner, je l’ai lu en à peine deux jours, je voulais savoir…puis arrive l’évènement en lien avec cette fameuse introduction …alors là je suis perdue …Mais…

Il y a la conclusion et surtout le récit des disparues…et là tout prend sens …c’est glaçant, vraiment …

Peut- être que certains trouveront que ce fameux événement est un peu trop tout,mais à mon sens elle est proportionnelle avec la souffrance de la conclusion.

J’ai conscience de faire une chronique énigmatique, mais je ne veux surtout pas dévoiler le thème ou le cœur de l’intrigue.

BREF…CHRYSTEL DUCHAMP CONFIRME SON TALENT

RÉSUMÉ :

Deux piètres astronomes s’embarquent dans une gigantesque tournée médiatique pour prévenir l’humanité qu’une comète se dirige vers la Terre et s’apprête à la détruire.

MON AVIS :

Film à voir, criant de vérité…bon tout ça vous l’avez déjà lu un peu partout et oui, ce film n’est le reflet que d’une triste vérité : le déni de la science dans notre société . Ici l’exemple qui est pris est une météorite, mais clairement, on peut le remplacer par le réchauffement climatique, par une pandémie…la science passe après la politique, l’économie et le jugement populaire et surtout celui des populistes.

Dont’ look up ça commence comme le film Armageddon, mais la présidente des USA ressemble furieusement à Trump, les GAFAM gèrent le monde…bref Armageddon de nos jours…il y a même un ersatz de Bruce Willis prêt à sauver le monde. Comme pour Armageddon,nous possédons la technologie, la science …mais voilà les élections de mi mandat approchent, les réseaux sociaux s’en mêlent, les médias type fox news , Cnews crient au complot et les GAFAM pensent pouvoir en retirer un bénéfice…bref inspirés de faits tellement rééls…

Sur le fond, on ne peut que valider à 2000% de film et ce qu’il dénonce.

Sur la forme…je l’ai trouvé un peu trop long et quitte à dénoncer les absurdités de notre monde je préfère le format des DEATH TO …car finalement quitte à dénoncer une situation pourquoi ne pas prendre les images /faits réels?

SPOILER : LA SCIENCE A TOUJOURS RAISON

BREF…j’ai aimé le fond, un peu moins la forme.

RÉSUMÉ :

« Excepté mes démangeaisons inexpliquées et ma passion dévorante pour mon mari, ma vie est parfaitement normale. Rien ne déborde. Aucune incohérence. Aucune manie. « 
Elle a une vie parfaite. Une belle maison, deux enfants et l’homme idéal. Après quinze ans de vie commune, elle ne se lasse pas de dire  » mon mari « . Et pourtant elle veut plus encore : il faut qu’ils s’aiment comme au premier jour. Alors elle note méthodiquement ses  » fautes « , les peines à lui infliger, les pièges à lui tendre. Elle se veut irréprochable et prépare minutieusement chacun de leur tête-à-tête. Elle est follement amoureuse de son mari. Du lundi au dimanche, la tension monte, on rit,
on s’effraie, on flirte avec le point de rupture, on se projette dans ce théâtre amoureux.

MON AVIS :

Pascaline arrête d’acheter de la littérature classique !!!

Et pourtant je le sais que ce style n’est pas pour moi…mais bon je sais pas…il y avait quelque chose dans le résumé m’a fait dire pourquoi pas …peut être que …et puis non…c’est pas pour moi…

C’est très bien écrit, effectivement il y a un petit coté « thriller » où on se demande jusque où va aller la folie de cette femme…puis arrive la fin…ok…soit j’ai mal compris, soit je n’ai pas la même approche que l’autrice sur sa conclusion.

La quatrième de couverture parle de théâtre amoureux , pour moi on est dans le registre de la maladie mentale et de la perversion ( je ne précise pas pour quel personnage du livre )…dans la quatrième de couverture une phrase m’a horrifié : on rit ??? Après avoir lu la fin, non je ne rie pas…Peut être que je fais trop le lien avec mon travail…mais pour moi c’est tout sauf drôle et tout sauf un théâtre amoureux …ou vraiment je n’en ai pas la même définition .

BREF…la littérature classique c’est pas pour moi…

RÉSUMÉ :

Un scientifique en neurosciences est à l’affût des nouvelles technologies pour mieux appréhender la conscience humaine. Sa vie bascule lorsque sa famille est victime d’un mystérieux accident. Il utilise alors ses compétences pour accéder aux souvenirs du cerveau de sa femme afin de reconstituer le mystère de ce qui est réellement arrivé à sa famille et pourquoi.

MON AVIS :

Dr Brain est une adaptation d’un weebtoon coréen (une bande dessinée en ligne).

Je continue ma découverte des séries coréennes avec Dr Brain. Contrairement à Hellbound, celle- ci est un peu plus « occidentalisé », elle reste violente, mais les rapports et sentiments humains sont un peu plus mis en avant. Elle est aussi un peu moins glacial et sans espoir .

En ce qui concerne l’histoire, on est sur un sujet de thriller scientifique /science fiction assez classique. C’est une mini série avec une vraie fin . Heureusement, il y a la qualité de production Apple qui nous propose encore des images / plans juste sublime.

Elle fait le job de divertir, mais pour moi elle a un coté de déjà vu / lu…j’ai décroché un peu avec une partie un peu trop WTF avec un chat…je vous laisse découvrir.

BREF…POURQUOI PAS SI VOUS N’AVEZ RIEN D’AUTRE À REGARDER

RÉSUMÉ :

La vie de cinq villageois bascule quand une femme puissante et mystérieuse leur révèle que l’un d’eux est l’enfant d’une ancienne prophétie qui pourra plonger le monde dans les Ténèbres à jamais. Accepteront-ils de suivre cette inconnue afin de préserver le Monde, avant que le Ténébreux ne s’échappe de sa prison et que l’Ultime Bataille ne commence ?

MON AVIS :

La série très attendue sur Prime, une adaptation de roman fantasy qui comporte 14 tomes, donc clairement Amazon s’engage sur du long terme.

Je n’ai lu aucun des livres, personnellement je ne connaissais absolument pas cette saga avant la série, donc je serais bien incapable de vous faire une comparaison livre / série .

Clairement c’est pas un coup de cœur, sauf pour le générique qui lui est vraiment superbe.

Sur l’ aspect esthétique de la série, je n’ai pas aimé les choix des couleurs des décors, comme si elles étaient saturées, pas naturelles…les décors ne sont pas très travaillés, je ne sais pas si c’est le fait d’avoir enchainé les séries AppleTV d’une grande qualité visuelle avant ? Mais clairement, j’ai eu l’impression de passer à un niveau en dessous.

En ce qui concerne l’histoire, je ne l’ai pas trouvé très simple à comprendre, ça s’éclaire une peu à la fin de la saison 1, mais la trame narrative m’a un peu perdu.

Autant j’ai aimé découvrir le monde des Aes Sedai, ces sorcières très puissantes qui vivent en confrérie à la tour blanche, elles canalisent le pouvoir de l’unique. Elles sont vraiment à part, j’ai vraiment beaucoup aimé les découvrir, mais je suis restée un peu sur ma faim tant leurs histoires sont riches. Cette partie est portée par Rosamud Pike, dans le rôle de Moiraine, cette Aes Sedai un peu à part qui essaye de découvrir qui est l’enfant de la prophétie.

En ce qui concerne, les 5 jeunes adultes qui sont concernés par la prophétie…comment vous dire…rien… aucunes accroches avec les personnages, limite je me suis ennuyées les concernant.

En faisant quelques recherches, sur le livre, je me suis bien rendue compte que l’univers est incroyablement riche et dense et que dans cette saison 1, il manque un tas d’éléments qui font la richesse de cette saga.

BREF…A voir si les lacunes de la saison 1 seront corrigés dans la saison 2

RÉSUMÉ :

« Recherche professeur au bout du monde. » Lorsqu’elle voit passer cette annonce pour un poste d’enseignant dans le minuscule village de Skálar, Una, qui ne parvient pas à trouver un emploi stable à Reykjavík, croit saisir une chance d’échapper à la morosité de son quotidien.

Mais une fois sur place, la jeune femme se rend compte que rien dans sa vie passée ne l’a préparée à ce changement radical. Skálar n’est pas seulement l’un des villages les plus isolés d’Islande, il ne compte que dix habitants. Les seuls élèves dont Una a la charge sont deux petites filles de sept et neuf ans. Les villageois sont hostiles. Le temps maussade. Et, depuis la chambre grinçante du grenier de la vieille maison où elle vit, Una est convaincue d’entendre le son fantomatique d’une berceuse. Est-elle en train de perdre la tête ?

Quand survient un événement terrifiant : juste avant noël, une jeune fille du village est retrouvée assassinée. Il ne reste désormais plus que neuf habitants. Parmi lesquels, fatalement, le meurtrier.

MON AVIS :

Qui d’autre pouvait écrire un tel roman que Ragnar Jonasson ?

Je reconnais son style entre mille, ce don qu’il a en quelques pages, en quelques mots de nous plonger dans l’angoisse et dans la peur.

En prime, sur ce one shot, pour accentuer le sentiment d’isolement, il place son intrigue en 1985…donc pas de téléphone portable, pas d’internet…le tout dans le village le plus reculé d’Islande. Le lecteur compatit très vite avec cette pauvre Una qui quitte Reykajavik dans l’espoir de repartir de zéro, on ressent ses attentes, on a autant envie d’y croire qu’elle…et là….elle reçoit un accueil glacial…son logement est lugubre…et l’une de ses élèves meurt subitement…

Une touche de thriller psychologique, un soupçon d’ésotérisme, de la neige, de la glace….que demander de plus ?

BREF….Dix âmes, pas plus est un roman court mais terriblement efficace, à lire pour les longues soirées d’hiver

Merci Netgalley et les éditions la Martinière pour cette lecture

RÉSUMÉ :

Dix ans après sa disparition dans la tourmente de l’ouragan Laura, Dexter Morgan vit désormais loin de Miami, sous une autre identité, dans la petite ville d’Iron Lake, dans l’Etat de New York. L’ex-expert médico-légal de la police voit ses vieux démons refaire surface à la suite d’événements inattendus troublant sa routine.

MON AVIS :

Il y a 10 ans, je quittais Dexter de la plus mauvaise façon qui soit, je l’ai quitté déçu, comme je pense un bon 90% des fans de la série.

Pour ceux qui ne connaitraient pas Dexter ou qui seraient trop jeunes pour le connaitre, Dexter était un membre de la police scientifique, spécialisé dans les projections de sang, exerçant dans la police de Miami . La nuit, il assouvissait ses pulsions morbides en tuant les délinquants, truants, meurtriers que la justice a laissé échapper. Il exerce son art selon un code que lui a enseigné son père adoptif pour essayer de le canaliser…c’est un résumé très bref de 8 saisons, mais Dexter s’était ce méchant que tu adorais alors que sur le plan de la moral et de l’éthique …bah c’était pas terrible…Je ne peux que te conseiller de voir les 8 premières saisons, celle ci n’a d’intérêt que si tu les a déjà vu.

Donc 10 ans après, je retrouve ce bon vieux Dexter, l’impression de revoir un pote…franchement ça m’a fait très plaisir.

J’ai retrouvé le temps d’une saison ce personnage que j’aimais tant, cette ambiance que j’aimais temps,cette musique que j’aimais tant… même si Miami m’a manqué, Iron Lake était la petite bourgade des Etats Unis parfaite pour ce retour. J’ai retrouvé Dexter et ses démons, ses fantômes, son passager noir. Il essaye tant bien que mal de mener une vie normale…mais voilà…le passager noir n’est jamais vraiment très loin ….il va tomber sur pire / plus dangereux /plus cinglé que lui …et comme vous l’avez vu dans la bande annonce Harrisson son fils a réussi à le retrouver…il va essayer de gérer tout ça …à sa façon.

Merci Show Time pour cette saison supplémentaire et pour cette fin digne du personnage de Dexter.

BREF…ENFIN UNE VRAIE FIN À DEXTER MORGAN ET UNE FIN RÉUSSIE

RÉSUMÉ :

Cette Traversée des temps affronte un prodigieux  défi : raconter l’histoire de l’humanité sous la forme d’un roman.

Faire défiler les siècles, en embrasser les âges, en sentir les bouleversements, comme si Yuval Noah Harari avait croisé Alexandre Dumas. Depuis plus de trente ans, ce projet titanesque occupe Eric-Emmanuel Schmitt. Accumulant connaissances scientifiques, médicales, religieuses, philosophiques, créant des personnages forts, touchants, vivants, il lui donne aujourd’hui naissance et nous propulse d’un monde à l’autre, de la préhistoire à nos jours, d’évolutions en révolutions, tandis que le passé éclaire le présent.


Paradis perdus lance cette aventure unique. Noam en est le héros. Né il y a 8000 ans dans un village lacustre, au coeur d’une nature paradisiaque, il a affronté les drames de son clan le jour où il a rencontré Noura, une femme imprévisible et fascinante, qui le révèle à lui-même. Il s’est mesuré à une calamité célèbre : le Déluge. Non seulement le Déluge fit entrer Noam-Noé dans l’Histoire mais il détermina son destin. Serait-il le seul à parcourir les époques ?

MON AVIS :

Avec un peu de retard, je découvre enfin ce livre qui a fait tant parler de lui.

J’adore le concept, car oui ce livre est déjà un concept à lui tout seul…un roman qui raconte l’histoire de l’humanité, c’est juste passionnant !!!

Lire ce livre, c’est vraiment une expérience, il a le mérite de divertir et de captiver comme un roman, car très vite, je me suis prise d’affection pour Noam et sa famille, et j’ai pris plaisir à suivre son histoire, son évolution et celle de ses proches. J’ai eu aussi cette sensation de lire un livre d’histoire, de géographie, de biologie… et de m’instruire…et capter mon attention sur un livre qui parle de préhistoire, c’était pas gagné !! Dans la dernière partie, l’auteur ajoute cette petite touche de fantastique qui va faire le cœur de l’intrigue de cette saga.

Eric Emmanuel Schmitt nous offre un mélange de plusieurs styles littéraires, chacun étant parfaitement maitrisé, pour nous offrir une œuvre qui va l’être à n’en pas douter une œuvre incroyable. J’ai vraiment du mal à imaginer la somme colossale de recherches que ce projet a du demander.

Je vais prendre un plaisir non dissimulé à découvrir chaque opus de cet incroyable challenge qui va comporter 8 tomes.

BREF…LA PLUME DE E.E.SCHMITT AU SERVICE DE L’HISTOIRE …UN INCROYABLE PROJET

RÉSUMÉ :

Des aliens envahissent la Terre depuis quatre continents : la ville de New York aux Etats-Unis en Amérique du Nord, la ville de Manchester au Royaume-Uni en Europe, au Maroc en Afrique et au Japon en Asie.

MON AVIS :

Sujet vu et revu…certes…

La touche APPLE + reste le qualité d’image, la succession de plan d’une beauté incroyable…

En ce qui concerne la mise en route, elle est très très lente, cette série prend son temps. Les scénaristes ont décidé de nous faire suivre plusieurs groupes de survivants ou en lien avec l’invasion au 4 coins du monde. Forcément, il y a des histoires et des personnages qui m’ont plus touché que d’autres. Nos personnages ne vont comprendre que très tard dans la saison de quoi il s’agit réellement . Au début, ils sont confrontés à une catastrophe mais ils n’en connaissent pas l’origine.

Gros coup de cœur pour Mitsuki et Hinata au japon, elles travaillent toutes les deux dans l’aérospatial japonnais, toutes les parties les concernant, sont extrêmement belles et chargées en émotion. Elles sont clairement les personnages que j’ai aimé retrouvé à chaque épisode.

En Angleterre, vous allez suivre Casper et Jamila, qui ont été surpris par l’invasion en pleine sortie scolaire. J’ai apprécié également cette partie, comment des ados tentent de survivre à l’impensable. Et les plans de Londres…sublimes

En Afghanistan, Trevente, soldat américain, est le seul rescapé de son unité, il va tenté à tout prix de regagner les états unis…cette partie m’a semblé très peu crédible, j’ai eu beaucoup de mal à y adhérer .

Dans le New Jersey, Aneesha, en pleine crise de couple, va tenter de faire survivre sa famille…et la pauvre, ça va pas être facile pour elle…j’ai trouvé ses enfants très agaçants…son mari, on en parle même pas…

Et Sam Neil dans tout ça ? Non parce que clairement il est tête d’affiche dans la bande annonce …il n’est que dans l’épisode 1…grosse grosse déception.

A voir si la saison 2 sera plus animée avec plus d’actions…avec encore plus de Mitsuki et Hinata.

BREF…UN SUCCÈS EN DEMI TEINTE POUR MOI