LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

Photo de Valeriia Miller sur Pexels.com

Inutile de vous dire que je suis joie et bonheur à l’arrivée de l’automne !!! Je vais profiter comme jamais de tous ces plaisirs : cocooning, potimarron à toutes les sauces, cannelle à gogo,séries et films sous un plaid, des heures de lecture, pouvoir courir sans risquer l’infarctus ou la déshydratation. Clairement,j ‘ai déjà anticipé un peu Halloween sur la déco et mes choix de films et de séries.

LES LIVRES :

La rentrée littéraire, elle existe aussi pour le monde du thriller et cette année, il y a encore eu du très très bon :

LES SÉRIES :

LE SPORT :

C’est pas très organisé en ce moment, un peu de run, des séances TRAIN SWEAT EAT…je reprends le programme Slim Cardio pour le mois d’Octobre, toujours avec des runs plaisir…car impossible de prédire la prochaine échéance de course, je peux pas dire que ça me manque, je ne suis pas suffisamment accro à la compétition pour prendre le risque de m’agglutiner dans un sas de départ.

BREF…HALLOWEEN IS COMING …ET ÇA Y A RIEN AU DESSUS !!!!

DESCRIPTION :

Il existe une école isolée dans la forêt, coupée du reste du monde.
Là-bas, vingt-quatre garçons, tous orphelins, sont formés à devenir des génies, sans jamais qu’on leur dévoile l’existence du sexe opposé.
J est le seul élève persuadé qu’on leur cache quelque chose.
De l’autre côté de la forêt, dans une école en tout point similaire, K, orpheline élevée exclusivement entre filles, se pose elle aussi des questions.
Mais quel est le but des adultes qui dictent les règles de ces instituts ?
J et K mènent l’enquête, chacun de leur côté.
Ils vont se trouver.
Et révéler les horribles secrets de leur univers clos.

« Effrayant… Une intrigue plus suffocante et perturbante que celle de Bird Box, mais aussi plus ambitieuse. »
The Washington Post

MON AVIS :

Imaginez que pour préserver le génie de l’homme, un couple décide de supprimer la principale distraction qui éloigne l’être humain de l’excellence : le sexe opposé . Voilà le postulat de départ…déjà assez angoissant de base . Cette terrible expérience dure depuis déjà plusieurs années, et à l’aube de l’adolescence les garçons alphabets et les filles lettres passent régulièrement des inspections, car P.E.R.E. et M.E.R.E. appréhendent les changements inévitable qui vont bientôt se produire.

La partie la plus intéressante de ce livre est la découverte de la vérité par nos deux personnages principaux J et K ,chacun vont recevoir l’information d’une manière différente. L’auteur analyse bien les différentes étapes entre l’interrogation, le choc, le déni, le questionnement et l’acceptation de la vérité. Ces deux passages ont clairement été mes préférés du livre. La mise en avant de la curiosité de l’être humain qui a toujours envie de savoir ce qu’il se passe au delà de son point d’horizon me fascine, et finalement peu importe la manière dont vous avez été élevé et les croyances que l’on vous a inculqué.

J’ai beaucoup aimé aussi le personnage de Warren, cet auteur qui a été embauché pour créer des histoires de toutes pièces pour l’apprentissage des garçons alphabet. J’ai apprécié de découvrir son histoire, son cheminement vers la révolte contre ce système mis en place dans cette tour.

Petit bémol, j’ai un petit gout de trop peu…j’ai envie de plus, j’ai envie d’une suite…j’ai envie de connaitre le « et après » Je ne sais pas si elle est prévue ou envisagée ?

BREF …un sujet très intéressant et très bien traité…mais une fin peu être top ouverte pour moi.

MERCI CALMANN LEVY POUR CETTE BELLE DÉCOUVERTE

DESCRIPTION :

Comment l’infirmière Ratched est devenue au fil des années un monstre ? Cette série a pour but de le raconter, un meurtre à la fois..

MON AVIS :

La série que je ne voulais pas manquer en septembre !!!

Déjà …il y a ce casting de dingue… :

Le reste du casting est tout aussi impeccable ! Un sans faute.

ÂMES SENSIBLES S’ABSTENIR …éviter peut être de manger aussi pendant que vous regardez cette série.

Ryan Murphy nous offre une série qui joue avec les paradoxes et les ambivalences. Un hôpital psychiatrique de luxe, digne d’un grand hôtel, d’une classe et d’une beauté incomparable où sont pratiqués les pires traitements psychiatriques : lobotomie, choc thermique…tout le long de la série, l’horreur et le glauque côtoie la beauté et la classe. L’esthétique globale de la série est parfaite . Cette série est juste visuellement sublime. Le tout relevé par les couleurs typique des années 50…j’adore.

Ratched c’est aussi l’histoire de la psychiatrie dans ses pires moments ( soins barbares et archaïques) mais aussi les meilleurs ( l’humanité des soignants, l’équithérapie). On revient beaucoup sur la thématique du traumatisme, les traumatismes de l’enfance. Ryan Murphy avait déjà exploré cette thématique dans Asylium,cette fois il est parti dans une direction artistique complétement contraire .

L’histoire de Mildred est totalement déchirante…on ne peut qu’éprouver de la sympathie pour elle, même dans lors de ses pires décisions.Pour l »épisode où l’on apprend l’horrible vérité la concernant, les scénaristes ont choisi de nous la raconté avec un spectacle de marionnettes…excellent choix. Le reste des personnages ne sont pas en reste, chaque histoire est très intéressante, prenante et attachante. Coup cœur pour l’infirmière Dolly !!

Pour moi, la série devrait s’arrêter là, rester au statut de mini série….visiblement ce n’est pas prévu comme ça…wait and see…

BREF…PAS LE COUP DE CŒUR ESPÉRÉ, MAIS C’EST ENCORE UNE FOIS DE PLUS UNE BELLE CRÉATION DE RYAN MURPHY

DESCRIPTION :

Voulez-vous vraiment connaître la vérité ?
Le dernier message pourrait vous plonger dans des abysses d’angoisse et de folie…

Île d’Iona, à l’ouest de l’Ecosse. des plaines d’herbes brunes parsemées de roches noires. Et au bout du  » Chemin des morts « , la silhouette grise du monastère.

Derrière ces murs suppliciés par le vent, un pensionnaire vient d’être retrouvé assassiné. Son corps mutilé de la plus étrange des façons. C’est l’inspectrice écossaise Grace Campbell qui est chargée de l’enquête. Après un an de mise à l’écart, elle joue sa carrière, elle le sait.

Sous une pluie battante, Grace pousse la lourde porte du monastère. Elle affronte les regards fuyants des cinq moines présents. De la victime, ils ne connaissent que le nom, Anton. Tous savent, en revanche, qu’il possédait un cabinet de travail secret aménagé dans les murs. Un cabinet constellé de formules savantes…

Que cherchait Anton ? Pourquoi l’avoir éliminé avec une telle sauvagerie ? Alors qu’elle tente encore de retrouver confiance en elle, Grace ignore que la résolution d’une des énigmes les plus vertigineuses de l’humanité repose tout entière sur ses épaules…

MON AVIS :

Avec Nicolas Beuglet, je sais que je vais être surprise…je sais que je vais commencer un thriller, on va dire avec une construction classique, et que à un moment, il va me sortir un truc qui va me faire halluciner, où je vais lâcher un « NON… » les yeux écarquillés…à chaque fois, il me fait le coup !!! Et même si ses revirements de situation sont juste énormes… il arrive à m’embarquer, à chaque fois dans son histoire, dans son aventure …

Avec le dernier message, ça c’est une fois de plus passé comme ça pour mon plus grand plaisir.

La petite touche Nicolas Beuglet, c’est aussi de partir d’une vérité scientifique …et là…il aurait pu en cette année 2020, partir sur des données de virologie …non je plaisante trop facile pour lui…son postulat de base m’a laissé comment dire …sans voix, car il est non seulement vrai et prouvé scientifiquement mais il est en plus littéralement effrayant !!!

Le gros plus de cette nouvelle histoire, c’est sa nouvelle héroïne, Grace. Grace souffre d’une maladie, pour moi c’est la première fois que je rencontre une héroïne avec ce trouble, je ne vous dévoilerais rien de plus,qui l’a relégué à des taches plus administratives. Avec cette nouvelle enquête, elle va essayer de faire ses preuves, de regagner l’estime d’elle même. Pour bien connaitre cette maladie dans le cadre de mon travail, je peux vous dire que Nicolas Beuglet l’a admirablement bien décrite et insérée dans l’histoire.

BREF…Nicolas Beuglet a son univers bien à lui dans le monde du thriller, personnellement j’adhère complétement. Thriller qui finit sur une piste de réflexion qui ne va pas vous laissez indifférent. J’espère sincèrement revoir Grace dans une autre histoire.

MERCI AUX ÉDITIONS XO POUR CETTE LECTURE

Et oui c’est déjà fini…une année bien particulière en tant que jury de ce merveilleux prix des lecteurs, ça n’ a pas été simple pour l’équipe du livre de poche d’assurer la logistique et pourtant ils ont réussi à nous faire parvenir les livres pour que nous puissions voter en temps et en heure.

Malheureusement la conclusion de cette belle aventure, n’a pas eu lieu avec une belle réception et la remise du prix…SAFETY FIRST

Une fois de plus ma catégorie est doublement représentée car deux thriller sont sortis gagnants :

BREF…JE NE PEUX ÊTRE QUE ENCHANTÉE QUE DEUX THRILLERS FRANÇAIS RAFLENT LA MISE …VIVEMENT 2021 POUR DÉCOUVRIR LA NOUVELLE SÉLECTION, CAR CETTE SÉLECTION EST SOUVENT UNE BELLE RÉUSSITE, DE TRÈS BON CHOIX.

DESCRIPTION :

Quand le passé vient à nouveau hanter une ville…

Dans la cathédrale de Sainte-Marie à Vitoria, un homme et une femme d’une vingtaine d’années sont retrouvés assassinés, dans une scénographie macabre : ils sont nus et se tiennent la joue dans un geste amoureux alors que les deux victimes ne se connaissaient pas.
Détail encore plus terrifiant : l’autopsie montrera que leur mort a été provoquée par des abeilles mises dans leur bouche. L’ensemble laisse croire qu’il existe un lien avec une série de crimes qui terrorisaient la ville vingt ans auparavant. Sauf que l’auteur de ces actes, jadis membre apprécié de la communauté de Vitoria, est toujours derrière les barreaux. Sa libération conditionnelle étant imminente, qui est le responsable de ces nouveaux meurtres et quel est vraiment son but ?
Une certitude, l’inspecteur Unai López de Ayala, surnommé Kraken, va découvrir au cours de cette enquête un tout autre visage de la ville.

MON AVIS :

GROS COUP DE CŒUR POUR CE THRILLER ESPAGNOL !!!

Je ne vous cache pas qu’il faut s’accrocher un peu au début, personnellement les noms de famille espagnol qui sont à rallonge ( et les surnoms en plus) à intégrer m’ont donné un peu de mal en début de lecture. Mais une fois les personnages et leurs liens en tête …mais quel plaisir de lecture !!! Le suspens monte crescendo, le rythme s’accélère petit à petit et sur le dernier tiers du livre c’est carrément du pur bonheur !!!

Une enquête sur un sérial killer à lire absolument !!

Le gros point fort de ce livre , ceux sont ses personnages :j’ai adoré tous les personnages, leurs histoires, leurs vies compliquées, leurs relations, leurs familles respectives…tout s’imbrique à merveille : passé et présent …folklore local et meurtres en séries diaboliques …

BREF…INUTILE D’EN FAIRE DES CHAPITRES QUAND UN LIVRE EST AUSSI BON !!! FONCEZ !!!

Merci Netgalley et les éditions fleuves pour cette superbe découverte !!

Et non il n’y a pas que la rentrée littéraire en septembre !!! Déjà que mon temps libre est bien pris par les nombreuses sorties thrillers, il faut en plus trouver du temps pour les nouvelles séries…mais c’est que du bonheur en perspective !!!

THE BOYS SAISON 2 SUR PRIME VIDEO

Attention la bande annonce spoile bien évidement la saison 1 !

Oui, je sais, les premiers épisodes sont déjà sortis, mais que voulez vous, dans la famille, on aime binge watcher et attendre de semaine en semaine c’est pas notre point fort…donc on attend un peu avant de les enchainer…mais j’ai trop hâte de retrouver nos supers héros version dark side : vulgaires, violents et cupides…l’antithèse des Avengers.

RATCHED SUR NETFLIX LE 18/09

Je vous en ai parlé il n’y a pas si longtemps lors de ma relecture de vol au dessus d’un nid de coucou, RYAN MURPHY a décidé de nous offrir la genèse de ce personnage iconique…mais pourquoi est-elle aussi méchante ?

THE HAUNTING OF BLY MANOR SUR NETFLIX LE 09/10

Quand on me demande si il y a une série à voir absolument sur Netflix, souvent je réponds : THE HAUTING OF HILL HOUSE !! Je l’adore, d’ailleurs je suis actuellement en train de la revoir, pour moi c’est une référence au même titre que American Horror story pour les séries d’horreur. Alors l’arrivée d’une autre maison, avec une partie du casting de la saison 1…je suis joie et bonheur.

REVOLUTION SUR NETFLIX LE 16/10

Royaume de France, 1787. Enquêtant sur une série de meurtres mystérieux, Joseph Guillotin – futur inventeur de la guillotine – découvre l’existence d’un nouveau virus : Le sang bleu. La maladie se propage au sein de l’aristocratie et pousse la noblesse à attaquer le peuple. C’est le début d’une révolte … Et si on nous avait menti depuis plus de deux siècles ?

Un mélange entre Histoire, Thriller et fantastique…une bande annonce alléchante…à voir….

BREF…J’ADORE LA RENTRÉE !!!

il etait deux fois

DESCRIPTION :

En 2008, Julie, dix-sept ans, disparaît en ne laissant comme trace que son vélo posé contre un arbre. Le drame agite Sagas, petite ville au cœur des montagnes, et percute de plein fouet le père de la jeune fille, le lieutenant de gendarmerie Gabriel Moscato. Ce dernier se lance alors dans une enquête aussi désespérée qu’effrénée.
Jusqu’à ce jour où ses pas le mènent à l’hôtel de la Falaise… Là, le propriétaire lui donne accès à son registre et lui propose de le consulter dans la chambre 29, au deuxième étage. Mais exténué par un mois de vaines recherches, il finit par s’endormir avant d’être brusquement réveillé en pleine nuit par des impacts sourds contre sa fenêtre…
Dehors, il pleut des oiseaux morts. Et cette scène a d’autant moins de sens que Gabriel se trouve à présent au rez-de-chaussée, dans la chambre 7. Désorienté, il se rend à la réception où il apprend qu’on est en réalité en 2020 et que ça fait plus de douze ans que sa fille a disparu…

MON AVIS :

Le manuscrit inachevé est enfin achevé…

Faut il avoir lu le manuscrit inachevé avant ou après ? Pour moi les deux…une fois dans un sens, une fois dans l’autre…

Que dire sur ce livre qui n’a pas encore été écrit ?

Comme vous le savez surement les deux histoires sont liées et j’avoue que les deux ensemble ça révèlent du génie…du génie du mal, du génie de l’horreur…mais du génie quand même.

Ici, je ne vais vous parler que de l’histoire Gabriel…OMG !!! Mais le pauvre, Thilliez n’est jamais tendre avec ses personnages principaux…mais là…honnêtement c’est dur !! âmes sensibles s’abstenir, en tant que parent forcément, je me suis identifiée à Gabriel, forcément j’ai été en empathie …peut être trop…surement trop…et la fin du livre, et surtout une scène en particulier, m’a littéralement anéantie …alors que pour une fois je trouve que Thilliez, au vu de cette scène, nous offre une fin plus douce amère que je ne l’aurais fait moi même.

Petit défaut sur la version numérique…la toute dernière partie ( je n’en dirais pas plus), écrite à la main est difficilement lisible je trouve sur ebook.

BREF…C’EST BRILLANT…C’EST VIOLENT…C’EST BRILLANT…C’EST CHOQUANT…C’EST DU THILLIEZ….

DESCRIPTION :

« Un monde de carton-pâte peuplé de personnages en trompe-l’œil, surgis de quelque histoire de fou qui serait vraiment drôle si ces héros n’étaient pas des types en chair et en os… »
Devenu un classique contemporain, le roman de Ken Kesey, paru en 1962, n’a rien perdu de sa puissance. Il plonge dans le chaos d’un hôpital psychiatrique où l’infirmière en chef Ratched règne en maître sur son service. Jusqu’à l’arrivée de McMurphy, un criminel qui simule la folie pour échapper à la prison. Rebelle et gouailleur, bien décidé à redistribuer les cartes et à redonner un peu de dignité et d’espoir aux malades, il engage alors à ses risques et périls une résistance acharnée contre l’institution.

Criant de vérité, Vol au-dessus d’un nid de coucou est une dénonciation en règle de l’enfermement psychiatrique, un hymne à la vie envers et contre tous.

MON AVIS :

Pourquoi relire ce classique de la littérature américaine ? Déjà parce que c’est un très bon livre, je vous conseille le film également un classique lui aussi.

Vol au dessus d’un nid de coucou, c’est l’histoire de mon métier : la psychiatrie, oui la psychiatrie a malheureusement été longtemps une discipline qui recueillait un peu tout ce qui sortait du champs de la médecine traditionnelle, elle a été longtemps aussi le terrain d’expérience malheureuse, de prise en charge hasardeuse …ce livre en est le témoignage .

Lorsque le fantasque Mac Murphy arrive dans cet institut, il pense que ça sera toujours mieux que les travaux forcés et que les conditions de vie seront toujours mieux que en prison…mais il n’avait pas prévu de tomber sur l’infirmière Ratched, ancienne infirmière militaire qui mène cet établissement d’une main de fer, et malheur à celui qui se mettra en travers de son chemin.

Cette histoire est malgré tout pleine d’espoir et d’humanité dans un endroit et avec du personnel qui a perdu la sienne depuis longtemps.

Si vous êtes en plus comme moi fan de RYAN MURPHY ( american horror story, american crime story…), vous n’êtes pas sans savoir que le 18/09/20 sort Ratched sur Netflix sur l’histoire de cette fameuse infirmière…en plus joué par Sarah Paulson… bref : un personnage iconique de la pop culture, un réalisateur de génie et une actrice hors norme…un beau cadeau de rentrée !!!

En attendant, rien que la bande annonce est divine :

BREF…LE WEEK-END PROCHAIN JE NE SUIS LA POUR PERSONNE….

DESCRIPTION :

Emma est la remplaçante idéale pour occuper le poste de Carrie pendant son congé maternité. La jeune femme se rend très vite indispensable auprès d’Adrian, le mari de Carrie… Un peu trop, d’ailleurs. Très vite, il apparaît qu’Emma a une idée derrière la tête… Le nouveau suspense psychologique de Michelle Frances, auteure de La Petite Amie.

UN CONGÉ MATERNITÉ À HAUTS RISQUES…
Productrice à succès, Carrie a un job on ne peut plus stressant. Et les responsabilités qui vont avec. Elle et son mari Adrian, scénariste en vogue, avaient décidé qu’ils ne voulaient pas d’enfants. Or, à 42 ans, Carrie est enceinte. Elle est aux anges, mais cela semble contrarier Adrian, accaparé par l’écriture d’une nouvelle série. Et, dans cet univers hautement compétitif qu’est la télévision, Carrie regarde avec inquiétude son congé maternité approcher.
UNE REMPLAÇANTE PARFAITE. TROP ?


Emma est recrutée pour remplacer Carrie pendant son absence. Vive, talentueuse et… ambitieuse, la jeune femme se rend bien vite indispensable. Surtout aux yeux d’Adrian. Carrie commence alors à douter. Pourquoi son mari passe-t-il de plus en plus de temps avec elle dans leur maison de campagne ? Emma a-t-elle une idée derrière la tête? Veut-elle prendre la place de Carrie ? Ou plus encore ?

Michelle Frances travaille depuis quinze ans dans le développement de fictions télévisées. Productrice et scénariste, elle est l’auteure de La Petite Amie (L’Archipel, 2018), premier suspense vendu à plus de 250 000 exemplaires en Grande-Bretagne.

MON AVIS :

Le gros atout de ce livre pour moi, c’est toute la description de la psychologie de Carrie autour sa grossesse, de l’arrivée surprise de son bébé. C’est rare de retrouver une héroïne aussi travaillée, avec ce sentiment d’ambivalence autour de sa grossesse non désirée, « des ravages » de celle ci sur son corps, sur son travail, sur son couple, sur sa santé mentale…oui la maternité ce n’est pas que du bonheur.

En ce qui concerne, l’intrigue autour d’Emma, je l’ai trouvé moins originale…moins crédible…et malheureusement vu vu et revu. La fin ne m’a pas spécialement convaincu.

Par contre, j’ai apprécié le cadre de ce roman, le milieu des séries et de la production de celle-ci, moi qui suis fan de ce format, j’ai appris beaucoup de choses sur ce milieu…loin d’être tout rose.

BREF…une lecture en demi teinte.Je conseillerais ce livre à quelqu’un qui veut un suspens soft, qui n’a pas l’habitude de ce style littéraire .

MERCI A MYLÈNE ET AUX ÉDITIONS L’ARCHIPEL POUR CETTE LECTURE