LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

ÉDITIONS L’ ARCHIPEL

THRILLER

DESCRIPTION

Quand le corps d’un riche collectionneur d’art est retrouvé mutilé et mis en scène comme une vanité artistique, cela ne fait aucun doute pour Audrey, lieutenant à la PJ : elle a affaire à un psychopathe. Nouvelle plume du thriller français, Chrystel Duchamp nous convie dans les milieux interlopes de Paris, à la rencontre de nos pires cauchemars…

Le corps de Franck Tardy, avocat à la retraite, est retrouvé dans son luxueux appartement du XVIe arrondissement. Il a été torturé, mutilé, puis assis à une table dressée pour un banquet. Un crime de toute beauté !

Dépêchée sur place, l’équipe de la PJ découvre que l’homme – un collectionneur – fréquentait les clubs sadomasochistes de la capitale. Et que, malgré sa fortune, il était à court de liquidités.

Quand le corps d’un autre amateur d’art – dont la mort a été soigneusement mise en scène – est retrouvé, le doute n’est pas permis : un tueur en série est à l’œuvre.

Pour le lieutenant Audrey Durand, cette enquête dans le monde de l’art contemporain sera-t-elle l’occasion de faire taire ses démons, ou se transformera-t-elle en une plongée hypnotique aux confins de la folie ?

 

MON AVIS

Quelle belle découverte ce thriller artistique !!!

j’ai été tout simplement conquise par l’originalité de cette histoire mélangeant meurtres et art contemporain.

J’ai beaucoup aimé notre enquêtrice Audrey qui était destinée à travailler dans les musées  mais la vie en a décidé autrement et elle a embrassé une carrière de flic. Sa vie personnelle est un naufrage totale, limite borderline, la pauvre est affligée en plus d’une mère. ..particulière..que je vous laisse découvrir…bref c’est pas la joie.

Puis ce premier meurtre plus qu’énigmatique et Audrey grâce à son bagage d’études dans le domaine artistique fait vite le rapprochement avec le milieu très très particulier de l’art contemporain.J’ai beaucoup aimé les réflexions de l’autrice sur ce milieu qui m’est complétement inconnu mais elle a su le rendre complétement accessible sans me perdre.

En plus d’une enquête particulièrement sanglante, Chrystel Duchamp nous offre une fin particulièrement savoureuse, j’ai ADORÉ son épilogue !!!!Quand tu passes un bon moment de lecture et que en plus l’autrice t’offre une fin comme celle là…que demander de plus?

BREF …UNE BELLE DÉCOUVERTE !!! Vraiment un Thriller que je vous conseille !!

MERCI NETGALLEY ET LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL POUR CETTE BELLE LECTURE !

img_8948

 

ÉDITIONS DU MASQUE

300 PAGES

ROMAN

DESCRIPTION :

 

Sandrine ne s’aime pas. Elle trouve son corps trop gros, son visage trop fade. Timide, mal à l’aise, elle bafouille quand on hausse la voix, reste muette durant les déjeuners entre collègues.
Mais plus rien de cela ne compte le jour où elle rencontre son homme, et qu’il lui fait une place. Une place dans sa maison, auprès de son fils, sa maison où il manque une femme. La première. Elle a disparu, elle est présumée morte, et Sandrine, discrète, aimante, reconnaissante, se glisse dans cette absence, fait de son mieux pour redonner le sourire au mari endeuillé et au petit Mathias.
Mais ce n’est pas son fils, ce n’est pas son homme, la première femme était là avant, la première femme était là d’abord. Et le jour où elle réapparaît, vivante, le monde de Sandrine s’écroule.

 

MON AVIS :

 

La deuxième femme , un livre dont vous allez entendre parler !!!

Vous allez faire la rencontre de Sandrine, cette femme a une image d’elle même bien abimée par ses parents, elle se sent désespérément seule.

Puis elle tombe sous le charme de « l’homme qui pleure », cet homme, sa femme a disparu, il se retrouve seul avec son fils. Il offre à Sandrine tout ce qui elle a toujours voulu : une famille. Même les parents de cette femme disparue l’accepte dans la vie de leur petit fils.

Puis la première femme réapparait, amnésique, et avec elle, une foule d’interrogations, une enquête policière et le tableau de la famille parfaite de Sandrine s’écaille est nous offre une tout autre réalité.

C’est glaçant, déroutant , effrayant…sincèrement, j’ai eu du mal à trouver le sommeil une fois ce livre fini, car il fait tellement écho à l’actualité…d’ailleurs à juste titre Louise Mey nous rappelle les statistiques sur les violences faites aux femmes.

Deux petits bémols :

  • le style de Louise Mey, les dialogue ne sont pas mis en avant par la ponctuation…dialogue et description se suivent, il m’a fallu un petit temps pour intégrer cette narration.
  • la place donnée à la police, malheureusement, il est difficile de ne pas connaitre leur manque de moyen financier, d’effectifs et j’en passe, je pense sincèrement que beaucoup de nos policiers aimeraient s’impliquer autant dans une enquête…mais je doute que dans la réalité ça soit le cas. Ça m’a sorti un peu de l’histoire.

 

BREF…UN LIVRE À LIRE, À METTRE DANS LE PLUS DE MAINS POSSIBLE, ON NE COMMUNIQUERA JAMAIS ASSEZ SUR CE SUJET ET SI UN THRILLER PEUT SENSIBILISER A CE VASTE SUJET ET BIEN TANT MIEUX.

MERCI NETGALLEY ET AUX ÉDITIONS LE MASQUE POUR CETTE LECTURE

img_4558

J’ai bien conscience qu’en ce moment , il y a beaucoup de livres sur ce sujet et qu’il peut avoir un sentiment de trop vu…mais en ce qui concernent les 3 derniers livres que je viens de chroniquer : celle qui pleurait sous l’eau, Dolores Claiborne et la deuxième femme, nous raconte 3 façons complétement différentes de nuire aux femmes…et c’est en ça que ce sujet et si complexe et effrayant.

img_8938

LE LIVRE DE POCHE

ROMAN

360 PAGES

 

DESCRIPTION :

 

« Je suis qu’une vieille femme avec un mauvais caractère et une langue encore pire, mais c’est ce qui arrive, le plus souvent, quand on a eu une vie mauvaise. »

Tout le monde à Little Tall connaît Dolores Claiborne. Mais on ne sait toujours pas si l’accident qui a provoqué la mort de son mari il y a trente ans était réellement un accident. Aujourd’hui, elle est de nouveau soupçonnée : on vient de découvrir le cadavre de la riche et sénile Vera Donovan, dont elle était la gouvernante depuis des décennies.
Dolores n’a désormais plus le choix : elle doit passer aux aveux. Pourtant, ce qu’elle raconte est très différent de ce qu’on aurait pu imaginer. Beaucoup plus noir, beaucoup plus terrible…
Un personnage poignant, l’un des plus grands de Stephen King, et qui a été incarné au cinéma par Kathy Bates dans un film de Taylor Hackford.

King invente la tragédie à un seul personnage. Un exploit littéraire. L’Express.

 

MON AVIS :

 

Il y a 28 ans…oui, 28 ans !!! Stephen King écrivait sur la violence faite aux femmes, cet auteur a toujours eu des années d’avance sur son temps.

Dolores Claiborne se déroule dans les années 60, autant dire la préhistoire en terme de droits des femmes.

J’ai gardé un souvenir très fort de son adaptation en 1995 avec Kathy Bates ( meilleure actrice du monde ). Cette année, certainement à cause des actualités tragiques qui se sont accumulés en 2019 ( et depuis des années), j’ai eu envie de relire ce livre.

C’est brillant, c’est juste, poignant, effrayant…

Cette histoire est une confession,elle est livrée tel quelle, sans chapitre, sans pause…Dolores revient sur sa vie, avec Joe, ses enfants, sa relation si particulière avec Vera Donovan, sa patronne. Vous êtes complétement dans cette pièce assis avec les enquêteurs à écouter Dolores.

Pour info, il n’y a aucune part de fantastique dans ce king.

BREF…UNE HISTOIRE DE FEMME ÉCRITE PAR UN HOMME, UN ÉCRIVAIN PEUT ÊTRE AUSSI UN GRAND FÉMINISTE, J’AURAIS AIMÉ QUE CE LIVRE SOIT LE TÉMOIGNAGE  D’UNE ÉPOQUE RÉVOLUE…MALHEUREUSEMENT CE N’EST PAS LE CAS…JE NE PEUX QUE VOUS CONSEILLER CE LIVRE ET/ OU CE FILM, UN CLASSIQUE DU KING, UNE MERVEILLE!!

 

img_8949

 

SYNOPSIS :

 

D’après l’ouvrage éponyme culte de Bram Stoker.

Transylvanie, Roumanie. 1897. Le Comte Dracula boit du sang tout en dessinant ses futurs projets contre le Londres victorien.

 

MON AVIS :

⚠️ cette série est sous le format de 3 films de 90 mn environ⚠️

Dracula… un mythe..pour ma part, je suis une grande, grande fan de la version de Francis Ford Coppola (1992)…ce film …je l’aime d’amour fou !!

Donc Dracula revu par les show runner de la série Sherlock (dont je suis également une grande admiratrice) ça donne quoi …?

Une grande attente, qui se transforme en coup de cœur  et qui se termine en déception…

Les deux premiers films/ épisodes sont très réussis, le choix de l’acteur, Claes Bang, pour incarner Dracula est vraiment parfait, il l’incarne à merveille avec un petit coté vintage à la christopher Lee.J’ai complétement adhéré à cette version de Van Helsing…originale et très réussie. On retrouve le mythe,le charisme,l’ambiance, le château, le gothique, le gore, le sang, les chauves souris, les loups…La mythologie est respectée…Il y a la british touch avec beaucoup d’humour…on accroche à fond tous les 3.

Puis, il y a l’épisode / film 3…WHAT THE FUCK !!!! Mais pourquoi ?????

Au début de cette épisode, il y a un très gros retournement de situation…Pourquoi pas ? Les 30 premières minutes sont mêmes plutôt bonnes…mais la dernière heure c’est une purge 😱…A la rigueur, la scène finale…mais pour le reste…les scénaristes sont partis loin mais loin et ils m’ont pas emmené avec eux …en fait aucun de nous 3.

BREF…LES DEUX PREMIERS ÉPISODES SONT VRAIMENT RÉUSSIS, APRÈS LE PREMIER ÉPISODE, J’AI MÊME ACHETÈ LE LIVRE DE BRAM STOCKER QUE JE N’AVAIS JAMAIS LU.ON ÉTAIT TOUS LES 3 TRÈS EMBALLÉS …PUIS L’ÉPISODE /FILM 3…QUI PART SUR UNE BONNE IDÉE MAIS J’AI PAS ACCROCHE A SON DÉVELOPPEMENT.

 

 

 

 

img_8792

THRILLER

ÉDITIONS POCKET

640 PAGES

DESCRIPTION :

 

À Portland, Oregon, plus aucun habitant de la ville ne se couche sans avoir inspecté au préalable son lit : depuis quelques semaines, un tueur en série s’immisce dans le domicile de ses futures victimes et y introduit des espèces d’araignées parmi les plus dangereuses au monde. Dans le même temps, des cadavres de femmes momifiés et emprisonnés dans des toiles d’araignée géantes sont découvertes dans les forêts alentour. Les victimes sont vidées de leurs organes, comme aspirées. Les rumeurs les plus folles se propagent. Annabel O’Donnell, la détective new yorkaise, et Joshua Brolin, le célèbre profiler, rejoignent l’enquête aux côtés du FBI. Quel est ce monstre que l’on surnomme Arachné et dont les empreintes digitales sont celles des personnes disparues ? Comment fait-il pour s’introduire chez ses victimes sans jamais être vu, sans effraction, et pour enlever ses victimes à la barbe des familles endormies ? Très vite, la rumeur enfle dans tout Portland : et si Arachné n’était pas humain ?

MON AVIS :

 

Et voilà le dernier tome de la trilogie du Mal : Maléfices !!

Et que ce dernier tome est génial !!! Arachnophobes abstenez vous !!!

Un pur bonheur de le relire…un plaisir absolu !!! Maxime Chattam dans ce qu’il fait de mieux. En relisant ce livre, je me rend compte à quel point il a inspiré les auteurs actuels (pour rappel, il a été publié en 2004).

Il y a du suspens, des rebondissements, des moments de tension. Le rythme est impeccable. L’intrigue est originale,pour l’époque et inédite.

Ce dernier tome conclu, à sa façon, la trilogie du mal, je pense que tous les fans espère un jour une suite, même si Maxime Chattam a été clair sur le sujet…il n’y en aura pas …

BREF…RELIRE CETTE TRILOGIE DE NOMBREUSES ANNÉES APRÈS SA SORTIE A ÉTÉ UN RÉEL PLAISIR !!! PLUS DE 16 ANS APRÈS , JE GARDE LE MÊME RESSENTI :

  • UN COUP DE FOUDRE POUR L’ÂME DU MAL

  • PLUS MITIGÉE POUR IN TENEBRIS

  • UNE CONFIRMATION AVEC MALÉFICES

UNE RELECTURE A PRÉVOIR DANS 20 ANS 😉

 

 

 

img_8854

Synopsis :

Joe Goldberg emménage à Los Angeles. Il rencontre Love Quinn, une chef en devenir qui n’a pas de profil sur les réseaux sociaux à l’inverse de son ancienne proie, Guinevere Beck.

MON AVIS :

 

Retrouvez mon avis sur la saison 1 : ICI

Clairement je n’avais pas eu le coup de foudre pour la saison 1, pour ma part, j’ai trouvé DIRTY JOHN bien plus crédible, normal me direz vous c’est une histoire vraie.

Mais je me suis laissée tenter quand j’ai vu que le personnage féminin était interprétée par Victoria Pedretti , que j’avais adoré dans THE HAUTING OF HILL HOUSE (la meilleure série de 2018).

La nouvelle victime de notre tueur psychopathe, Love, est quand même moins cruche et idiote que beck, c’est déjà ça…elle a quand même tout de la victime désignée : famille pathologique, jumeau dépendant, veuve…elle cumule un peu…heureusement le personnage se développe un peu plus par la suite.

Le scénario souffre des mêmes défauts que pour la première saison…ce n’est pas crédible…toujours trop …trop d’histoires secondaires , trop d’invraisemblances …pour que ce type d’histoire fasse peur ou génère un minimum d’angoisses, il faut pouvoir se projeter un minimum et là encore une fois de plus…ce n’est pas crédible, il y a beaucoup trop de facilités scénaristiques.

Malgré tout, j’ai regardé la saison intégralement ,par curiosité, pour voir comment Joe allait une fois de plus conclure cette histoire…Je reconnait le coté addictif.

Que dire de la fin?….prévisible !!! Mais tellement prévisible !!!!

 

BREF…UN PSYCHOPATHE RESTE UN PSYCHOPATHE !!! Victoria Pedretti sauve cette saison par son personnage, son interprétation. Je n’adhère toujours pas au coté immorale de cette série où les morts gratuites  s’accumulent et genre ça passe crème…les retours sur la petite enfance de Joe pour lui trouver »des excuses »…vraiment pour moi ça passe moyen…N’est pas DEXTER qui veut…

img_8853

 

 

 

SYNOPSIS :

 

Lorsque l’agent de la CIA Eva Geller découvre des informations sur un homme qui attire l’attention internationale suite à des actes troublant l’ordre public, elle ouvre une enquête sur ses origines. Alors que de nouveaux adeptes témoignant de ses miracles continuent de rejoindre ses rangs, les médias du monde entier commencent à se laisser séduire par cette figure charismatique. Eva Geller doit vite dénouer le mystère : est-il vraiment un être divin ou un simple escroc capable d’ébranler l’ordre mondiale ?

 

MON AVIS :

 

La série polémique de ce début d’année, elle a monopolisé twitter en ce premier janvier…Pourquoi ? Elle traite du sujet très délicat de LA RELIGION : musulman, juive, catholique…Pour ça, bravo Netflix d’avoir osé 👏🏻 👏🏻 👏🏻.

Le pitch est assez simple que se passerait il si un jour, un homme se présente comme le messie ? De nos jours, avec le contexte politique actuel, le réchauffement climatique et le tout à l’heure des réseaux sociaux…Et histoire de bien débuter cette histoire, elle se situe à la frontière israélo-palestinienne …Non vraiment, j’ai apprécié le coté prise de risque .

Très bon casting !! L’acteur qui incarne Al Massih est hyper charismatique !!! Vraiment un très bon choix. J’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Tomer Sisley avec un personnage assez complexe, un peu perdu, qui traque ce fameux messie.

Alors? J’ai aimé ou pas ? Un peu des deux…:

  • j’ai aimé l’idée de départ…clairement c’est osée, c’est bien amenée
  • le doute entre entre réel messie ou arnaqueur est parfaitement dosé
  • l’aveuglement des personnes qui veulent croire en quelque chose ou en quelqu’un à tout prix est extrêmement angoissant ( pour moi).

J’ai moins aimé un certain manque de crédibilité, du selon moi à trop peu d’épisodes donc un certain manque de développement…À ce jour, on ne sait pas si il va y avoir une saison 2 ou non …donc si ça n’est pas le cas c’est une fin ouverte…qui ne me satisfait pas beaucoup. Je n’ai pas toute les réponses que je voulais…une saison 2 ne serait pas inutile.

BREF…IL FAUT LA VOIR POUR SE FAIRE UNE IDÉE…OUI ELLE DÉRANGE CERTAINS CROYANTS…LOGIQUE JE DIRAIS …ELLE INTERROGE, ELLE QUESTIONNE…MAIS AVEC UN TEL SUJET, ELLE MÉRITE D’ÊTRE ENCORE PLUS CREUSÉE, PLUS DÉVELOPPÉE.

CHACUN LA VERRA DIFFÉREMMENT EN FONCTION DE SES PROPRES SENSIBILITÉS RELIGIEUSES.