LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

Comme d’habitude ici, je vais essayer de faire un compte rendu factuel de cette course, car ceux qui me suivent sur Intagram savent déjà que je n’ai pas particulièrement aimé ce type de course.

Pour illustrer mon article j’ai pris des photos des éditions des années précédentes et d’après course, je tiens trop à mon téléphone !!

LE PRIX :

32 euros inscription en ligne  

En début d’année ( vers fin janvier), les dossards se vendent extrêmement vite, les places sont limitées à 6500 participants.

LA DATE :

Elle varie chaque année, car elle est déterminée en fonction des marées. Elle peut se dérouler en mai comme en juin.

LE RETRAIT DES DOSSARDS :

A partir du mercredi après midi, dans les locaux du conseil départemental, jusqu’au vendredi soir.

La veille sur le village de la course, à coté de la gare du train à vapeur.

Pas de distribution le jour de la course.

Dans le pack de départ, vous avez un t shirt, un exemplaire d’un journal local. Cette année, il y avait un système de boule où vous remplissiez un bulletin de participation , vous le mettiez dans votre boule, et la boule vous deviez la mettre dans un panier porté par un coureur pendant la course….un peu compliqué quand même…j’ai pas eu l’impression que ça avait beaucoup fonctionné.

L’ORGANISATION :

Saint Valéry sur Somme est un petit village en bord de mer, les parkings sont super bien organisés, mais je vous conseille d’arriver tôt, car il a peu de route qui mène à la côte.

LA COURSE :

Le départ se situe à la gare , où le coup de sifflet est donné par le train à vapeur , ça perso j’ai adoré. Si vous voulez faire « un temps », il faut vraiment arriver tôt pour vous mettre devant ou avoir un pass pour le SAS Elite.

Première boucle dans la ville, soit vous suivez le mouvement, très lent 7 mn du kilo voir de la marche, les rues sont très petites, forcément il y a des embouteillages, soit vous slalomez … Après vous rejoignez les écluses pour vous rendre dans la baie. Avant la descente dans la baie, GROS GROS EMBOUTEILLAGE , nous avons été à l’arrêt complet pendant plusieurs minutes .

La traversée de la baie…première descente assez casse gueule, direct dans la vase, dans l’eau noire…et vous êtes partis pour plusieurs kilomètres que de vase, d’eau , d’obstacles naturels à  descendre, à monter…des bras d’eau à traverser. La météo n’a pas été avec nous, nous avons eu le droit à la pluie durant ces premiers kilomètres.

Arrivée au Crotoy, ravitaillement très très minimaliste : sucre blanc, orange et bouteille d’eau.

Le retour est plus facile, mais toujours cette vase très grasse, très collante, très glissante.

La grosse descente du départ, maintenant il faut la remonter…avec la fatigue c’est épuisant.Retour vers la gare avec l’arrivée.

img_2083img_2084img_2085

PACK DE FIN DE COURSE :

Un tote bag avec 3 madeleines , une orange , 1 litre 5 d’eau et la médaille sans de quoi la mettre autour du coup ( j’ai trouvé ça un peu dommage vu le nombre de sponsor, j’ai du mal à croire qu’il en a pas un qui peu financer de quoi attacher la médaille ).

img_2070

MON RESSENTI :

Ce que j’ai aimé :

  • Une très bonne organisation, au vu du nombre de participants, c’est agréable .
  • cette course est réputée pour sa bonne ambiance, cette réputation n’est pas volée , il y a une excellente ambiance, un super public…vraiment la dessus rien à redire.
  • le départ donné par le train à vapeur.
  • Je ne vais pas vous parler du cadre de la course qui est juste magique, comme je vis pas loin c’est vraie que la baie fait partie de ma vie depuis longtemps maintenant, mais si vous ne connaissez pas le cadre vaut vraiment le détour.

Ce que j’ai moins aimé :

  • Je ne m’attendais pas à un parcours aussi difficile, la veille il y a eu un gros coefficient de marée avec du vent, donc une absence totale de sable sec pour courir, selon certains coureurs cet édition a été particulièrement difficile. L’allée m’a épuisée !!! S’enfoncer dans la vase en ressortir , descendre, grimper…il faut avoir quand même une certaine force physique qui clairement m’a manqué.
  • Le ravito au Crotoy pas hyper varié
  • Le prix 32 euros pour 16, 5 k , j’ai trouvé ça un peu cher par rapport à d’autres courses dans la région

CONSEILS :

C’est une course certes populaire, mais quand même bien bien casse gueule et exigeante!! Si vous êtes fragiles au niveau des articulations, il est facile d’y laisser un genou ou une cheville !!! Vous savez déjà qu’un trail c’est pas de la route, mais la vase c’est encore pire que tous les terrains que j’ai pu faire !!!

BREF …j’ai enfin fait la course la plus célèbre de ma région…mais clairement c’est pas une course pour moi, sur une distance plus petite, pourquoi pas mais pas sur autant de kilomètres, c’est vraiment avec le plus grand plaisir que je vais retrouver mes chemins et mon bitume. Ma tête après cette course…c’est cadeau !!!

img_0594

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :