LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

img_2733

MICHEL BUSSI

EDITIONS POCKET

624 PAGES

ROMAN

DESCRIPTION :

Été 1989. La Corse, presqu’île de la Revellata, entre mer et montagne. Sur cette route de corniche, au-dessus d’un ravin de vingt mètres, une voiture roule trop vite et bascule dans le vide. Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère n’ont pas eu la même chance.
Été 2016. Clotilde revient pour la première fois sur les lieux du drame, accompagnée de son mari et de sa fille adolescente. Elle veut profiter de ces vacances pour exorciser le passé. C’est au camping dans lequel elle a vécu son dernier été avec ses parents que l’attend une lettre… de sa mère. Vivante ?

MON AVIS :

Entre les livres de Michel Bussi et moi, c’est tout ou rien! Je l’ai découvert avec les nymphéas noirs que j’ai adoré, puis j’ai également beaucoup aimé un avion sans elle et gravé dans le sable. Par contre, il m’a complétement perdu avec maman a tort , j’ai pas réussi à finir mourir sur scène…

Pour le temps est assassin…j’ai aimé la construction du livre, avec les retours dans le passé avec le journal de Clotilde adolescente, les références à la fin des années 80 forcément ça joue sur la fibre nostalgique, surtout que j’adore le film culte de cette héroïne .Les chapitres sont courts et s’enchainent bien .

Par contre …Clotilde adulte…elle m’a ennuyé , énervé, je comprends pas tellement ses décisions. Son mari et sa fille, je les ai trouvé fades et sans intérêts.Pour résumer,j’ai aimé la partie dans les années 80 mais absolument pas la période contemporaine…Et ce dénouement ?!?Peut on faire plus tiré par les cheveux ??? Non désolée mais pour moi, trop c’est trop, un voir deux éléments un peu too much à la rigueur mais là…j’ai trouvé que ça frôlait le ridicule .

Et l’épilogue…pourquoi? Un peu cul cul la praline quand même…

BREF…vous l’aurez compris, ce livre et moi , ça ne l’a pas fait du tout, je sais que beaucoup l’ont aimé…moi pas …

 

 

10 réflexions sur “LE TEMPS EST ASSASSIN/MICHEL BUSSI

  1. J’ai personnellement fait une overdose de Michel Bussi , après Nympheas Noirs et Un Avion Sans Elle

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      il en faut pour tout le monde, mais je suis comme toi, autant il y a des auteurs dont je ne me lasse pas …autant sur là…j’ai un peu eu l’impression d’avoir été prise pour une cruche.

      J'aime

  2. Ce n’est pas mon préféré effectivement

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      On ne peut pas avoir que des coups de cœur 😉😘

      J'aime

  3. Ça arrive ! Moi étrangement mes deux préférés sont un avion sans elle et maman à tort, par contre j’ai abandonné le dernier !

    Aimé par 1 personne

  4. Un auteur que j’évite aussi. Style qui me laisse de marbre 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      En plus là, on enchaine les invraisemblances !!!un peu comme en eaux troubles, finalement mais là ça m’a pas fait rire du tout, limite j’étais fortement agacée !!

      Aimé par 1 personne

      1. je te comprends. Quand c’est comme ça on a le sentiment de perdre son temps !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :