LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

Les articles sur les livres, les séries et le cinéma s’enchainent mais pas grand chose coté sport, depuis mi octobre déjà…c’est carrément la traversée du désert !!

PETIT RETOUR EN ARRIÈRE :

Mi octobre, je prenais le départ de mon quatrième marathon en moins de deux ans…avec le recul, c’était pas une idée de génie !! L’accumulation de fatigue,des préparations et des entraînements, mauvaise hydratation …bref mon corps m’a lâché à 18K , et depuis c’est difficile .

REMISE EN QUESTION :

Forcément quand tu enchaines les kilomètres durant l’année 2016, puis les dossards et les kilomètres durant l’année 2017, le multi sport ( vélo, natation, running) durant l’année 2018…et que ton corps et ta motivation te lâchent ça donne à réfléchir…

Trop d’entrainements, trop de marathons, pas assez de récupération , pas assez de renforcement musculaire, il y a surement un peu de tout ça…certains peuvent se le permettre ( et tant mieux pour eux) , visiblement moi pas.

PLAN D’ACTION :

Suite à ma douleur qui m’a fait stopper mon marathon, j’ai fait la grande tournée : ostéopathe et podologue, on a fait le point, rien de grave, on réajuste et le mois de novembre s’annonce sous le signe de la reprise tranquille sans prise de tête avec idéalement du renforcement musculaire ( et là ma copine Julie est morte de rire devant son ordinateur )…oui le renforcement musculaire n’est pas ma passion alors que je sais bien que sa pratique est indispensable .Avec le recul, ma pratique en salle de sport me manque un peu mais difficile d’envisager de caser une reprise de la salle dans mon planning actuel…mais physiquement j’étais mieux qu’en je pratiquais la musculation en salle c’est évident.

OUI MAIS NON…

N’étant pas une athlète professionnelle 😂 ni une athlète tout court finalement, ayant une vie déjà bien remplie et surtout j’ai subi une attaque de microbes surpuissants, le mois de décembre s’est soldé avec 5KM le 31 pour valider la SANTA RUN ( courses solidaires avec Raffe run) .Donc la reprise tranquille s’est transformée en mois de coupure, même si j’ai fait quelques belles randonnées dans la neige au canada.

CONCLUSION DE TOUT ÇA :

Je suis restée un peu plus d’un mois et demi sans faire le moindre de sport…et je suis toujours vivante !! Évidement ça m’a manqué, mais finalement ce qui me manque le plus c’est le sport loisir, le sport détente, le sport bien être. Juste courir car j’ai envie et c’est tout pas parce que j’ai un objectif derrière ou un plan à suivre.

Je ne veux plus me lever tôt un dimanche matin, pour courir 25k sous la pluie par 8 degrés parce que le plan le dit ( c’est du vécu), c’est bon je l’ai fait, je n’ai plus rien à prouver, ni à personne ni à moi même.

Attention , n’y voyait aucunes critiques de ma part, à refaire, je le referais sans hésiter !! Contrairement à ce que l’on veut vous faire croire, le marathon n’est pas une course facile, elle demande de l’entrainement, des sacrifices, de l’humilité. Mais , pour le moment, je n’ai plus de place pour cela dans ma vie.

Je ne dis pas que je ne referais plus jamais de marathon, mais pas cette année.

ET 2019 ?

2019, j’ai vraiment décidé de me foutre la paix !! Je ne serais jamais une fusée au marathon ou même sur autre distance, alors oui certains diront que si je le peux en travaillant et en m’entrainant, oui mais je ne le veux pas !! Ma vie n’est pas faite que de sport, et cette année je souhaite lui redonner sa juste place, toujours importante mais sa place de loisir et de bien être…ET SURTOUT QU’IL ME PERMETTRE DE MANGER TOUT CE QUE JE VEUX !!!😂😂 courir plus pour manger plus est toujours d’actualité !!

CONCRÈTEMENT :

J’avais pris un dossard mi novembre pour le trail des deux baies ce dernier weekend de janvier…même si je recours régulièrement, je n’ai pas le niveau pour affronter de nouveau les dunes de la côte d’opale et je ne veux pas me blesser. Je préfère continuer ma reprise tranquille qui pour le moment se passe pas trop mal.

Car le running est assez ingrat, tu l’abandonnes quelque temps et la reprise est laborieuse, pour les amoureux des chiffres, c’est quasiment 30 secondes voir plus au km, un cardio qui descend difficilement en dessous des 170….de moyenne au lieu des 150 voulu…une récupération post run plus difficile, une augmentation des hypoglycémies et des petites douleurs …je sais que cette période ne va pas durer mais en attendant il faut la traverser !!

2019 / TEAM SUPPORTRICE :

Parallèlement à la reprise progressive du running et d’un peu de renforcement ( si cette année je vais m’y tenir). Je n’ai aucun dossard de prévu et c’est très bien comme ça, par contre mon cher et tendre ( et ses potes) lui a une saison qui est bien remplie en triathlon, donc je vais essayer de l’accompagner sur certains entrainements et surtout je vais être là pour lui comme lui a été là pour moi quand je lui ai imposé toutes ses courses 😂. Car le sport c’est ça aussi  : supporter encourager, aider à l’organisation …surtout en triathlon qui demande beaucoup de préparation .

Par contre , je n’exclue pas de reprendre quelques courses solidaires virtuelles, d’ailleurs il me reste un semi à valider chez RAFFE

BREF…rien n’arrive jamais sans raison !! Mon corps s’est rappelé à mon bon souvenir, je n’ai plus 20 ans. Le sport fait parti de ma vie, mais il n’est pas ma vie donc je suis désolée mais il y aura nettement moins, voir pas du tout de compte rendu de course en 2019.Je tenterais peut être les comptes rendu de triathlon vu de l’extérieur avec les avis de mon homme…en attendant ENJOY  ET NON STRESS c’est que de la course à pied !!

MA PHOTO D’ILLUSTRATION DATE DE FIN 2015, JE NE COURAIS QUE POUR LE PLAISIR, JE N’AVAIS AUCUN OBJECTIF MISE A PART DE COURIR…ET C’ÉTAIT BIEN .

J’en profite aussi pour encourager tous les futurs marathoniens qui commencent leur préparation actuellement , qui vont affronter, le froid, la pluie, la neige, la fatigue…accrochez vous, ça en vaut la peine !!

20 réflexions sur “ET LE SPORT DANS TOUT ÇA ?

  1. Adepte de la cap avant la maladie j’enchainais les km chaque soir, parce que c’était Vital vital à mon bien être physique mais surtout mental. Les courses populaires, le semi c’était le petit plus mais avec un homme qui faisait des triathlons et un enfant c’était difficile au niveau organisation et puis la compétition n’était pas essentielle pour moi, mais j’ai continué de courir moins souvent malgré tout 3 fois par semaine. Le triathlon demandait aussi beaucoup de sacrifices, d’organisation, un deuxième enfant est arrivée puis 3. Le triathlon s’est arrêté pour mon homme pas le temps de s’entraîner et un boulot prenant il a continué le vélo ça demandait moins d’infrastructures, il continue toujours, pour le plaisir un peu de compétitions aussi pour se montrer que malgré l’âge, il arrive encore être devant des jeunes 😊 pour moi tout s’est arrêté un jour de février et depuis le seul deuil actuellement que je n’arrive pas à faire l’envie de courir, un pincement qui me tenaille, courir pour le plaisir pousser son corps, se faire mal, se vider la tête, l’adrénaline qui pousse à aller plus loin encore, les tensions qui s’estompent, une drogue dont je ne serai jamais sevrée. J’espère que tu retrouveras ce plaisir et que tu écouteras ce corps que tu n’as pas ménagé 😊

    Aimé par 2 personnes

    1. couriretlire dit :

      Merci, ton texte me touche beaucoup 💕 j’imagine bien à quel point ça doit être difficile.je suis de tout cœur avec toi 😘

      J'aime

  2. Julie dit :

    Tout ce que tu fais c’est pour toi seule, alors je sais que tu fais les bons choix, en levant le pied ou en étant en mode sportive acharnée. Je remercie le running et le sport en général qui nous ont fait nous rencontrer et je sais que c’est bien plus maintenant, qui nous lie d’amitié. ❤

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      Mais tellement ma Julie 💕💕avoues tu as ri quand j’ai parlé de renforcement 😉😘

      J'aime

  3. lebouquinivre dit :

    Tant que tu écoutes ton corps, que tu te sentes bien et que tu suives tes envies, ça me parait être le plus important 🙂 bisous à toi!

    Aimé par 2 personnes

    1. couriretlire dit :

      exactement, et comme ça j’ai plus de temps pour lire !! passe une belle journée

      Aimé par 1 personne

  4. Effectivement, sois à l’écoute à la fois de ton corps et de tes envies, c’est le plus important !

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      merci beaucoup, une petite pause va me faire le plus grand bien !!

      J'aime

  5. Lucie dit :

    On ne peut pas être à fond tout le temps et tu t’es donnée beaucoup depuis 3 ans. Ton corps et ta tête te demandent juste une pause. Et l’essentiel est bien de prendre du plaisir et non pas de se forcer. Je suis sure que l’envie de courir reviendra avec les beaux jours. 😉

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      C’est vrai qu’avec le froid et la neige, ça me donne moyennement envie de me bouger !! je ne doute pas que ça va revenir.

      J'aime

  6. Un texte très touchant car profondément sincère. Oui, c’est vrai qu’il faut parfois écouter son corps et ses envies du moment. Moi je me régale avec tes notes sur les séries, le ciné .. ;)Tu as raison de faire une pause pour le marathon et de laisser d’autres aspirations prendre le dessus. Beau weekend à toi, toujours un plaisir de te lire 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      Merci beaucoup pour ton retour 😊 une année sabbatique sportive va me faire le plus grand bien, entre les livres, les prochains avengers et la dernière saison de Game Of Thrones 🤣🤣 bientôt un nouveau stephen king et une nouvelle adaptation ciné de Simetierre…2019 va être très chargée. Un excellent week-end à toi

      Aimé par 1 personne

      1. Oui j’ai vu pour le nouveau Stephen King, j’ai tout de suite penser à toi car tu es une inconditionnelle 😉 2019 s’annonce dantesque niveau séries, ciné, livres, que de partages et d’échanges en perspective ! 😉 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. couriretlire dit :

        J’ai comme projet de pouvoir faire un article sur chacun de ses livres 🤣🤣 vaste projet

        Aimé par 1 personne

  7. oh oui il y a un temps pour tout. on peut avoir kiffé et s’être complètement épanouies dans la préparation d’une course et l’enchainement des dossards, et quelques mois plus tard avoir complètement envie d’autre chose, d’une autre approche, d’un autre sens des priorités. C’est ça qui est bien avec le sport, on le met à la place qu’on veut/peut à l’instant donné, si on a envie de pousser la machine on peut et si on a plutôt envie d’en profiter d’une autre façon on peut aussi 🙂 Et moi je vote pour les CR de triathlon en mode supporter. J’en avais déjà parlé dans un article, mais on peut carrément vibrer aussi fort sans dossard et ça c’est chouette aussi!

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      Merci pour ton retour 🙏🏻😘 le triathlon c’est encore un autre monde 🤣 cette année sabbatique va me faire du bien 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :