LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

img_4523

DESCRIPTION :

Sur les rives du lac de Neuchâtel, en Suisse, des coups de feu éclatent en plein festival de musique. Le site est évacué. La grande scène devient le théâtre d’une prise d’otages. Un négociateur intervient. Le groupe d’intervention de la police s’organise. Dans l’esprit de Walker, une seule question compte : que s’est-il passé en Laponie ? Ses souvenirs sont flous. Mais il est clair que, de longue date, il ne croit plus au Père Noël. Et vous, y croyez-vous encore ?

Le Maxime Chattam suisse. L’Express.

Biographie de l’auteur

Né en 1971 à Neuchâtel en Suisse, Nicolas Feuz a étudié le droit, obtenu le brevet d’avocat et exercé comme juge d’instruction. Aujourd’hui procureur de la République, il s’est lancé dans l’écriture de romans noirs en 2010.
MON AVIS :
LU DANS LE CADRE DU JURY DU PRIX DES LECTEURS
Je suis perplexe avec ce livre car d’un coté j’ai aimé la façon dont l’auteur a construit son thriller avec des retours passé  / présent , qui nous amènent à comprendre : ce qu’il s’est passé en Laponie. On est vraiment avec un roman addictif. C’est plutôt gore avec des meurtres et des scènes très sanglantes et/ ou dérangeantes en Laponie.
J’ai bien aimé son inspecteur Boileau, un policier peu ordinaire. C’est un personnage que j’aimerais bien retrouver.
Par contre, et là c’est vraiment très personnel…mais une tuerie en plein festival de musique…désolée mais pour moi c’est un sujet encore un peu trop délicat pour l’intégrer dans une fiction…( en plus il fait  clairement référence au Bataclan )même si on est pas dans un contexte d’attentat terroriste dans ce livre…surtout qu’il a été écrit en 2016…A ce jour, ce type de situation peut encore arriver du jour au lendemain, le dernier date de décembre…Comme je l’ai dit c’est très personnel. Je pense qu’il aurait pu trouver autre chose pour amener certaines interactions entre ses personnages .
Autant j’ai aimé l’inspecteur, autant la famille Walker…j’ai pas eu d’accroche avec eux, peut être du au format assez court de ce livre ? A leur histoire ? Pour moi il m’a manqué une partie entre la Laponie et la Suisse.
BREF…je suis partagée car c’est un bon thriller,  bien mené, je me suis complétement fait avoir par la fin que je n’ai pas vu venir…mais pourquoi le cadre d’une tuerie dans un festival de musique ? Je n’ai rien contre la violence dans les thrillers mais les morts inutiles et trop en lien avec l’actualité…j’ai un peu de mal avec le concept.
En ce qui concerne l’intrigue, l’idée de base est bonne mais il me manque une partie de l’histoire.

11 réflexions sur “HORRORA BOREALIS / NICOLAS FEUZ

  1. Je comprends ton sentiment d’inachevé où le fait que cela colle à la réalité , maintenant pour ma part j’ai pu m’en détacher et apprécier l’auteur

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      Je lirais sûrement d’autres livres de lui car l’idée générale me plait bien 😉

      J'aime

  2. Je serais moi même gêné à l’idée de lire un livre qui collerait trop aux événements traumatisants du Bataclan ou de Nice.. Excellente soirée à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      Je ne peux pas dire que c’est le même contexte c’est peut-être 9% du livre mais j’ai fait un blocage dessus

      Aimé par 1 personne

  3. lebouquinivre dit :

    La couverture est très belle! Je comprends ton sentiment, c’est quelque chose d’assez malaisant et encore frais dans notre mémoire collective…

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      je rêve de pouvoir voir une aurore boréale

      Aimé par 1 personne

      1. lebouquinivre dit :

        Je te comprends… c’est magnifique 😍

        Aimé par 1 personne

  4. Je comprends ce qui t’a fait tiquer, mais pour ma part j’ai beaucoup apprécié !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :