LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

,taqawan

LE LIVRE DE POCHE

POLICIER

224 PAGES

 

DESCRIPTION :

« Ici, on a tous du sang indien et quand ce n’est pas dans les veines, c’est sur les mains. » 11 juin 1981. Trois cents policiers de la sûreté du Québec débarquent sur la réserve de Restigouche pour s’emparer des filets des Indiens mig’maq. Émeutes, répression et crise d’ampleur : le pays découvre son angle mort.
Une adolescente en révolte disparaît, un agent de la faune démissionne, un vieil Indien sort du bois et une jeune enseignante française découvre l’immensité d’un territoire et toutes ses contradictions. Comme le saumon devenu taqawan remonte la rivière vers son origine, il faut aller à la source… Histoire de luttes et de pêche, d’amour tout autant que de meurtres et de rêves brisés, Taqawan se nourrit de légendes comme de réalités, du passé et du présent, celui notamment d’un peuple millénaire bafoué dans ses droits.

Fascinant… La littérature est là à son meilleur, dans sa capacité à croiser une multiplicité de regards et de discours. Chapeau ! Michel Abescat, Télérama.

Une pépite ! Un roman noir, un récit historique, un pamphlet politique… Un livre qui refuse d’être figé ! Augustin Trapenard, 21 cm, Canal +.

Follement romanesque, brillant, étincelant, glaçant par instants, un roman d’aventures au sens qu’en donnaient Jack London, Herman Melville et Joseph Conrad. Philippe Chauché, La Cause littéraire.

Prix France-Québec 2018.

Biographie de l’auteur

Né au Québec en 1969, Éric Plamondon a étudié le journalisme à l’université Laval et la littérature à l’UQÀM (Université du Québec à Montréal). Il vit dans la région de Bordeaux depuis 1996 où il a longtemps travaillé en communication. Il a publié au Quartanier (Canada) la trilogie « 1984 » : Hongrie-Hollywood ExpressMayonnaise, et Pomme S, publiée en France aux éditions Phébus. Il a fait paraître la novella Ristigouche (2013) et son dernier roman, Taqawan, est paru au Québec au printemps 2017.
MON AVIS :
LU DANS LE CADRE DE LA SÉLECTION DU PRIX DES LECTEURS DU LIVRE DE POCHE
Je vais faire assez court…ce livre et moi, on était pas fait pour se rencontrer …
Sans le prix du lecteur, je ne me serais jamais tournée vers ce livre, vers cette quatrième de couverture…TELERAMA et moi sommes rarement du même avis…
J’ai pas aimé, j’ai pas détesté , tout simplement ce n’est pas mon style, pas le type de lecture que j’aime…d’autres membres du jury ont eu un énorme coup de cœur pour ce livre.
Un aléa de la vie de jury, par moment, on tombe sur des belles découvertes, et ici cela confirme juste que c’est pas le type de lecture que j’aime tout simplement.
BREF…ça ne peut pas matcher à tous les coups, sincèrement je ne l’aurais pas mis dans la catégorie thriller  / polar mais plutôt littérature générale. Il plaira au amateurs de nature, de grands espaces, de culture amérindiennes et incontestablement aux amoureux du Canada.

9 réflexions sur “TAQAWAN / ERIC PLAMONDON

  1. Oui, je suis comme toi ce livre ne me tente pas et pour parler de Télérama.. je me suis abonné un an.. et je me suis rarement autant ennuyé ^^ Ils ne parleront jamais de Franck Thilliez par exemple et tant d’autres ! Excellente soirée Pascaline ☀️😊

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      Malheureusement si , ils en ont parlé l’année dernière il me semble…une de leur journaliste était attristée que tant de lecteurs se tournent vers ses livres….elle s’est pris le retour de bâton par ses fans…

      Aimé par 2 personnes

      1. Oui maintenant que tu le dis je m’en souviens. C’est toujours dommage de voir des critiques professionnels, journalistes, mépriser ainsi les goût du public. Je ne lis pas Musso ou Lévy (question de goût) mais je n’aurais pas idée de dire qu’il ne faut pas les lire sous prétexte qu’ils sont « populaires ». A croire que vendre des livres est un crime pour certain(e)s. Je n’aime pas ce mépris. C’est pour cela que j’ai arrêté mon abonnement Télérama ^^

        Aimé par 1 personne

      2. couriretlire dit :

        100% d’accord avec toi !!

        Aimé par 1 personne

  2. Il y a des romans parfois un peu inclassable… Tu verras que Écorces Vives, pourtant classé chez Acte Noir, n’est pas dans la lignée d’un Del Àrbol ou Larson, si on n’est pas averti, ça peut décevoir. Mais dans un autre genre, les lecteurs pourraient avoir peur aussi ! Par contre, je n’ai jamais lu Télérama mais avec l’article de l’an dernier où la journaliste s’est mis tous les Thilliez-Maniacs (dont je suis) à dos, je pense que comme toi, je ne risque pas d’être souvent d’accord avec eux !

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      il n’y avait que lui, il y avait tous les auteurs dit populaires : Musso , Levy….enfin c’était bas de niveau….

      J'aime

      1. Holala, faut-il être frustrée pour dénigrer ainsi des auteurs qui fonctionnent !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :