LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

Après vous avoir parler de la saga de Jussi Alder Olsen : le département V ( lien : ICI), je tenais à vous faire découvrir ou redécouvrir Camilla LÄCKBERG et sa saga avec son héroïne Erika Falck.

Cette série de livres, je l’adore mais tellement, c’est grâce à elle que j’ai découvert l’univers du polar nordique.

Les gros points forts de cette saga :

  • son héroïne ERIKA  (et sa famille) !!! Erika, elle est comme nous, elle galère en amour, avec son poids, sa famille….bref c’est pas une wonderwoman , elle est juste normale et ça c’est génial !!!
  • Fjällbacka, cette petite ville de pécheur que je rêve de découvrir depuis des années maintenant …ses habitants, son climat, ses paysages …j’ai toujours plaisir à retrouver ce village à chaque tome.
  • les intrigues passé / présent…c’est surement le style narratif que je préfère et Camilla Läckerg le maitrise parfaitement…elle y inclus aussi régulièrement de l’Histoire avec un grand H pour mon plus grand plaisir.
  • Les femmes sont mises en avant , femmes fortes, fragiles, victimes, combattives, mères qui gèrent, mères en galèrent…sans caricatures.

Je vous conseille de les lire dans l’ordre, car si les enquêtes sont indépendantes, les histoires des personnages principaux elles se suivent …certains tomes sont même centrés uniquement sur eux comme L’enfant allemand.

LA PRINCESSE DES GLACES

la princesse des glaces

Erica Falck, trentenaire installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise où elle écrit des biographies, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête, Erica est vite convaincue qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point, et sur beaucoup d’autres, l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint. Stimulée par cette flamme naissante, Erica se lance à la conquête de la vérité et met au jour, dans la petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître, des secrets détestables. Bientôt, on retrouve le corps d’un peintre clochard, encore une mise en scène de suicide… La Princesse des glaces signe l’entrée spectaculaire sur la scène du polar international d’Erica Falck, enquêtrice au foyer dont les aventures mêlent le frisson du suspense à l’humour et l’émotion de la comédie de moeurs. Ce premier opus très remarqué a reçu le grand prix de Littérature policière 2008 et le prix Polar international 2008

 

LE PRÉDICATEUR

le predicateur

Dans les rochers proches du petit port de Fjällbacka, on découvre le cadavre d’une femme. L’affaire se complique quand apparaissent, enfouis plus profondément au même endroit, les squelettes de deux jeunes filles disparues vingt-quatre ans plus tôt. Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche magnétisait les foules en compagnie de ses petits garçons dotés de pouvoirs de guérisseurs. Depuis cette époque et un étrange suicide, la lignée est divisée en deux branches qui se haïssent. L’inspecteur Patrik Hedström est chargé de l’enquête en cette période estivale où l’incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse de sa compagne Erica Falck. Alors que s’assemblent les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu… Dans ce deuxième volet des aventures d’Erica Falck, Camilla Läckberg excelle à tisser une intrigue jubilatoire, manipulant ses personnages dans une atmosphère provinciale lourde de secrets.

LE TAILLEUR DE PIERRE

le tailleur de pierre

Un pêcheur de Fjällbacka retrouve dans son casier à homards le corps d’une petite fille noyée. Bientôt on constate que Sara, sept ans, a de l’eau douce savonneuse dans les poumons. Quelqu’un l’a donc tuée avant de la jeter à la mer. Mais qui peut vouloir du mal à une enfant ? Alors qu’Erica vient de mettre leur bébé au monde, Patrik Hedström, bouleversé par son nouveau rôle de père, mène l’enquête sur cette horrible affaire. Car sous ses apparences tranquilles, Fjällbacka dissimule de sordides relations humaines querelles de voisinage, conflits familiaux, pratiques pédophiles dont les origines remontent aux années 1920. Quant aux coupables, ils pourraient même avoir quitté la ville depuis longtemps, sans avoir jamais cessé de la haïr.

L’OISEAU DE MAUVAIS AUGURE

l'oiseau de mauvais augure

L’inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n’a pas une minute à lui. La ville de Tanumshede s’apprête à accueillir une émission de téléréalité et ses participants avides de célébrité : tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Dans ce contexte agité, Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D’autant qu’une femme vient d’être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. La scène du carnage rappelle à Patrik un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d’un fait divers banal ou macabre mise en scène ? Un sombre pressentiment s’empare de l’inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s’emballe. L’émission de téléréalité dérape tandis que les cadavres se multiplient… Camilla Läckberg tisse avec brio l’écheveau d’une intrigue palpitante au dénouement saisissant.

L’ENFANT ALLEMAND

l'enfant allemand

La jeune Erica Falck a déjà une longue expérience du crime. Quant à Patrik Hedström, l’inspecteur qu’elle vient d’épouser, il a échappé de peu à la mort, et tous deux savent que le mal peut surgir n’importe où, qu’il se tapit peut-être en chacun de nous, et que la duplicité humaine, loin de représenter l’exception, constitue sans doute la règle. Tandis qu’elle entreprend des recherches sur cette mère qu’elle regrette de ne pas avoir mieux connue et dont elle n’a jamais vraiment compris la froideur, Erica découvre, en fouillant son grenier, les carnets d’un journal intime et, enveloppée dans une petite brassière maculée de sang, une ancienne médaille ornée d’une croix gammée. Pourquoi sa mère, qui avait laissé si peu de choses, avait-elle conservé un tel objet ? Voulant en savoir plus, elle entre en contact avec un vieux professeur d’histoire à la retraite. L’homme a un comportement bizarre et se montre élusif. Deux jours plus tard, il est sauvagement assassiné… Dans ce cinquième volet des aventures d’Erica Falck, Camilla Läckberg mêle avec virtuosité l’histoire de son héroïne et celle d’une jeune Suédoise prise dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale. Tandis qu’Erica fouille le passé de sa famille, le lecteur plonge avec délice dans un nouveau bain de noirceur nordique

LA SIRÈNE

la sirene

Un homme a mystérieusement disparu à Fjällbacka. Toutes les recherches lancées au commissariat de Tanumshede par Patrik Hedström et ses collègues s’avèrent vaines. Impossible de dire s’il est mort, s’il a été enlevé ou s’il s’est volontairement volatilisé. L’affaire se complique lorsque la police découvre que l’une des proches connaissances de la victime, l’écrivain Christian Thydell, reçoit des lettres de menace depuis plus d’un an. Lui ne les a jamais prises au sérieux, mais son amie Erica, qui l’a aidé à faire ses premiers pas en littérature, soupçonne un danger bien réel. Sans rien dire à Patrik, et bien qu’elle soit enceinte de jumeaux, elle décide de mener l’enquête de son côté…

LE GARDIEN DE PHARE

le gardien de phare

Annie, terrorisée et les mains en sang, s’enfuit vers le seul endroit où elle se sente en sécurité : la maison de vacances familiale, l’ancienne résidence du gardien de phare, sur l’île de Graskär. Quelques jours plus tard, Mats Sverin, qui venait de regagner sa ville natale après des années d’absence, est assassiné dans son appartement à Fjällbacka. Quand la police commence à fouiller dans son passé, elle se heurte à un mur de secrets. Avant de mourir, Mats est allé rendre une visite nocturne à Annie, son amour de jeunesse, sur l’île de Graskär – appelée par les gens du cru « l’île aux Esprits » car les morts, dit-on, ne la quittent jamais et parlent aux vivants… Erica, quant à elle, est sur tous les fronts. Tout en s’occupant de ses bébés jumeaux, elle enquête sur la mort de Mats, qu’elle connaissait depuis le lycée, comme Annie. Elle s’efforce aussi de soutenir sa soeur victime d’un accident de voiture aux conséquences dramatiques. Avec Le Gardien de phare, Camilla Läckberg poursuit sur un rythme trépidant la série policière la plus attachante du moment.

LA FAISEUSE D’ANGES

la faiseuse d'anges

Pâques 1974. Sur l’île de Valô, aux abords de Fjâllbacka, une famille disparaît sans laisser de trace. La table est soigneusement dressée pour le repas de fête, mais tout le monde s’est volatilisé. Seule la petite Ebba, âgée d’un an, erre, en pleurs, dans la maison abandonnée. L’énigme de cette disparition ne sera jamais résolue. Trente ans plus tard, Ebba revient sur l’île et s’installe dans la maison familiale avec son mari. Accablés par le deuil et la culpabilité après le décès de leur fils, ils nourrissent l’espoir de pouvoir y reconstruire leur vie. Mais à peine installés, ils sont victimes d’une tentative d’incendie criminel. C’est le début d’une série d’événements troublants qui semblent vouloir leur rappeler qu’on n’enterre pas le passé. De son côté, Erica s’était depuis longtemps intéressée à l’affaire de la mystérieuse disparition sur l’île. Apprenant le retour de la seule survivante, elle se replonge aussitôt dans le dossier, sans se figurer que ce faisant, elle va mettre en péril l’une des personnes les plus importantes de sa vie.

LE DOMPTEUR DE LIONS

le dompteur de lions

Alors qu’un froid glacial s’est emparé de Fjällbacka, une fille à demi nue, surgie de la forêt enneigée, est percutée par une voiture. Lorsque Patrik Hedström et ses collègues sont prévenus, la jeune fille a déjà été identifiée. Il s’agit de Victoria, portée disparue depuis quatre mois. Son corps présente des blessures qu’aucun accident ne saurait expliquer : ses orbites sont vides, sa langue est coupée et ses tympans percés. D’autres cas de disparitions dans les environs font redouter que le bourreau n’en soit pas à sa première victime. De son côté, Erica Falck commence à exhumer une vieille affaire pour son nouveau livre. Une femme purge sa peine depuis plus de trente ans pour avoir tué son mari, un ancien dompteur de lions, qui maltraitait leur fille avec sa complicité passive. Mais Erica, qui jongle entre ses recherches, une maison en perpétuel désordre et des jumeaux mettant le concept de l’amour inconditionnel à rude épreuve, est persuadée que cette mère de famille porte un secret encore plus sombre… Avec ce neuvième volet de la série Fjällbacka, Camilla Läckberg signe un polar crépusculaire et violent.

LA SORCIÈRE

la sorciere

Une petite fille de quatre ans est retrouvée assassinée dans la forêt, sous un tronc d’arbre. Fait troublant : la fillette gisait à l’endroit où, trente ans plus tôt, avait été découvert le corps sans vie de Stella, une enfant du même âge qui habitait la même ferme que la défunte. A l’époque, deux adolescentes, Marie et Helen, avaient été condamnées pour le meurtre. Désormais mariée à un militaire autoritaire et psychopathe, Helen mène une vie recluse, non loin de la ferme, dans l’ombre des crimes passés. La belle Marie, quant à elle, est devenue une star du cinéma à Hollywood ; pour la première fois depuis la tragédie, elle revient à Fjällbacka pour un tournage. Cette coïncidence et les similitudes entre les deux affaires sont trop importantes pour que Patrik Hedström et son équipe puissent les ignorer… De son côté, Erica Falck écrit un livre sur l’affaire Stella. Une découverte la trouble : juste avant son suicide, le policier responsable de l’enquête à l’époque s’était mis à douter de la culpabilité des deux adolescentes. Pourquoi ?

 

BREF …A CE JOUR JE NE SAIS PAS SI CAMILLA LÄCKBERG REPRENDRA CETTE SAGA, SON DERNIER ROMAN LA CAGE DORÉE A ÉTÉ UNE IMMENSE DÉCEPTION, IL N’EST ABSOLUMENT RÉVÉLATEUR DE SON TALENT . SI VOUS ÊTES  ADEPTES DE THRILLER PSYCHOLOGIQUE, PLUTÔT SOFT, AVEC DES PERSONNAGES ULTRA ATTACHANTS, CETTE SAGA EST FAITE POUR VOUS.

7 réflexions sur “CAMILLA LÄCKBERG /LA SAGA ERICA FALK

  1. grayaurore dit :

    Je les ai pas tous lus, pour l’instant mon préféré est le 3eme

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      celui là est juste parfait !!!

      J'aime

  2. Un jour il faudra que je tente l’expérience de lire Camilla LÄCKBERG. Je ne pensais pas qu’elle avait écrit autant de livres avec ce personnage.. j’ai du boulot pour rattraper ça ^^😉 Excellent weekend Pascaline !!

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      j’aime beaucoup cet univers de petit village…avec des personnages simples, normaux, avec des galères normales…ils sont très attachants

      Aimé par 1 personne

  3. J’ai adoré mais les deux derniers j’ai lâché, je les ai dans ma pal on ne sait jamais

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      ils sont pas non plus au niveau des premiers, surtout du tailleur de pierre !!!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :