LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

la vengeances des cendre

DESCRIPTION :

 » HISTORIQUEMENT PRECIS, DENSE, ATMOSPHERIQUE ET PASSIONNANT »
Frankfurter Allgemeine Zeitung

Berlin, hiver 1946, le plus froid que la capitale ait connu au XXe siècle. La guerre est certes finie mais l’Allemagne commence à peine à panser ses  plaies, et les Berlinois manquent de tout, surtout de nourriture. Dans cette atmosphère très tendue, des corps mutilés font mystérieusement surface aux quatre coins de la ville. Chacun a la peau couverte de mots écrits à l’encre, et une liste de noms inconnus fourrée dans la bouche. Le commissaire Oppenheimer est alors mobilisé pour mener l’enquête et découvre vite un point commun entre ces morts : ils avaient tous collaboré avec le régime nazi. À Oppenheimer de parvenir à retracer le passé du tueur, et à anticiper ses prochains meurtres.

Absolument captivant et redoutablement documenté, La Vengeance des cendres est un majestueux polar historique qui fascine autant qu’il instruit.

MON AVIS :

Thriller ou livre d’histoire ?

Difficile de répondre…Harald Gilbers nous décrit avec précision ce Berlin d’après guerre, ce Berlin détruit, pauvre où la vie quotidienne est un combat de tous les jours…pour se chauffer, pour se nourrir.Et en même temps, la vie qui reprend, l’envie de pouvoir lire, écouter ce que l’on veut.

Il contextualise aussi l’environnement politique avec les différentes nations présentes,il y a beaucoup d’anagrammes sur les différentes instituions militaires ( tous expliqués en note).

C’est très intéressant, très riche…peut être un peu trop? Il est vrai que le coté historique a eu tendance à me faire décrocher par moment de la partie thriller.

On est vraiment sur un récit d’après guerre, avec la psychologie des personnages qui va avec: ils sont torturés, traumatisés par ce qu’ils ont vécu, ceux qu’ils ont vu voir même fait.

BREF… HISTORIQUEMENT TRÈS TRÈS INTÉRESSANT, TRÈS DOCUMENTÉ…UNE AMBIANCE PESANTE,SOMBRE DE CETTE PÉRIODE D’APRÈS GUERRE .

MERCI CALMANN LEVY POUR CET ENVOI

3 réflexions sur “LA VENGEANCE DES CENDRES / HARALD GILBERS

  1. SunRead26 dit :

    J’imagine que l’idée d’une personne qui tue des anciens partisans Nazi est plus ou moins tiré de la réalité, mais est-ce que sa en fait une histoire vraie pour autant ?

    En tout cas, ce roman est ajouté à ma PAL merci du partage 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :