LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

DESCRIPTION :

Séparée de son mari qui lui faisait vivre l’enfer, Lindsey a de nouveau l’impression d’être espionnée et suivie jusque chez elle. Et si Andrew, son ex-mari, était revenu ?
Un thriller glaçant, par Chevy Stevens, l’auteure de Séquestrée, vendu à plus de 120 000 exemplaires.

Lindsey a refait sa vie sur une île proche de Vancouver. Voilà dix ans, la jeune femme avait pris la décision de fuir avec sa fillette un mari qui, sous une apparence d’homme idéal, lui faisait vivre l’enfer.

Aujourd’hui, Lindsey a la sensation d’être suivie et espionnée jusque chez elle – comme autrefois. Pour elle, ça ne fait aucun doute : Andrew, son ex-mari – sorti depuis peu de prison – veut se venger.

Andrew, lui, prétend qu’il a changé. Sincère repentance ou manipulation machiavélique ?

L’enfer recommence ! Et ses flammes vont tout dévaster…

MON AVIS :

Ce thriller est composé de 3 parties, autant j’ai été conquise par les deux premières, autant la troisième m’a laissé plus perplexe…

Dans la première partie, Chevy Stevens nous raconte la vie actuelle de Lindsey, la façon dont elle s’est reconstruite avec sa fille, la façon dont elle a repris sa vie en main, sa difficulté à faire confiance aux personnes qui l’entourent. Elle nous raconte parallèlement, par le biais de retour dans le passé,comment Andrew a exercé son emprise sur elle, doucement, sournoisement, c’est assez diabolique et cela donne froid dans le dos. La façon dont il la manipule, elle et ses proches, la façon dont il la coupe du monde extérieur…vous allez peut être penser qu’il y a rien de nouveau sur ce thème mais tant qu’il existera, je pense qu’il est bon de rappeler que oui cette situation arrive encore à beaucoup, beaucoup trop de personnes .

Puis il y a le retour de Andrew…10 ans après, et là on va plus suivre le point de vue de Sophie, leur fille, qui veut comprendre, pour elle tout ce qu’il s’est passé durant son enfance, ceux sont de vagues souvenirs,elle a bien eu la version de sa mère mais elle garde également de bons souvenirs de son père…elle est partagée entre la curiosité de connaitre son père, l’envie de croire en son changement et sa loyauté envers sa mère. Elle se questionne beaucoup sur sa relation avec son petit ami et la peur de reproduire le même schéma que Lindsey.

La façon dont est décrite la psychologie de nos deux héroïnes est tout simplement captivante, pleine d’empathie et de bienveillance de la part de l’autrice.

Dans la dernière partie, l’intrigue part plus sur le coté thriller et suspens . La tension est bien présente, les événements se précipitent, j’ai eu peur pour elles, cette partie est très bien menée. Alors il est où le problème? Toujours le même…le pourquoi du comment…que j’ai vu venir à 1000 km, le dénouement est juste et se tient parfaitement…mais sans surprise pour ma part…

BREF…j’ai aimé cette lecture, comme je l’ai dit plus haut, il faut écrire sur ce sujet de l’emprise psychologique, des violences conjugales pour les faire connaitre au maximum. L’autrice maitrise parfaitement l’art du suspens, je n’ai juste pas été surprise par le dénouement , plutôt conventionnel.

MERCI A MYLÈNE ET AUX ÉDITIONS L’ARCHIPEL POUR CETTE LECTURE

3 réflexions sur “JAMAIS TU NE ME QUITTERAS / CHEVY STEVENS

  1. J’avais beaucoup aimé Séquestrée de l’auteur qui m’avait froid dans le dos. Je vais bientôt lire celui-là, dommage que tu n’aies pas été plus surprise.

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      a force de lire des thrillers….

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :