LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

La vie a toujours souri à Toby Hennessy jusqu’au soir où tout bascule. Victime d’une violente agression dans les rues de Dublin, il en ressort traumatisé et souffrant d’amnésie. Il part alors se reconstruire à la Maison au Lierre, une superbe  villa familiale blottie dans un écrin de verdure.

Cependant, à peine est-il arrivé qu’un mystérieux crâne est trouvé sur la propriété, dans le tronc de son orme favori. Des inspecteurs sont envoyés sur place, mais Toby ne résiste pas à l’envie de mener l’enquête. Alors que les suspects s’accumulent, un secret de famille se dessine, mais sa mémoire altérée l’empêche d’en saisir pleinement les contours.

Avec ce thriller psychologique aussi envoûtant qu’horrifique, Tana French nous interroge sur la notion de destin et sur ce qu’on est prêt à risquer quand on ne sait plus exactement qui on est

MON AVIS :

Voilà un romain noir bien atypique, clairement c’est un thriller psychologique qui repose sur le thème de la mémoire, de la famille, de la perception que l’on a des deux et effectivement ces deux thèmes sont tout simplement passionnants .

Alors pourquoi atypique ? Il faut savoir que les chapitres sont longs…très longs…jusqu’à 50 pages, loin des formats que l’on voit le plus souvent pour le thriller, personnellement ça ne m’a pas gêné car je l’ai lu en vacances, j’avais du temps devant moi…. Tana French prend le temps d’installer son personnage principal Toby, la maison aux lierres, sa famille…l’arrivée de la découverte du crane n’arrive clairement pas tout de suite. Mais cette « lenteur » dans la mise en place, renforce le coté thriller psychologique, tellement nous sommes entrés dans l’intimité de Toby et de sa famille.

Lorsque l’enquête commence, nous connaissons tous les personnages leurs liens…mais à travers Toby et sa mémoire défaillante…difficile de démêler le vrai du faux quand on ne peut pas se fier à ses propres souvenirs et seulement à ceux des autres.

Personnellement, j’ai aimé le style de l’autrice et sa façon de dérouler son intrigue, mais je pense aussi que cela peut en dérouter certains.

BREF…UN THRILLER QUI SORT DU LOT TELLEMENT SON STYLE EST DIFFÉRENT DES CODES DES THRILLERS ACTUELS.

6 réflexions sur “L’ARBRE DU MAL / TANA FRENCH

  1. J’ai beaucoup aimé aussi, je l’ai trouvé très américain malgré le contexte irlandais

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      sauf au début dans les rues de Dublin…dans les pubs…le quartier du temple bar…

      Aimé par 1 personne

      1. Je voulais dire au niveau de la plume, du genre, de la construction 🙂

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :