LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

La mort est un jeu dangereux…
Le maître incontesté du thriller vous plonge dans les méandres d’un labyrinthe fatal, à la découverte des profondeurs infiniment noires de l’âme humaine.

La police new-yorkaise découvre dans un pent-house des beaux quartiers le corps mutilé d’un vieil homme à moitié ermite, ainsi que plusieurs objets de valeur volés aux Lockwood des années plus tôt. Appelé à venir les identifier, Win Lockwood voit soudain ressurgir un passé familial englouti…
Vingt ans plus tôt, sa cousine Patricia avait été enlevée et séquestrée pendant des semaines dans une cabane perdue dans les bois. Si elle avait pu en réchapper, ses ravisseurs, eux, n’avaient jamais été retrouvés. Jusqu’à ce jour.
Alors qu’il réalise que le second tortionnaire court toujours, Win se trouve bientôt mêlée à une autre affaire classée sans suite, un acte terroriste mortel commis dans les années 70 par une bande de hippies déchaînés, dont l’ermite assassiné était l’éminence grise. Et auquel les Lockwood n’étaient pas totalement étrangers…
Qu’est-ce qui relie ces actes criminels à sa prestigieuse famille ? Et pourquoi tous ces mystères autour de  » La Cabane de la terreur  » ?
Pour Win, l’heure est venue de faire sa propre justice. Pour gagner, tous les coups sont permis.

MON AVIS :

Si vous aimez les anti héros, Win Lockwood va vous plaire…comme il le dit lui même, il aurait pu être Batman, car son super pouvoir c’est d’être très riche !! En ce qui concerne la moralité du super héros …on repassera….il enchaine les femmes grâce à une application de rencontres très sélective, lui même reconnait qu’il n’est pas le père du siècle et ses relations avec le reste de sa famille ne sont pas au beau fixe.

Mais voilà sa famille traine des casseroles, et il aimerait bien connaitre les secrets qui se cachent derrière ce tableau retrouvé et surtout derrière le cadavre qui l’accompagne .

Win est un personnage récurrent dans la série des Myron Bolitar, série que je ne connais pas du tout, donc j’imagine que je suis passée à coté de certaines subtilités et certaines références. Après, cela ne gène en rien la compréhension de l’histoire principale. En ce qui concerne cette histoire, elle est riche en rebondissements…un peu trop ? too much ? En même temps, c’est la signature de Harlan Coben.

J’aime beaucoup retrouver les descriptions de New York d’Harlan Coben, il a un don pour décrire cette ville.

BREF…UN HARLAN COBEN DIVERTISSANT

MERCI NETGALLEY ET LES ÉDITIONS BELFOND POUR CETTE LECTURE

2 réflexions sur “GAGNER N’EST PAS JOUER / HARLAN COBEN

  1. Ha oui, si tu ne connais pas bien Win, la saveur n’était peut-être pas la même… Perso, j’adore ce personnage !

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      J’ai bien aimé le personnage, mais effectivement j’ai senti qu’il me manquait des élèments

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :