LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se passe après minuit ?
Tout bascule.
Le temps se courbe, s’étire, se replie ou se brise en emportant parfois un morceau de réel. Et qu’arrive-t-il à celui qui regarde, les yeux écarquillés, la vitre entre réel et irréel quand elle explose et que des aiguilles de verre se mettent à voler en tous sens ?
Les cauchemars de Stephen King vous ont empêché de dormir avec Minuit 2.
Avec Minuit 4 la nuit sera encore plus longue.

Le Policier des Bibliothèques
Vous n’avez pas rendu vos livres à temps ?
Le Policier des Bibliothèques arrive pour vous punir.
Vous les avez perdus ?
Il est là, vous allez mourir.

Le Molosse surgi du Soleil
L’heure où de votre Polaroïd jaillissent des éclairs de démence, où le réel vous saute à la gorge si vous avez le malheur d’appuyer sur le déclencheur.

Minuit 4, l’heure de Stephen King a sonné.

MON AVIS :

LE POLICIER DES BIBLIOTHÈQUES:

Stephen King…ce génie… ou comment partir d’une simple affiche pour faire respecter un règlement de bibliothèque pour arriver à une course poursuite pour rester en vie…tout en affrontant ses traumatismes d’enfance. Une histoire de King n’est jamais qu’une histoire effrayante, la vie l’est suffisamment …alcoolisme, traumatisme, espoir sont intimement liés dans cette nouvelle. Il y a un petit gout de « Ça » avec les peurs d’enfance qu’on traine toute notre vie.

Une nouvelle que j’ai adoré découvrir parfaitement intégrée dans l’univers du King que j’aime tant.

LE MOLASSE SURGI DU SOLEIL:

Stephen King et les chiens…vaste sujet…

Comme il l’explique au début de la nouvelle, cette histoire se situe dans la plus célèbre des villes du King Castle Rock, entre la part des ténèbres et bazaar, mais elle peut se lire parfaitement indépendamment .

La possession surnaturelle des objets du quotidien…encore une thème récurrent du King, ici un Polaroïd qui ne produit pas les clichés escomptés…effrayé Kevin et son père décide de s’en débarrasser chez Pop, le brocanteur…celui qui laissera sa place pour accueillir le fameux Bazaar.

J’ai pris plaisir à retrouver certains personnages de Bazaar, les référence à Cujo sont toujours plaisantes.La déchéance du personnage de Pop, complétement possédé par cet appareil est assez glaçante…mais rien ne vaut l’épilogue de cette histoire.

BREF…je prend un réel plaisir à découvrir les nouvelles de Stephen King…pourquoi ne pas l’avoir fait avant ???

Merci #automneduking pour ce challenge

Une réflexion sur “MINUIT 4 / STEPHEN KING

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :