LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

«Au centre de la pièce, fixé à un chevalet droit, se dressait le portrait en pied d’un jeune homme d’une extraordinaire beauté physique, devant lequel, à peu de distance, se tenait assis le peintre lui-même, Basil Hallward, celui dont, il y a quelques années, la disparition soudaine a, sur le moment, tant ému le public et donné lieu à d’étranges conjectures.»
Or Dorian Gray, jeune dandy séducteur et mondain, a fait ce voeu insensé : garder toujours l’éclat de sa beauté, tandis que le visage peint sur la toile assumerait le fardeau de ses passions et de ses péchés. Et de fait, seul vieillit le portrait où se peint l’âme noire de Dorian qui, bien plus tard, dira au peintre : «Chacun de nous porte en soi le ciel et l’enfer.»
Et ce livre lui-même est double : il nous conduit dans un Londres lugubre et louche, noyé dans le brouillard et les vapeurs d’opium, mais nous ouvre également la comédie de salon des beaux quartiers. Lorsqu’il parut, en 1890, il fut considéré comme immoral. Mais sa singularité, bien plutôt, est d’être un roman réaliste, tout ensemble, et un roman d’esthète – fascinants, l’un et l’autre, d’une étrangeté qui touche au fantastique.

MON AVIS :

Je ne sais pas si c’est le bac français de mon fils qui m’incite à lire plus de classique, d’ailleurs je suis en retard sur les livres à lire pour le bac…Baudelaire …de la poésie…autant te dire que je préfère lécher une barre de métro en pleine pandémie…généralement c’est ce sentiment que m’inspire les classiques…mais comme il ne faut jamais dire jamais, je me suis laissée tenter par un classique de la littérature fantastique : le portrait de Dorian Gray.

Le style ancien de l’écriture est un peu lourd….mais l’histoire et le personnage de Dorian Gray sont assez fascinants, car même si je connaissais l’histoire, je ne savais pas que le prix à payer pour son vœu était aussi de perdre son âme…et ce basculement où Dorian perd son âma, Oscar Wilde le décrit tellement bien .

Il se lit vite et assez bien, c’est pas un coup de cœur renversant mais c’est effectivement à lire quand on aime le fantastique d’horreur.

En version numérique, vous pouvez le trouver à moins de 1 euros

BREF…UN CLASSIQUE DE PLUS À MON ACTIF

4 réflexions sur “LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY / OSCAR WILDE

  1. ludiwine b dit :

    Un de mes classiques préféré !

    Aimé par 1 personne

  2. Pour la barre de métro 😬, t’es vraiment sûre ?? 😅

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      la poésie me laisse insensible…visiblement mon fils aussi…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :