LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

Le nouveau suspense de Chrystel Duchamp, autrice de L’Art du meurtre et de Le Sang des Belasko.

Février 2018. Anaïs sollicite l’aide de son ami Thomas Missot, commandant à la PJ de Lyon. Pour elle, pas de doute, sa sœur Esther a été enlevée. Pourquoi aurait-elle, sinon, laissé derrière elle ses clés de voiture, ses papiers et son téléphone portable ?
Les mois passent et, tandis que l’enquête s’enlise, d’autres jeunes femmes se volatilisent. Jusqu’à ce qu’un corps soit retrouvé pendu dans une usine désaffectée, le crâne rasé, la langue sectionnée. Puis un deuxième…
Thomas sait désormais qu’un tueur en série sévit dans la région. Mais il ignore encore que ces cadavres ne sont que la partie immergée du plan machiavélique d’un individu avide de vengeance…

MON AVIS :

J’ai beaucoup aimé la construction de ce roman. Son atout majeur réside vraiment dans sa structure.

Il y a l’introduction de ce livre, trois mini chapitres, trois situations, qui à première vue, n’ont strictement rien à voir l’une avec l’autre et surtout qui suscitent et éveillent l’intérêt du lecteur. Pour moi, surtout la troisième introduction avec ce veuf à qui sa femme manque cruellement.

Puis il y a l’histoire, l’enquête sur plusieurs disparitions suspectes qui se déroulent sur plusieurs mois, qui n’ont pas de liens entre elles, plusieurs pistes se succèdent, toutes sans issues jusqu’à la découverte du premier corps. Durant cette partie, je me suis demandée mais où m’emmène-t-elle ? Quel est le lien avec la troisième introduction ? Ça c’est du page turner, je l’ai lu en à peine deux jours, je voulais savoir…puis arrive l’évènement en lien avec cette fameuse introduction …alors là je suis perdue …Mais…

Il y a la conclusion et surtout le récit des disparues…et là tout prend sens …c’est glaçant, vraiment …

Peut- être que certains trouveront que ce fameux événement est un peu trop tout,mais à mon sens elle est proportionnelle avec la souffrance de la conclusion.

J’ai conscience de faire une chronique énigmatique, mais je ne veux surtout pas dévoiler le thème ou le cœur de l’intrigue.

BREF…CHRYSTEL DUCHAMP CONFIRME SON TALENT

2 réflexions sur “DÉLIVRE-NOUS DU MAL / CHRYSTEL DUCHAMP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :