LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

​UNE DÉCOUVERTE QUI POURRAIT CHANGER LE COURS DE L’HISTOIRE


1992. Dans les archives souterraines du KGB, l’agent Alexei Soloviev découvre, par hasard, un testament secret d’Adolf Hitler saisi dans son bunker par l’Armée rouge après son suicide.
Vingt-huit ans plus tard, des troubles inhabituels dans les milieux islamistes en relation avec des organisations néo-nazies conduisent la jeune analyste des services de Renseignement, Melanie Carson, à infiltrer un groupe de suprémacistes en Pennsylvanie.
Une découverte aussi terrifiante qu’inattendue va l’entraîner dans une dangereuse aventure avec son nouveau compagnon, Jeff Cartright.

DES NAZIS PLONGÉS DANS LES SOCIÉTÉS SECRÈTES ET L’OCCULTISME

Les expéditions nazies au Tibet dans les années 30 auraient-elles permis à Himmler de retrouver le texte original du Karma de Kalachakra, une œuvre ésotérique attribuée au Bouddha lui-même, qui permet aux émules du Dalaï-Lama de trouver la réincarnation de leur leader ? Des néo-nazis, dont le signe de ralliement est le nombre  » 88  » – un 8 pour chaque  » H  » de  » Heil Hitler  » – auraient-ils réussi à prendre le contrôle de plusieurs organisations terroristes, avec pour projet commun de bouleverser l’ordre mondial et, peut-être, ressusciter le Troisième Reich ?

UNE TRAQUE HALETANTE SUR FOND D’ACTUALITÉ ET DE FAITS HISTORIQUES

Tandis que Melanie et Jeffrey tentent de retrouver Alexei Soloviev, seul à connaître les dernières volontés d’Hitler, un nouveau  » printemps islamiste  » secoue l’Indonésie et ses deux cents millions d’habitants. Mais qui est vraiment Habib Saragih, mystérieux leader du mouvement révolutionnaire dont les moyens financiers paraissent illimités ?
De Washington à la Pennsylvanie, de Boston à Moscou, de l’Allemagne de l’Est à Banda Aceh et la jungle étouffante de Sumatra, 88 entraîne le lecteur dans une aventure haletante dans laquelle la réalité dépasse souvent la fiction.

MON AVIS :

Une quatrième de couverture très alléchante qui mêlent espionnage, histoire moderne, histoire de la seconde guerre mondiale et ésotérisme.

J’ai passé un bon moment avec ce livre qui a eu le mérite de me faire voyager, qui a eu aussi le mérite de me faire découvrir les milieux assez terrifiants des groupes suprémacistes de l’extrême droite.

Il faut s’accrocher, il y a beaucoup de personnages, d’organisations, parfois dans des temporalités différentes.Par moment, je me suis un peu perdue dans les liens entre tous ces protagonistes. Mais une fois que vous vous êtes plongés dans la mise en place de l’histoire…elle est captivante et haletante.

Un vrai livre d’espionnage et d’histoire, très documenté. Avec un style très visuel, on imagine très bien une adaptation en film/série de cette histoire.

Ce roman demande qu’on s’accroche un peu au début, ce qui peut en rebuter quelque uns.

BREF…UN ROMAN D’ESPIONNAGE RÉUSSI.

3 réflexions sur “88 / PIERRE REHOV

  1. Je me suis perdue pour ma part, trop de rebondissements, trop d’explications

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      C’est un livre qui m’a demandé beaucoup d’attention et un petit marque page avec un les noms pour m’y retrouver

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :