LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

Cinabre, c’est la couleur de l’hôtel le plus chic de Toulouse, étau de velours fréquenté par une clientèle fortunée. Un rouge minéral qui rappelle la couleur du sang.
L’Hôtel Ferdinand fut le théâtre d’un quadruple homicide dans les années 1980. Son directeur, Eugène Ferdinand, y massacra sa famille avant d’être abattu par la police. Toute sa famille sauf Richard, petit dernier miraculé. C’est lui-même qui décidera trente ans plus tard de rouvrir l’établissement… Mais on n’efface pas à coups de travaux monumentaux une réputation sulfureuse.

Les Rois de Pique sont six anciens camarades de promo qui ont fui l’hôpital pour se lancer en indépendants. Lorsque l’un d’eux disparaît après avoir soigné une cliente de l’Hôtel Ferdinand, personne ne semble s’en émouvoir. Seul Elliot Akerman, infirmier sensible et sans concession, va partir à sa recherche.
Pendant ce temps, Toulouse vit sous la terreur d’un tueur qui attaque ses victimes au sabre. Est-il isolé ? Et qui doit se sentir menacé ? Pour le capitaine Aubert et son équipe, c’est le début d’un combat sans fin contre une hydre voilée par des nappes de sang. 

MON AVIS :

Nicolas Druart, le petit nouveau du thriller français qui commence à faire parler de lui, une de mes belles découverte de l’année dernière .

Autant vous dire que j’étais ravie de découvrir son nouveau roman.

Mais avant de parler du contenu du livre…il faut s’arrêter deux secondes sur la couverture, cette couleur…Cinabre, la couleur le l’hôtel, rouge sang et au toucher de velours…comme la couverture du livre …sérieusement, le toucher velours de ce livre est un vrai plaisir en mains.

En ce qui concerne le contenu, Nicolas Druart ne cesse de m’impressionner !! J’ai adoré …j’ai tout adoré …

  • l’hôtel Ferdinand… comment ne pas tomber sous son charme? Comment ne pas se laisser envouter par ses mystères, son propriétaire, ses occupants…je me suis sentie autant attirée vers cet endroit qu’Elliot.
  • Elliot….J’ai adoré Elliot ….qui de mieux qu’un soignant peut écrire un tel personnage avec autant de détails et de réalisme? Personnellement, j’ai été sensible à la partie sur le métier d’infirmier et de soignant en général, ce qu’il était devenu ces deux dernières années, la façon dont Nicolas Druart l’a intégré dans son récit pour éclairer son lecteur sur les choix d’Elliot, je ne peux que valider à 2000%.
  • C’est terriblement addictif, l’auteur balade son lecteur, perso j’adore ça .Il se lit très vite, une fois dedans, je n’ai plus voulu en sortir.
  • Cette fin…parfaite, rien à redire…
  • Je pense avoir décelé aussi pas mal d’hommages aux écrivains de thrillers français avec qui nous avons tous grandi ces dernières années.

J’aimerais tellement vous en dire tellement plus sur ce livre, son histoire, sur l’hôtel, sur Eliott surtout et Antoine l’enquêteur…mais j’ai toujours cette crainte de trop en dévoiler et de vous gâcher l’intrigue et en ce qui concerne ce livre ça serait tellement dommage.

BREF…NICOLAS DRUART EST VRAIMENT À DÉCOUVRIR D’URGENCE !!

MERCI HARPER COLLINS POUR CETTE LECTURE

3 réflexions sur “CINABRE / NICOLAS DRUART

  1. Il est dans ma PAL et j’ai bien envie de le découvrir rapidement 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :