LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

Vous risquez de ne plus voir les hôpitaux du même oeil…

Pendant seize ans, l’infirmier Charles Cullen a semé la mort à travers deux États et neuf hôpitaux sans être inquiété. S’il a fini par avouer les meurtres de quarante de ses patients, des experts estiment en vérité à quatre cents le nombre réel de ses victimes, ce qui ferait de lui l’un des pires tueurs en série de l’Histoire.
Charles Graeber s’est livré à une enquête journalistique minutieuse basée sur les rapports de police, les documents judiciaires, et enrichie par des interviews des principaux protagonistes de l’affaire – dont Cullen lui-même…
À la croisée des chemins entre De sang-froid et Le Chant du bourreau, ce true crime dresse le portrait glaçant d’une personnalité aux multiples facettes, incarnant à la perfection la complexité de la folie.

MON AVIS :

Personnellement, je ne connaissais pas Charles Cullen, son histoire est juste glaçante…nombre de morts estimés à son actif : 400….

Ce livre est en deux parties, la première plus sur l’histoire de Charles, de son enfance à son parcours meurtrier .La seconde partie est plus basée sur l’enquête, les enquêtrurs …mais surtout sur le vrai scandale qui est : Comment a-t-il pu faire autant de victime sans jamais non pas se faire prendre mais sans que jamais il ne soit arrêté ou stoppé ?….Car Charles arrive systématiquement à enchainer les postes, en changeant d’hôpitaux, en changeant d’état…

L’histoire est passionnante mais le style journalistique ne convient peut être pas à un livre ou il aurait du être plus court. Cette histoire ressortira peut être mieux à l’écran avec son adaptation sur Netflix.

BREF…UN GRAND OUI POUR L’HISTOIRE, UN BÉMOL POUR LE STYLE .

MERCI NETGALLEY ET LES EDITIONS PRESSES DE LA CITÉ POUR CETTE LECTURE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :