LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

Le deuxième volet de la trilogie de la ville blanche !

Pays basque espagnol, 2016. Un tueur en série s’attaque aux femmes enceintes. Comble de l’horreur, l’individu semble s’inspirer d’un rite ancestral consistant à brûler les victimes avant de les pendre par les pieds pour les immerger dans un chaudron datant de l’âge de bronze.
L’affaire est aussitôt confiée à l’inspecteur et profiler Unai López de Ayala, dit Kraken. Appelé sur la première scène de crime, ce dernier découvre, horrifié, que la victime n’est autre qu’Ana Belén Liaño, son amour de jeunesse.
Une révélation qui va replonger l’inspecteur vingt-cinq ans en arrière, dans un passé qu’il croyait profondément enfoui…

MON AVIS :

Comme c’est indiqué sur la quatrième de couverture, vous êtes bien sur la suite directe de « silence sur la ville blanche » . Là pour le coup, je ne peux que vous conseiller de lire le premier tome, déjà parce qu’il est génial,ce tome tome 2 va vous dévoiler toute l’intrigue du tome 1, et je pense que le lecteur perdrait beaucoup dans la compréhension des liens antre les différents personnages.

Pas de surprises pour ce tome 2, on prend les mêmes et on recommence…des personnages ultra attachants,mention spécial pour Unai qui a fini dans un triste état à la fin du tome 1. Des meurtres avec une mise en scène très macabres en lien avec d’anciennes légendes . La ville blanche et ses habitants toujours au centre de l’intrigue. Une intrigue qui se déroule dans le passé,dans les années 90 et dans le présent (2016). Donc le même schéma que le tome 1.

Mais malgré cette ressemblance, j’ai adoré, encore plus que le premier tome, j’étais moins perdu avec les noms de famille et les surnoms des personnages. L’ambiance un peu mystique de cette ville me captive à chaque fois. Je me répète mais j’adore les personnages, leurs personnalités, leurs réactions…je trouve les espagnols, très expressifs, avec nettement moins de barrières…plus vivants, moins réservés…c’est très rafraichissant.

En ce qui concerne l’intrigue en elle même, je pense que les habitués des thrillers vont vite trouver le dénouement, mais personnellement, ça n’a pas gâcher mon plaisir.

BREF…VIVEMENT LA TRADUCTION DU TOME 3

Merci Netgalley et Fleuve noir pour cette lecture

Une réflexion sur “LES RITES DE L’EAU / EVA GARCÍA SÁENZ DE URTURI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :