LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

LES ENFANTS DU DIABLE NE MEURENT JAMAIS

1995 : Faubourg de Kombakkam (Sud-Est de l’Inde)
Viresh est un Dalit, un Intouchable. À huit ans à peine, il comprend que son existence ne sera qu’un enfer pavé d’humiliations. Révolté par cette condition qu’il n’a pas choisie, désireux de s’affranchir d’une société régie par un système de castes archaïque et profondément inégalitaire, le jeune garçon apprendra bientôt ce qu’il en coûte de défier la volonté des dieux.

Janvier 2020 : Paris. Un hiver poisseux et humide
Le lieutenant Lucas Dorinel quitte sa Bretagne adoptive et prend le premier train pour Paris, deux ans après son départ forcé de la capitale. Réintégré au sein de la prestigieuse Brigade criminelle, il n’est pas encore parvenu au Bastion qu’une femme se suicide sous ses yeux en se jetant tête la première sous les roues d’un bus.
Quelques heures plus tard, le lieutenant est envoyé sur une scène de crime atroce dans un HLM de Bondy : un homme retrouvé mort chez lui, les membres disloqués, mutilés, son corps nu écrasé au fond d’une malle. Le plus étrange survient lorsque le légiste retrousse les lèvres du mort pour dévoiler des canines anormalement longues, tout droit sorties d’un film d’horreur.
Pour Lucas Dorinel et ses équipiers, le cauchemar ne fait que commencer.

MON AVIS :

⚠️ ce livre parle de personnages issus de son premier roman, le singe d’Harlow, personnellement, je ne l’ai pas lu, cela ne m’a pas gêné dans la compréhension de l’histoire, mais plus pour saisir la psychologie de Lucas Dorinel ⚠️

Un thriller qui mêle : histoire, ésotérisme, meurtres rituels…ça ne peut que me plaire.

On sent que Ludovic Lancien a fait un gros travail de recherche sur ce livre;J’ai beaucoup appris sur l’ Inde et surtout sur le fonctionnement de sa société, une vraie découverte pour moi. J’ai trouvé passionnant et terriblement angoissant toute cette retranscription sur ce groupuscule vampirique adepte du troisième Reich.

J’ai un peu moins accroché à cette histoire qu’à son précédent roman, j’avoue que par moment, je me suis sentie un peu perdue entre ce clan de vampires et l’Inde. Mais c’est resté une lecture agréable et instructive.

MERCI NETGALLEY ET HUGO THRILLER POUR CETTE LECTURE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :