LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

Un immeuble parisien comme beaucoup d’autres, avec son ascenseur étroit, ses balcons minuscules et sa cour où se croisent les habitants. C’est l’endroit que Lola a choisi pour prendre un nouveau départ après son divorce, avec son fils de six ans, Léon. Ici vit Martine, dont l’appartement en rez-de-chaussée lui permet d’assouvir sa curiosité en épiant la vie des autres, mais aussi Paul- Henry, un vieux monsieur à l’éternel noeud papillon, qui partage sa passion pour la littérature avec ses voisins et ses abonnés sur les réseaux sociaux.

En apprenant à les connaître, Lola va malgré elle faire voler en éclats des décennies de secrets et de mensonges, qui pourraient bien changer sa propre vie…

Avec ce second roman, Julien Rampin confirme son talent pour donner vie à des personnages inoubliables qui nous ressemblent, ni gentils ni méchants, simplement humains.

MON AVIS :

Instant confidence :

Je n’aime pas la littérature feel good…pour moi, ce fait était acquis depuis longtemps, ce n’est pas pour moi, j’ai essayé, et pourtant avec des livres qui sont considérés comme des références…puis une rencontre avec Julien au prix des lecteurs du livre de poche,c’est le genre d’être humain qui est facile à aimer, tellement naturel et spontané…tellement vrai. Il sort son premier roman et je me suis dit pourquoi pas ? Et en ce mois de décembre 2019, j’ai ri, j’ai pleuré avec GRANDIR UN PEU .Un immense coup de cœur. Depuis, j’ai réessayé d’autres auteurs…c’est toujours pas ça …Julien sort son second roman, je m’isole de toutes critiques qui ont été écrites à son sujet, j’ai a peine lu la quatrième de couverture…et je vous le dit tout de suite, c’est de nouveau un coup de cœur, il est aussi triste qu’optimiste, pour reprendre les mots de Julien, il est « mélantico optimiste »…Julien m’a laminé mon petit cœur avec cette belle histoire tout en me redonnant foi en la nature humaine .

Dans grandir un peu, j’avais eu un gros coup de foudre pour Raymonde, là incontestablement, j’ai eu envie d’avoir un voisin comme Paul Henry. Comment ne pas être touchée par le bel hommage que Julien rend aux blogueurs qui partagent leur passion du livre à travers ce personnage, MERCI JULIEN !! Avec lui, Julien nous transmet également son amour pour les livres, la littérature et les auteurs.

Julien est très doué pour décrire et raconter la nature humaine dans toute sa complexité, son ambivalence surtout dans les rapports humains, à quel point on peut être cons et bornés parfois.

Le magasin des jouets cassés est peut être un peu plus triste que son précédent roman, mais aussi tellement juste …je ne peux avoir que les larmes aux yeux en pensant à ces milliers de Paul Henry à travers le monde qui ont la même histoire.

J’ai adoré partager ce moment de vie avec les habitants de cet immeuble, Paul Henry rejoint Raymonde au panthéon de mes personnages favoris.

Quand à moi, je n’ai pas encore résolu le mystère Julien Rampin…j’y travaille.

BREF…JE N’AIME PAS LE ROMAN FEEL GOOD MAIS J’ADORE JULIEN RAMPIN

2 réflexions sur “LE MAGASIN DES JOUETS CASSÉS / JULIEN RAMPIN

  1. J’aime bien ta conclusion 😄

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :