LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

La suite de Harry Quebert

Avril 1999. Mount Pleasant, une paisible bourgade du New Hampshire, est bouleversée par un meurtre. Le corps d’une jeune femme, Alaska Sanders, est retrouvé au bord d’un lac. L’enquête est rapidement bouclée, la police obtenant les aveux du coupable et de son complice.
Onze ans plus tard, l’affaire rebondit. Le sergent Perry Gahalowood, de la police d’État du New Hampshire, persuadé d’avoir élucidé le crime à l’époque, reçoit une troublante lettre anonyme. Et s’il avait suivi une fausse piste ?
L’aide de son ami l’écrivain Marcus Goldman, qui vient de remporter un immense succès avec La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, inspiré de leur expérience commune, ne sera pas de trop pour découvrir la vérité.

MON AVIS :

Grande nouvelle !!! je crois que je viens de me réconcilier avec Joël Dicker !!

Car oui, après la disparition de Stéphanie Mailer et l’énigme de la chambre 622 j’avais proclamé haut et fort le divorce …mais …de un : je suis curieuse, et de deux : l’affaire de Alaska Sanders, reprend le personnage de Marcus et l’ambiance de l’affaire Harry Quebert….bref…ne jamais dire jamais…Et la couverture…j’adore Edward Hopper!!!

L’histoire de ce livre se situe entre l’affaire Harry Quebert et le livre des Baltimore, mes deux romans préférés de Joël Dicker.

Sincèrement, j’ai adoré retrouver Marcus, Perry, Harry…L’ambiance des petites villes du Nord Est des Etats-Unis. Alors oui, il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup….trop ?, de rebondissements…

Sur 576 pages, il y a bien les 300 dernières qui sont faites que de rebondissements, mais ma curiosité du lectrice a été piquée et j’ai dévoré ces pages pour savoir ce qui était arrivé à la pauvre Alaska. Je pense que ce livre va plaire aux lecteurs qui comme moi, ont aimé Harry Quebert et le livre des Baltimore… ça m’a donné carrément envie de les relire.

Si vous n’avez pas lu l’affaire Harry Quebert, est ce que vous pouvez lire ce livre ?….franchement j’ai un doute…tout se qui concerne Alaska est complétement indépendant, mais l’histoire de Marcus, sa relation avec Perry et Harry découle complétement du premier tome…à vous de voir.

BREF….COMME THRILLER DE VACANCES, IL FERA PARFAITEMENT LE JOB

Une réflexion sur “L’AFFAIRE ALASKA SANDERS / JOËL DICKER

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :