LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

La terre est riche. Parfois, elle y pense – la terre est riche. La boue est riche. Elle pas. Tout le monde est plus riche qu’elle, même la boue.

Catherine est pauvre. Catherine fait sale. Catherine parle peu. Elle n’aime pas qu’on la regarde – les filles qu’on regarde ont des problèmes. Au Domaine où elle travaille, elle fait partie de ces invisibles grâce à qui la ferme tourne.
Monsieur, lui, est riche. Il ne parle pas non plus – il crache ou il tonne. Et il possède tout.
Mais quand sa petite-fille de quatre ans disparaît ce jour glacé de février 1969, Monsieur perd quelque chose d’une valeur inestimable.
Dans cette vallée de champs de betterave, où chaque homme et chaque femme est employé de près ou de loin par Monsieur, deux flics parisiens débarquent alors pour mener l’enquête avec les gendarmes.
Car une demande de rançon tombe. Mais le village entier semble englué dans le silence et les non-dits.  Personne ne veut d’ennuis avec Monsieur. À commencer par Catherine. Catherine qui se fait plus discrète et plus invisible encore. Catherine qui est la dernière à avoir vu la petite.

Après le succès de La Deuxième Femme, Louise  Mey revient avec un roman noir éblouissant qui raconte comment une disparition peut révéler les pires jeux de pouvoirs, entre violences de classe et violences de genre.

MON AVIS :

Petite sale est un roman d’ambiance…sombre, noir et froid.

Louise Mey décrit à merveille ma région : la Picardie. L’importance de la terre, de la boue, l’attachement viscéral des propriétaire terriens à leurs hectares, leurs cultures….l’importance de la transmission de leurs patrimoines. L’obsession de s’agrandir toujours plus, cette quête sans fin ….où tous les sacrifices sont permis. Quand elle décrit Monsieur, cela m’a fait penser à tellement de personnes que j’ai pu rencontrer. Louise Mey ne peut pas être plus juste dans cette description de village qui tourne autour du gros producteur local, ce fonctionnement à la limite du médiéval avec le seigneur et ses paysans. Croyez moi c’est toujours d’actualité.

J’ai beaucoup aimé aussi le coté rétro de la fin des années 60. L’ enquête à l’ancienne qui prend son temps….forcément sans technologie tout va nettement moins vite.

L’histoire est assez convenue, je pense que les amateurs de thrillers vont vite comprendre les tenants et les aboutissants de l’intrigue, je n’ai eu aucune surprise de ce coté là. Mais j’ai passé un bon moment de lecture, j’ai savouré cette ambiance tellement fidèle à ma région, j’ai savouré cette enquête hors du temps.

BREF…UN BON MOMENT DE LECTURE

MERCI NETGALLEY ET LES EDITIONS DU MASQUE

3 réflexions sur “PETITE SALE / LOUISE MEY

  1. Je l’ai dans ma pal j’ai hâte de le sortir

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      tu vas aimer l’ambiance j’en suis certaine, mais l’histoire ne va pas t’étonner

      J’aime

  2. Hedwige dit :

    En effet cette histoire ne me semble pas briller par son originalité. Merci pour ce retour nuancé et si bien formulé.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :