LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

Dans une supérette de quartier, quelques clients font leurs courses, un jour comme tant d’autres. Parmi eux une jeune mère qui a laissé son fils de 3 ans seul à la maison devant un dessin animé, un couple adultère, une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s’il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent… Des gens normaux, sans histoire, ou presque. Et puis un junkie qui, en manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé pour voler quelques dizaines d’euros. Mais quand le braquage tourne mal, la vie de ces hommes et femmes sans histoire bascule dans l’horreur.
Dès lors, entre victimes et bourreaux, la frontière devient mince. Si mince…

 » On pénètre dans un huis clos, mais on traverse un roman choral sur les tourments qui rongent les existences ordinaires de ces personnages.  » Le Point

 » Une tension psychologique qui grimpe jusqu’à son paroxysme, c’est notre quotidien qui devient glaçant.  » LiRE

MON AVIS :

Ce livre va être très dur à chroniquer ….j’ai aimé et j’ai pas aimé…En tout cas, il ne m’a pas laissé indifférente !!!!

Je n’ai pas su le lâcher et en même temps il m’a fait lever les yeux au ciel ….souvent….pour finalement me faire parler toute seule … »ah oui d’accord c’est pour ça…!!! » Amis lecteur je pense que vous voyez de quoi je parle . L’idée générale est juste parfaite car finalement, et j’espère ne jamais la vivre, ça peut arriver à tout le monde…donc l’implication du lecteur est immédiate, le stress et l’angoisse sont immédiats.

Après une réflexion de plusieurs jours, oui je vous dis ce livre ne laisse pas indifférente …je pense avoir trouvé ce qui me tracasse : chaque personnage présent dans cette supérette est en train de vivre un moment crucial de sa vie, chaque personnage arrive avec un bagage assez lourd…peut être un peu trop…ou un peu trop de personnages car à un moment il y a un petit coté « too much » qui m’a a fait décrocher, car autant le braquage est plus que crédible autant il y a combien de chance qu’un groupe de 8 personnes avec autant de passif se retrouve dans une supérette en pleine journée ?

Mais finalement à chaque décrochage…l’autrice m’a toujours rattrapé….

BREF…CETTE LECTURE FUT INTENSE DANS TOUS LES SENS DU TERME.

4 réflexions sur “L’INNOCENCE DES BOURREAUX / BARBARA ABEL

  1. Je suis en plein dedans et pour l’instant j’aime bien ! A voir par la suite !

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      hâte de voir ton retour

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai déjà ressenti ça avec l’auteur, difficile à dire si j’ai aimé ou pas ! Du coup, je note 😅

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      c’est vraiment bizarre !😂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :