LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

Pour Halloween, Netflix nous propose un challenge des fims à voir à cette époque, je vous propose donc mon retour pour ces vacances d’automne

SYNOPSIS :

Après avoir croupi pendant quinze ans dans une prison australienne, Benjamin Barker s’évade et regagne Londres avec une seule idée en tête : se venger de l’infâme Juge Turpin qui le condamna pour lui ravir sa femme, Lucy, et son bébé, Johanna. Adoptant le nom de Sweeney Todd, il reprend possession de son échoppe de barbier, située au-dessus de la boulangerie de Mme Nellie Lovett. Celle-ci l’informe que Lucy se donna la mort après avoir été violée par Turpin.
Lorsque son flamboyant rival Pirelli menace de le démasquer, Sweeney est contraint de l’égorger. L’astucieuse Mme Lovett vole à son secours : pour le débarrasser de l’encombrant cadavre, elle lui propose d’en faire de la chair à pâté, ce qui relancera du même coup ses propres affaires.
Sweeney découvre que Turpin a maintenant des visées sur Johanna, qu’il séquestre avec la complicité de son âme damnée, le Bailli Bamford. L’adolescente a attiré les regards d’un jeune marin, Anthony, celui-là même qui avait sauvé Sweeney lors de son évasion. Amoureux fou de la jeune innocente, Anthony se promet de l’épouser après l’avoir arrachée à Turpin.
Pendant ce temps, le quartier de Fleet Street s’est entiché des « tartes » très spéciales de Mme Lovett, et celle-ci se prend à rêver d’une nouvelle vie, respectable et bourgeoise, avec Sweeney pour époux et Toby, l’ancien assistant de Pirelli, comme fils adoptif. Mais Sweeney est bien décidé à mener à terme sa vengeance, quel qu’en soit le coût…

MON AVIS :

Il n’y a que le duo Johnny Deep / Tim Burton qui pouvait me faire regarder une comédie musicale, enfin une comédie…une magnifique histoire de vengeance gothique et sanglante . Un véritable comte macabre.

Le tout servit par un casting de rêve :

Un Londres sale, crasseux, sombre…les couleurs ne sont qu’un nuancier de noir, gris et blanc, sauf dans les scènes du passé ou dans les projections optimistes et rêveuses de Mme Lovett. C’est sanglant, vraiment très sanglant voir macabre. Le rouge sang ressort à merveille dans cette harmonie de couleurs sombres. Les chansons passent bien, pourtant je ne suis pas fan du genre. L’alchimie entre Johnny Deep et Helena Bonham Carter m’a complétement emportée.

Le seul reproche que je pourrais lui faire c’est qu’il est un peu long (2h).

BREF … un comte macabre et horriblement triste à a sauce Tim Burton

2 réflexions sur “SWEENEY TOOD / NETFLIX

  1. J’avais trouvé ça étrange mais divertissant !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :