LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

img_2158

DESCRIPTION :

Dans un bourg du Nord, Yvan est apprenti menuisier. Né d’un père borné et réac, et d’une mère qui rêverait qu’il devienne artiste, c’est un adolescent complexé et solitaire, moqué pour sa laideur et sa différence par ses camarades. Tout près de chez lui, un enfant est retrouvé mort, assassiné. Les policiers débarquent dans la maison familiale pour une enquête générale, un engrenage implacable se met alors en branle. La mère d’Yvan s’emmêle dans ses déclarations, leur ment, revient sur ses propos. Tétanisé et mutique, Yvan se contredit plusieurs fois, et se fait piéger à la suite d’un petit mensonge…
L’univers sombre et cruel de Frédéric Viguier emprunte tout à la fois au cinéma radical de Bruno Dumont et au roman social, et y ajoute le suspense d’un roman noir.

MON AVIS :

Petit conseil :

Prenez quelques heures pour vous poser tranquillement et lire ( savourer ) cette histoire d’une traite, votre expérience avec ce récit n’en sera que meilleure.

Pourtant au début de votre lecture, vous allez être plonger dans un environnement pas très agréable . Nous sommes en 2001, dans un village du Nord,il est bordé d’une usine et de terrains vagues où cohabitent les lotissements ouvriers et les nouveaux quartiers plus aisés. On y rencontre Yvan , la définition même de l’adolescent mal dans sa peau ( il se trouve laid, il est en surpoids, porte les vieux vêtements de son frère ainé), il est affligé d’une mère grandement pathologique ( qui sculpte du beurre et collectionne les étiquettes de boites à fromages) et d’un père bourru, froid et distant. Malgré les conseils de son frère ainé qui l’incite vivement à quitter le domicile familiale, Yvan s’ accommode assez bien de cette vie entre sa relation étrange avec sa mère et les moqueries des autres adolescents de son village et de son lycée.

Pour le coup, je n’ai eu aucune empathie ou affect pour aucun des personnages principaux de cette histoire, puis on découvre le corps d’un enfant dans le village…tous les indices mènent vers Yvan . Et c’est à ce moment là que la magie de ce livre opère : interrogatoire, garde à vue, détention provisoire, procès…le tout sur 6 ans et dans un livre de 190 pages. Car oui Frédéric Viguier va à l’essentiel, les chapitres s’enchainent, ils sont percutants. Son style d’écriture est direct et fluide, sans fioriture .Il nous offre une galerie de personnages savoureux : le flic, l’avocat, les co détenus, les habitants du village…et surtout l’évolution d’Yvan au fil des années.

BREF…j’ai été captivée par cette histoire jusqu’à la fin  !!Un récit qui mise tout sur la psychologie, sans gore ou effusion d’hémoglobine . Un vrai tour de force de faire vivre à son lecteur autant d’émotions en moins de 200 pages.

MERCI LE LIVRE DE POCHE POUR CET ENVOI

 

11 réflexions sur “AVEU DE FAIBLESSES/FRÉDÉRIC VIGUIER

  1. Oh mais tu me donnes envie !
    Bises,
    Maeve

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      Gros coup de cœur, j’aime bien les livres que tu dévores sur une après-midi 👌🏻😘

      J'aime

  2. lebouquinivre dit :

    Encore un livre qui me met l’eau à la bouche! Décidément tes chroniques fonctionnent avec moi 😉 tout ce que j’aime notamment avec la dimension psychologique!

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      Merci 😊 en ce moment je suis en veine dans mes lectures, je n’enchaîne que des lectures géniales 🎉🎉🙌🏻 celui ci est vraiment atypique, j’ai beaucoup aimé, en une après-midi il est lu , belle soirée 😘

      Aimé par 1 personne

  3. Ca donne envie! typiquement le genre de récit que j’apprécie, terriblement réaliste et qui te prend aux tripes… Je ne sais pas si c’est la bonne lecture de vacances pour mes vacances dans le presqu’Nord en revanche 😉

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      T’inquiètes pas , honnêtement l’histoire pourrait se dérouler partout en France. On est sympa dans le nord !!

      Aimé par 1 personne

      1. je n’en doute pas 😉

        Aimé par 1 personne

  4. Je note ! l’histoire a l’air d’être dense. C’est bien aussi lorsque les auteurs ne perdent pas leur temps en descriptions superficielles. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. couriretlire dit :

      en une après midi c’est lu , tu ne pourras pas t’en détacher !!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :