LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

img_3810

EDITIONS SONATINE

THRILLER

336 PAGES

DESCRIPTION :

Le retour du Harry Bosch australien.

Quelques mots prononcés dans la panique au téléphone :  » Darian, il faut que tu viennes. Tu es le seul à pouvoir nous aider. Il y a tant de corps !  » … puis plus rien. L’appel vient d’Ida, une jeune fille que Darian Richards, ex-flic des homicides de Melbourne, a sauvée quelques mois plus tôt d’une sale affaire. Si Richards a décidé d’abandonner un métier trop éprouvant pour ceux qui, comme lui, prennent les choses trop à cœur, il ne peut pas laisser Ida sans réponse. Son appel de détresse ayant été localisé, Darian gagne la Gold Coast, région des plages d’Australie, où les étudiants se retrouvent pour fêter la fin de leurs examens. Il est alors loin de se douter que la disparition d’Ida n’est presque qu’un détail dans une enquête qui va bientôt se transformer en véritable cauchemar.

On a beaucoup comparé Tony Cavanaugh à Michael Connelly, on compare maintenant de jeunes auteurs à Tony Cavanaugh. Avec ce thriller encore plus sombre que ses précédents, l’auteur de L’Affaire Isobel Vine et de La Promesse confirme tout son talent et sa place de maître absolu du genre.

MON AVIS :

Voilà un thriller plutôt atypique !!

Alors oui, il fait parti d’une série, mais ce ne m’a pas du tout gêné pour ma lecture et la compréhension de l’histoire, car l’auteur resitue régulièrement le contexte avec les divers éléments des livres précédents donc pas d’inquiétudes là dessus.

Atypique pour plusieurs raisons, déjà son héro ou plutôt son anti héro : Darian. Même si ce type de personnage devient de plus en plus récurrent dans les thrillers depuis quelques années, avec lui on ne sait jamais comment il va réagir ou sur quel pied danser: il peut être une vraie guimauve ou complétement froid et sans pitié…J’ADORE !!!

Atypique car finalement , très vite on découvre le cœur du mystère…l’enjeu du livre est plutôt du comment ça va se terminer, plutôt que du qui est le meurtrier…et ça , on peut dire que ça faisait longtemps que je n’avais rencontré ce schéma : un jeu de chat et de la souris plus que savoureux.

Atypique par le personnage sombre qui est à l’origine de cette intrigue…je n’en dirais pas plus, je vous laisse découvrir…mais quel charisme !!J’apprécie vraiment quand le méchant de l’histoire est réussie.

Et cette couverture ? N’est-elle pas juste sublime?

BREF … encore une belle découverte, la comparaison à MICHAEL CONNELLY se tient complétement !! Vous l’aurez compris un récit atypique de part : sa construction, ses personnages et son dénouement. Une originalité que j’ai trouvé très rafraichissante .

MERCI AUX ÉDITIONS SONATINE POUR CET ENVOI ET LEUR CONFIANCE.

6 réflexions sur “REQUIEM / TONY CAVANAUGH

    1. couriretlire dit :

      On dirait la baie de de Somme 🤣non le livre se passe en Australie 😉

      Aimé par 1 personne

      1. Mdr excellent ! en Australie comme le « Canicule » de Jane Harper que j’avais adoré 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. couriretlire dit :

        Là on est plus en bord de mer et fiesta étudiante

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :