LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

La mort de Peggy Smith, âgée de quatre-vingt-dix ans, n’a rien, a priori, de suspect… C’est ce que tout le monde pense jusqu’au moment où Natalka, son aide de vie, découvre que la vieille dame se sentait suivie…


Au moment de ranger les affaires et les nombreux romans policiers de la défunte en vue de la vente de son appartement, Natalka découvre une curieuse carte de visite sur laquelle il est écrit : Peggy Smith, consultante en meurtres. Elle remarque aussi que de nombreux livres lui sont dédicacés :  » À PS : merci pour les meurtres « . La nonagénaire avait donc pour habitude d’aider les auteurs de romans policiers en panne d’inspiration…

Natalka, prête à tout pour découvrir ce qui est arrivé à Peggy Smith, embarque avec elle dans sa quête de la vérité les amis de Peggy Smith : Benedict (qui a renoncé à devenir prêtre pour finalement tenir un café) et Edwin (ancien journaliste de quatre-vingt ans). Lorsqu’elle se fait menacer par une personne masquée et armée venue récupérer un mystérieux ouvrage, elle prévient la lieutenant Harbinder Kaur afin qu’elle mène l’enquête.

La mort de Peggy Smith, âgée de quatre-vingt-dix ans, n’a rien, a priori, de suspect… C’est ce que tout le monde pense jusqu’au moment où Natalka, son aide de vie, découvre que la vieille dame se sentait suivie…
Au moment de ranger les affaires et les nombreux romans policiers de la défunte en vue de la vente de son appartement, Natalka découvre une curieuse carte de visite sur laquelle il est écrit : Peggy Smith, consultante en meurtres. Elle remarque aussi que de nombreux livres lui sont dédicacés :  » À PS : merci pour les meurtres « . La nonagénaire avait donc pour habitude d’aider les auteurs de romans policiers en panne d’inspiration…

Natalka, prête à tout pour découvrir ce qui est arrivé à Peggy Smith, embarque avec elle dans sa quête de la vérité les amis de Peggy Smith : Benedict (qui a renoncé à devenir prêtre pour finalement tenir un café) et Edwin (ancien journaliste de quatre-vingt ans). Lorsqu’elle se fait menacer par une personne masquée et armée venue récupérer un mystérieux ouvrage, elle prévient la lieutenant Harbinder Kaur afin qu’elle mène l’enquête.

Cette mort est finalement très suspecte…

MON AVIS :

Un cosy mystery qui fait du bien, un magnifique hommage au livre policier / thriller anglais.

Car oui en situant son intrigue dans le milieu professionnel du livre, Elly Griffiths rend hommage à des siècles de littératures policières anglaises en passant par Arthur Conan Doyle, Agatha Christie et des auteurs plus contemporains.Dans ce livre, vous allez rencontrer tous les acteurs du milieu du livre, les auteurs certes mais aussi les éditeurs, les attachés de presse, ceux qui gèrent plus spécifiquement les réseaux sociaux, les bêta lecteurs, les correcteurs…Et attention, il y a même un scène qui va en plonger plus d’un dans une profonde dépression…une rencontre littéraire avec un auteur…en vrai…pas en visio ( désolée pour ce petit moment de détresse).

J’ai particulièrement aimé notre petit trio d’enquêteurs complétement improbable, avec Natlka, une auxiliaire de vie ukrainienne,Benedict notre ancien moine qui gère un coffee shop et Edwin notre octogénaire, ravi de revivre ses anciennes années de journaliste. Ils sont secondés par Harbinder, notre inspectrice d’origine indienne et qui vit encore chez ses parents. Tous ces personnages sont extrêmement attachants et veulent absolument découvrir ce qui est arrivé à leur amie Peggy, cette fameuse consultante en meurtre, qui a aidé tant d’auteurs à sortir de la page blanche.

Les personnages sont le point fort de ce livre, ils sont originaux, drôles, un peu maladroits parfois mais vraiment terriblement attachants.

Ce livre a quelques petits défauts, quelques petites invraisemblances, mais que les amoureux du livre et surtout les amoureux du thriller pardonneront à l’autrice.

BREF…ON DEVRAIT LIRE PLUS DE THRILLER QUI FONT AUSSI DU BIEN AU MORAL.

MERCI NETGALLEY ET HUGO THRILLER POUR CETTE AGRÉABLE LECTURE

2 réflexions sur “MORTELLE DÉDICACE / ELLY GRIFFITHS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :