LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

« Recherche professeur au bout du monde. » Lorsqu’elle voit passer cette annonce pour un poste d’enseignant dans le minuscule village de Skálar, Una, qui ne parvient pas à trouver un emploi stable à Reykjavík, croit saisir une chance d’échapper à la morosité de son quotidien.

Mais une fois sur place, la jeune femme se rend compte que rien dans sa vie passée ne l’a préparée à ce changement radical. Skálar n’est pas seulement l’un des villages les plus isolés d’Islande, il ne compte que dix habitants. Les seuls élèves dont Una a la charge sont deux petites filles de sept et neuf ans. Les villageois sont hostiles. Le temps maussade. Et, depuis la chambre grinçante du grenier de la vieille maison où elle vit, Una est convaincue d’entendre le son fantomatique d’une berceuse. Est-elle en train de perdre la tête ?

Quand survient un événement terrifiant : juste avant noël, une jeune fille du village est retrouvée assassinée. Il ne reste désormais plus que neuf habitants. Parmi lesquels, fatalement, le meurtrier.

MON AVIS :

Qui d’autre pouvait écrire un tel roman que Ragnar Jonasson ?

Je reconnais son style entre mille, ce don qu’il a en quelques pages, en quelques mots de nous plonger dans l’angoisse et dans la peur.

En prime, sur ce one shot, pour accentuer le sentiment d’isolement, il place son intrigue en 1985…donc pas de téléphone portable, pas d’internet…le tout dans le village le plus reculé d’Islande. Le lecteur compatit très vite avec cette pauvre Una qui quitte Reykajavik dans l’espoir de repartir de zéro, on ressent ses attentes, on a autant envie d’y croire qu’elle…et là….elle reçoit un accueil glacial…son logement est lugubre…et l’une de ses élèves meurt subitement…

Une touche de thriller psychologique, un soupçon d’ésotérisme, de la neige, de la glace….que demander de plus ?

BREF….Dix âmes, pas plus est un roman court mais terriblement efficace, à lire pour les longues soirées d’hiver

Merci Netgalley et les éditions la Martinière pour cette lecture

RÉSUMÉ :

Dix ans après sa disparition dans la tourmente de l’ouragan Laura, Dexter Morgan vit désormais loin de Miami, sous une autre identité, dans la petite ville d’Iron Lake, dans l’Etat de New York. L’ex-expert médico-légal de la police voit ses vieux démons refaire surface à la suite d’événements inattendus troublant sa routine.

MON AVIS :

Il y a 10 ans, je quittais Dexter de la plus mauvaise façon qui soit, je l’ai quitté déçu, comme je pense un bon 90% des fans de la série.

Pour ceux qui ne connaitraient pas Dexter ou qui seraient trop jeunes pour le connaitre, Dexter était un membre de la police scientifique, spécialisé dans les projections de sang, exerçant dans la police de Miami . La nuit, il assouvissait ses pulsions morbides en tuant les délinquants, truants, meurtriers que la justice a laissé échapper. Il exerce son art selon un code que lui a enseigné son père adoptif pour essayer de le canaliser…c’est un résumé très bref de 8 saisons, mais Dexter s’était ce méchant que tu adorais alors que sur le plan de la moral et de l’éthique …bah c’était pas terrible…Je ne peux que te conseiller de voir les 8 premières saisons, celle ci n’a d’intérêt que si tu les a déjà vu.

Donc 10 ans après, je retrouve ce bon vieux Dexter, l’impression de revoir un pote…franchement ça m’a fait très plaisir.

J’ai retrouvé le temps d’une saison ce personnage que j’aimais tant, cette ambiance que j’aimais temps,cette musique que j’aimais tant… même si Miami m’a manqué, Iron Lake était la petite bourgade des Etats Unis parfaite pour ce retour. J’ai retrouvé Dexter et ses démons, ses fantômes, son passager noir. Il essaye tant bien que mal de mener une vie normale…mais voilà…le passager noir n’est jamais vraiment très loin ….il va tomber sur pire / plus dangereux /plus cinglé que lui …et comme vous l’avez vu dans la bande annonce Harrisson son fils a réussi à le retrouver…il va essayer de gérer tout ça …à sa façon.

Merci Show Time pour cette saison supplémentaire et pour cette fin digne du personnage de Dexter.

BREF…ENFIN UNE VRAIE FIN À DEXTER MORGAN ET UNE FIN RÉUSSIE

RÉSUMÉ :

Cette Traversée des temps affronte un prodigieux  défi : raconter l’histoire de l’humanité sous la forme d’un roman.

Faire défiler les siècles, en embrasser les âges, en sentir les bouleversements, comme si Yuval Noah Harari avait croisé Alexandre Dumas. Depuis plus de trente ans, ce projet titanesque occupe Eric-Emmanuel Schmitt. Accumulant connaissances scientifiques, médicales, religieuses, philosophiques, créant des personnages forts, touchants, vivants, il lui donne aujourd’hui naissance et nous propulse d’un monde à l’autre, de la préhistoire à nos jours, d’évolutions en révolutions, tandis que le passé éclaire le présent.


Paradis perdus lance cette aventure unique. Noam en est le héros. Né il y a 8000 ans dans un village lacustre, au coeur d’une nature paradisiaque, il a affronté les drames de son clan le jour où il a rencontré Noura, une femme imprévisible et fascinante, qui le révèle à lui-même. Il s’est mesuré à une calamité célèbre : le Déluge. Non seulement le Déluge fit entrer Noam-Noé dans l’Histoire mais il détermina son destin. Serait-il le seul à parcourir les époques ?

MON AVIS :

Avec un peu de retard, je découvre enfin ce livre qui a fait tant parler de lui.

J’adore le concept, car oui ce livre est déjà un concept à lui tout seul…un roman qui raconte l’histoire de l’humanité, c’est juste passionnant !!!

Lire ce livre, c’est vraiment une expérience, il a le mérite de divertir et de captiver comme un roman, car très vite, je me suis prise d’affection pour Noam et sa famille, et j’ai pris plaisir à suivre son histoire, son évolution et celle de ses proches. J’ai eu aussi cette sensation de lire un livre d’histoire, de géographie, de biologie… et de m’instruire…et capter mon attention sur un livre qui parle de préhistoire, c’était pas gagné !! Dans la dernière partie, l’auteur ajoute cette petite touche de fantastique qui va faire le cœur de l’intrigue de cette saga.

Eric Emmanuel Schmitt nous offre un mélange de plusieurs styles littéraires, chacun étant parfaitement maitrisé, pour nous offrir une œuvre qui va l’être à n’en pas douter une œuvre incroyable. J’ai vraiment du mal à imaginer la somme colossale de recherches que ce projet a du demander.

Je vais prendre un plaisir non dissimulé à découvrir chaque opus de cet incroyable challenge qui va comporter 8 tomes.

BREF…LA PLUME DE E.E.SCHMITT AU SERVICE DE L’HISTOIRE …UN INCROYABLE PROJET

RÉSUMÉ :

Des aliens envahissent la Terre depuis quatre continents : la ville de New York aux Etats-Unis en Amérique du Nord, la ville de Manchester au Royaume-Uni en Europe, au Maroc en Afrique et au Japon en Asie.

MON AVIS :

Sujet vu et revu…certes…

La touche APPLE + reste le qualité d’image, la succession de plan d’une beauté incroyable…

En ce qui concerne la mise en route, elle est très très lente, cette série prend son temps. Les scénaristes ont décidé de nous faire suivre plusieurs groupes de survivants ou en lien avec l’invasion au 4 coins du monde. Forcément, il y a des histoires et des personnages qui m’ont plus touché que d’autres. Nos personnages ne vont comprendre que très tard dans la saison de quoi il s’agit réellement . Au début, ils sont confrontés à une catastrophe mais ils n’en connaissent pas l’origine.

Gros coup de cœur pour Mitsuki et Hinata au japon, elles travaillent toutes les deux dans l’aérospatial japonnais, toutes les parties les concernant, sont extrêmement belles et chargées en émotion. Elles sont clairement les personnages que j’ai aimé retrouvé à chaque épisode.

En Angleterre, vous allez suivre Casper et Jamila, qui ont été surpris par l’invasion en pleine sortie scolaire. J’ai apprécié également cette partie, comment des ados tentent de survivre à l’impensable. Et les plans de Londres…sublimes

En Afghanistan, Trevente, soldat américain, est le seul rescapé de son unité, il va tenté à tout prix de regagner les états unis…cette partie m’a semblé très peu crédible, j’ai eu beaucoup de mal à y adhérer .

Dans le New Jersey, Aneesha, en pleine crise de couple, va tenter de faire survivre sa famille…et la pauvre, ça va pas être facile pour elle…j’ai trouvé ses enfants très agaçants…son mari, on en parle même pas…

Et Sam Neil dans tout ça ? Non parce que clairement il est tête d’affiche dans la bande annonce …il n’est que dans l’épisode 1…grosse grosse déception.

A voir si la saison 2 sera plus animée avec plus d’actions…avec encore plus de Mitsuki et Hinata.

BREF…UN SUCCÈS EN DEMI TEINTE POUR MOI

RÉSUMÉ:

L’ancien Avenger Clint Barton a une mission apparemment simple : retourner dans sa famille pour Noël. Possible ? Peut-être avec l’aide de Kate Bishop, une archère de 22 ans qui rêve de devenir une super-héroïne. Ils vont devoir faire équipe alors qu’une présence du passé de Barton menace de faire dérailler l’esprit festif.

MON AVIS :

Est ce que je deviens une autre personne quand j’entends ce générique ? Assurément !!

Mon sens critique perd toute objectivité…et encore plus quand il s’agit d’un Avengers….

Alors déjà, cette série sur Clint….mais pourquoi en avoir un fait une série de Noël ?!? Je ne suis absolument pas fan des séries/ films de Noël …pas du tout…donc vous l’aurez compris je n’ai pas été séduite par le mélange Avengers et la mièvrerie qui caractérise cette saison. Clint mérite tellement mieux !!!

Ça commence plutôt bien, on retrouve Clint qui essaye de revenir à une vie familiale normale…toujours dans le traumatisme de la mort de Natacha. Il passe quelques jours avec ses enfants à New York( les images de la ville sont sublimes ) quand il voit aux infos réapparaitre son ancien costume Ronin, endossée par Kate Bishop , il cherche évidement à comprendre ce qui se passe et part à sa rencontre. Elle est forcément ravie car elle est fan depuis toujours du célèbre archer…oh que ça tombe bien…et histoire de faire un chouia plus cliché les scénaristes ont ajouté un chien borgne….je vous est prévenue ça dégouline de mièvrerie…

Du coup les enfants sont renvoyés à la maison, mais avant, ils font promettre à leur père d’ être là pour Noël…va-t-il y arriver ? SÉRIEUSEMENT ? C’EST UN AVENGERS !!!!! Il a affronté Thanos, il a sauvé la moitié de l’univers et il se retrouve à faire du baby sitting d’ado pour affronter un gang de malfaiteurs en jogging….WTF ????

C’est pas une série sur Clint, c’est l’introduction de nouveaux personnages…

Le seul truc qui aurait pu relever le niveau c’est « le super méchant » derrière l’intrigue…pareil aucun respect pour un des personnages les plus bad ass de l’univers Marvel.

BREF…MARVEL M’A FRANCHEMENT DÉÇU !!!

RÉSUMÉ :

Le nouveau roman très attendu de la reine du polar français.

–; Des fois, tu sais… Des fois j’ai envie de mourir, murmure soudain Léonard.
–; À cause de ce qui arrive à Mona ?
–; Oui, à cause de ça. Et aussi parce que je suis un débile et que tout le monde se moque de moi…
–; Tu n’es pas débile et de toute façon tu ne peux pas mourir.
–; Et pourquoi ?
–; Parce que tu n’as pas vu Glen Affric. On ne peut pas mourir sans avoir vu Glen Affric…

Je suis un idiot, un imbécile, un crétin. Je n’ai pas de cervelle.

Léonard se répète ce refrain chaque jour et chaque nuit, une suite de mots cruels qu’il entend dans la cour, dans la rue. Son quotidien.
Léo le triso. Léonard le bâtard.
Léonard n’est pas comme les autres et il a compris que le monde n’aime pas ceux qui sont différents.
Alors il rêve parfois de disparaître.
Être ailleurs. Loin d’ici.
À Glen Affric.
Mais les rêves de certains sont voués à finir en cauchemars…

Avec plus de deux millions de livres vendus à travers le monde, Karine Giebel s’est forgée une place à part dans le paysage littéraire français. Glen Affric, son douzième roman, est un thriller psychologique bouleversant sur la différence et l’amitié, où le plus beau côtoie le pire. Karine Giebel, indétrônable créatrice d’émotions fortes et authentiques, nous plonge comme elle seule sait le faire au plus profond de l’âme humaine…

MON AVIS :

Karine Giebel…elle est unique, son style est unique, sa noirceur est unique.

Elle revient, avec ce livre, à ses débuts, forcément j’ai pensé à « meurtres pour rédemption », car la première partie se déroule dans le milieu carcéral. Le milieu carcéral dans son état brut, avec toute la violence physique et psychologique qui y règnent …puis la violence qui va avec la sortie de prison, la réinsertion impossible…le nombre de thématiques abordés est riche très riche…on a pas le temps de prendre son souffle, les 700 pages filent à une vitesse incroyable.

Chaque personnage porte avec lui une tragédie, heureusement ils rencontrent aussi des êtres solaires, je pense évidement à Mona.

La partie thriller est bien là, en fond, en ligne directrice de l’histoire…mais elle est surtout là pour mettre en avant ces histoires de vie .

Émotionnellement c’est très fort, c’est aussi dur, ce n’est pas une lecture facile mais incroyablement juste.

Un livre de Karine Giebel c’est toujours un ascenseur émotionnel dont on ne revient jamais indemne, au même titre que le personnage de Marianne a marqué ma vie de lectrice, je me souviendrais aussi longtemps de Léonard.

BREF….J’ARRIVE PAS OUBLIER LÉONARD

RÉSUMÉ :

SI LE PARADIS EST UNE ÎLE, L’ENFER AUSSI.

Le sable très blanc, l’océan turquoise. Voici ce que découvre Yohan à son réveil. Un endroit paradisiaque où il va entamer une nouvelle vie. Avoir une deuxième chance d’être heureux. Pour arriver sur cette île inconnue, il a signé avec une mystérieuse société qui promettait de le faire disparaître et d’effacer toute trace de son passé.
Les premiers jours, Yohan savoure son insouciance retrouvée.Même si peu à peu, un sentiment d’étrangeté le gagne. L’île héberge une dizaine d’habitants plus énigmatiques les uns que les autres. Pourtant les maisons abandonnées, les échoppes désertes dans les rues balayées par le vent, laissent penser qu’un jour ils ont été bien plus nombreux. Où sont passés les autres ?

Yohan veut comprendre. Mais jamais il n’aurait dû chercher à voir l’envers du décor. Car c’est bien connu, la connaissance fait voler en éclats le Paradis…

MON AVIS :

Ma petite tradition déjà depuis quelques années c’est de commencer l’année avec le nouveau Niko Tackian.

Ce que j’aime avec cet auteur, c’est qu’il me propose un tout en un à chaque fois : une déconnexion physique et mentale. Je me pose en début de matinée avec son livre et je m’absente de tout durant une journée. Ce que j’apprécie également avec lui, c’est sa capacité à se renouveler à chaque nouveau roman. Depuis le début de la pandémie, il met un point d’honneur à emmener ses lecteurs loin de leur quotidien, et en ce qui me concerne, il réussit à chaque fois.

Alors oui, il va vous emmenez respirer un grand coup sur une ile au premier abord paradisiaque…au premier abord…ça reste un un thriller écrit par Niko Tackian. En ce qui concerne l’histoire, je n’en dirais pas plus le résumé de la quatrième de couverture se suffit à lui même.

On reconnait la touche du scénariste, ça va vite, très vite.Dans ma tête, ça c’est passé à peu près comme ça : première théorie, deuxième…ça s’enchaine, mais où m’emmène t-il ? Théorie numéro …je ne sais plus …pascaline pense a respiré…il a plusieurs scènes qui m’ont coupé la respiration en tant que bonne claustrophobe …puis arrive la fin, les réponses…j’adore…fin de journée…je suis partie loin…très loin…

Mission réussie Mr Tackian…j’ai respiré un grand coup loin de chez moi…sauf pour quelques scènes que j’ai vécu en apnée…le paradoxe de la lectrice qui a adoré se faire angoisser par l’écrivain.

Attardez vous deux secondes sur la couverture…sublime.

BREF…J’AI TELLEMENT BIEN COMMENCÉ MON ANNÉE AVEC CE LIVRE

Merci aux Editions Calmann Levy et Mr Niko Tackian pour ce magnifique début d’année.

RÉSUMÉ :

Un coach de football américain, Ted Lasso, est engagé par une femme riche et divorcée pour entraîner l’AFC Richmond, un club de foot anglais.

MON AVIS :

Suis-je réellement en train de vous recommander de regarder une série feelgood sur le football anglais ? Assurément !!! J’insiste même !!!

Vous êtes un peu tristoune ? Le climat actuel vous fait perdre confiance en la nature humaine ? ….un seul remède à tout ça !!! TED LASSO à regarder matin midi et soir !!! Seul problème, il n’y a que deux saisons disponible pour le moment malheureusement …mais franchement c’est la série qu’il faut voir !!!

L’idée de départ est juste géniale…un coach de football américain qui va coacher une équipe de football anglaise…Pour info, je vis avec un fan de football, je sais à quel point un fan de foot peut être investi émotionnellement avec son équipe, je connais la ferveur des supporters ( surement la seule chose sincère dans ce milieu) et dans cette série vous allez retrouver tout ça.

La méthode Ted Lasso ? La bienveillance et la positivité…oui je sais à dire comme ça …ça pue la guimauve…et pourtant j’ai trouvé ça génial .

Et c’est so british…les décors : le pub des supporters, les petites rues commerçantes…Roy Kent…OMG…j’adore ce personnage. En vrai , j’aime tous les personnages !!! Et la musique …une bande son incroyable .

Il y a même un épisode de Noël dans la saison 2.

BREF…METTEZ UN PEU DE TED LASSO DANS VOTRE VIE !!!

Photo de Anna Tarazevich sur Pexels.com

Bonjour tout le monde,

Je vous souhaite une merveilleuse année 2022, une meilleure année 2022, bonne chance, joyeux Hunger Games…bref au choix, je vous souhaite le meilleur.

Pleins de belles lectures, de séries addictives et de films envoutant …pleins de belles découvertes. Je sais que nos auteurs préférés sont prêts à nous transportés de nouveaux et qu’avec eux la vie et plus belle.

Pour ma part, je vais essayer d’être un peu plus présente par ici et sur mon compte Instagram / Twitter dédié au blog….enfin dès que mes travaux seront finis…normalement à la fin du mois.

A bientôt

Pascaline

Photo de Brett Sayles sur Pexels.com

Oui…un bilan mi décembre j’abuse un peu mais clairement les prochaines semaines vont être chargées avec mon déménagement pro donc autant faire le bilan aujourd’hui, vous souhaitez le meilleure pour cette fin d’année.

LES LIVRES:

LES SÉRIES :

LE SPORT :

Je reste sur ma routine Yoga au réveil, deux séances de natation par semaine, deux runs par semaines…la reprise des 10 km se profile à l’horizon !!!

BREF…UN MOIS WTF MAIS APRÈS ÇA SERA QUE DU BONHEUR …JE VOUS SOUHAITES DE MERVEILLEUSES FÊTES DE FIN D’ANNÉES, LA TEAM SOIGNANT …FORCE ET HONNEUR À VOUS .

JE VOUS RETROUVE DONC DÉBUT JANVIER 2022