LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

marlene é

ROMAN

ÉDITIONS L’ARCHIPEL

464 PAGES

DESCRIPTION

Allemagne, juillet 1944. Marlene se souvient de son passé, celui qui a fait d’elle l’une des femmes les plus recherchées du Reich. Après Au nom de ma mère, Hanni Münzer nous dessine le portrait d’une femme courageuse, prête à tout abandonner pour changer le cours de l’Histoire.QUI EST LA VÉRITABLE MARLENE ?

Munich, juillet 1944. L’une des femmes les plus recherchées du IIIe Reich se tient face à la maison bombardée de Deborah et de son frère, qu’elle croit enfouis sous les décombres. Si elle était arrivée la veille, Marlene aurait pu les sauver.
Mais qui est au juste cette femme ? La veuve d’un notable connu pour ses sympathies nazies ? Une actrice en devenir ? Une résistante ?
Marlene va devoir prendre l’une des décisions les plus difficiles de sa vie : épargner la vie de millions de personnes… ou sacrifier l’homme qu’elle aime.
Dans le sillage d’ Au nom de ma mère, ce roman s’attache au destin d’une femme courageuse, confrontée aux soubresauts de l’Histoire.

Prix Skoutz, du meilleur roman historique

Biographie de l’auteur

Née en Allemagne en 1965, Hanni Münzer conquiert le public dès 2013 avec son premier roman. Au nom de ma mère (l’Archipel, 2017), s’est vendu à plus de 250 000 exemplaires en Allemagne et a été traduit en douze langues.

 

MON AVIS

Marlène est âgée de 97 ans, elle a décidé d’écrire sa biographie afin de délivrer sa version d’événements  qui se sont passés en 1944. Cet ouvrage, ne sera publié qu’après sa mort, avant cela , elle réunit autour d’elle ses proches pour leur raconter le contenu.

Nous voilà, plongés en 1944 du coté de Varsovie.

Nous allons suivre Marlène, on sait peu de choses sur elle, on la découvre enfant issue d’une famille de nobles allemands . Puis , nous la retrouvons dans les décombres dus aux bombardements, elle cherche un contact de la résistance.

Car oui Marlène est contre le régime nazi, contre la guerre…et je pense que ce n’est pas inutile de le rappeler que tous les allemands n’étaient pas des partisans nazis, que beaucoup se sont soulevés et ont péri.

Le périple de Marlène est terrifiant, elle doit faire des choix dans l’intérêt de la résistance et non dans le sien ou celui de son entourage. Sa place de femme va l’amener à subir le pire. Une partie de l’intrigue se déroule à Auschwitz…inutile de vous dire que ça n’a pas été des moments de lecture facile.

Hanni Münzer ponctue son roman de « fragments d’histoire » : lettres, anecdotes, faits historiques qui rendent son récit encore plus encré dans la réalité.

La deuxième partie du roman se situe après la libération et la quête de justice de Marlène, j’aurais aimé avoir carrément un deuxième livre pour avoir plus de développement…une histoire comme celle ci aurait pu faire largement partie d’une saga.

Et que dire de l’épilogue…juste magnifique !!!

BREF …UNE HISTOIRE DANS L’HISTOIRE…UNE HISTOIRE DE FEMME QUI FAIT LA GUERRE…COMME IL Y EN A EU BEAUCOUP …COMME IL Y EN A ENCORE …UNE FICTION MAIS UN LIVRE TÉMOIN D’UNE ÉPOQUE QU’IL NE FAUT PAS OUBLIER.

MERCI NETGALLEY ET LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL POUR CETTE LECTURE

img_4558

 

DEVORER LES TENEBRES

SONATINE ÉDITIONS

528 PAGES

DESCRIPTION :

L’histoire vraie d’une jeune femme disparue dans les rues de Tokyo et du démon qui l’a engloutie.Lucie Blackman est grande, blonde et sévèrement endettée. En 2000, l’été de ses 21 ans, cette jeune Anglaise travaille dans un bar à hôtesses de Roppongi – quartier chaud de Tokyo – lorsqu’elle disparaît sans laisser de traces. Ses parents lancent alors une vaste campagne de mobilisation pour la retrouver. Bien vite, l’enquête des autorités japonaises devient sujette à caution : veut-on vraiment savoir ce qui s’est passé ?

Journaliste, Richard Lloyd Parry se passionne pour l’affaire. Voulant savoir ce qui est arrivé à Lucie, il s’immerge dans le Tokyo interlope, où il ira de surprise en surprise. De l’industrie du sexe au fonctionnement sidérant de la justice, il lève ainsi le voile sur une ville hantée par le mal, aussi fascinante qu’effrayante. Au cœur de cette toile invraisemblable, un mystérieux millionnaire, véritable figure du vice, sur lequel vont se porter tous les les soupçons. Espionné, menacé, attaqué en justice, Richard Lloyd Parry ne laissera rien l’arrêter dans sa recherche de la vérité.

Biographie de l’auteur

Richard Lloyd Parry est né en 1969 en Angleterre et a étudié à l’université d’Oxford. Depuis 1995, il vit à Tokyo, où il a d’abord été correspondant à l’étranger pour The Independent. En 2002, il rejoint The Times et est aujourd’hui rédacteur en chef de la branche asiatique du journal. Il a réalisé des reportages dans plus de vingt pays dont l’Afghanistan, l’Iraq, la Corée du Nord, le Kosovo, le Vietnam et l’Indonésie. En 2005, il est désigné  » Correspondant étranger de l’année  » aux What The Papers Say Awards. En tant que reporter, il est amené à silloner des pays en état de crise et se voit parfois incriminé par les pouvoirs en place. En 2009, il est ainsi accusé de crime de lèse-majesté par un groupe de politiciens thaïlandais, et en 2010 il se fait arrêter en Corée du Nord après avoir découvert un marché secret à ciel ouvert dans la capitale. Il a également retrouvé la trace d’Oussama Ben Laden en novembre 2001.

Richard Lloyd Parry est l’auteur d’ouvrages non-fictionnels nourris par son expérience de reporter : In the Time of Madness, qui revient sur la fin du régime de Suharto en Indonésie, People Who Eat Darkness ( Dévorer les ténèbres), une enquête sur l’affaire Lucie Blackman, et Ghosts of the Tsunami, qui décrit les conséquences du tsunami de 2011 sur la société japonaise, et qui a remporté le Rathbones Folio prize en 2018.

MON AVIS :

img_9085

Je lis rarement des comptes rendus d’enquêtes d’histoires vraies, j’ai vraiment commencé à m’intéresser à ce style avec la série American Crime Story que j’ai trouvé passionnante. Donc quand j’ai vu que Sonatine proposait dans son catalogue l’histoire de la disparition de Lucie Blackman, je n’ai pas hésité longtemps. Cette affaire date du début des années 2000…bref il y a 20 ans…elle a fait les gros titre à l’époque, avec un retentissement politique important.

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce livre, c’est que l’auteur ne s’est pas contenté juste de parler de la disparition de Lucie, de l’enquête et du procès de Joji Obara (le tueur présumé car à ce jour il n’a toujours pas été condamné pour le meurtre de Lucie).

Il nous raconte la vie de Lucie, de sa famille, de ses parents,ses relations avec les membres de sa famille, le cheminement qui l’ a amené à faire ce travail d’hôtesse au Japon…Grâce à toute cette partie, il lui rend son humanité, elle n’est plus juste une victime.

Il y a ensuite toute la partie enquête, Richard Lloyd Parry creuse vraiment les histoires des personnes qui gravitent autour de la disparition de Lucie : celles des autres disparues, de leurs familles, il s’attarde aussi longuement sur sa famille, ce qu’ils sont devenus, leurs choix face à cette disparition, face au procès ( tout cela a duré des années)… Il évoque toutes les conséquences sur des années après sa disparition.

Certaine partie sont difficiles à lire, certains passages, et je pense surtout à ceux après la découverte de son corps m’ont figé sur place…

Dévorer par les ténèbres décrit aussi un Japon sombre dont on a pas l’habitude d’entendre parler. Il s’attarde aussi sur le tueur présumé Joji Obara, connu maintenant comme l’un des plus grand violeur du Japon.

BREF…J’AI DÉCOUVERT UN STYLE LITTÉRAIRE À LA FOIS FASCINANT ET EFFRAYANT…LA FORCE DE CE LIVRE C’EST VRAIMENT LE DÉVELOPPEMENT DES TOUS LES PROTAGONISTES,MAIS LA SENSATION À LA FIN DE CETTE LECTURE N’EST PAS LA MÊME QUE POUR UNE FICTION…L’EMPATHIE ET LA TRISTESSE RESSENTIE POUR LA FAMILLE EST TELLEMENT PLUS INTENSE …LE LECTEUR EST LUI AUSSI UN PEU DÉVORER PAR LES TÉNÈBRES.

Je remercie NETGALLEY et les EDITIONS SONATINE pour cette découverte .

Disponible en librairie ce jeudi 6 février 2020

img_4558

 

Déjà un mois de mois de passé, personnellement , je ne suis pas mécontente qu’il se finisse celui ci !!

Mais je retiens l’essentiel, de belles lectures, de belles découvertes autant dans les livres que dans les séries…et un troisième marathon de Paris en cours de préparation !! Je suis déjà sur les rotules…

 

LES LIVRES

LES SÉRIES

  • THE WITCHER sur Netflix…une fois qu’on a compris la time line…c’est plutôt un bon début
  • MESSIAH sur Netflix…il fallait oser, Netflix l’a fait
  • YOU S02 sur Netflix…décidement cette série et moi…c’est pas ça
  • DRACULA sur Netflix….quand un coup de cœur se transforme en déception ultime
  • THE TWIGLIGHT ZONE sur Canal plus séries…une série culte remise au gout du jour

ÉVÉNEMENTS

RUNNING

img_8981

 

BREF…UN MOIS D’HIVER DE PASSÉ…JE SUIS LOIN D’AVOIR LU CE QUE J’AVAIS PRÉVU…AVEC LA FATIGUE, J’AI PLUS PRIS L’OPTION SÉRIE TV …J’AI HÂTE DE DÉCOUVRIR CE MOIS DE FÉVRIER !!!

 

 

journal intime

 

 

DESCRIPTION

Le voyage en Inde d’un golden boy repenti en quête de sagesse

Avocat d’affaires à New York, amateur de fêtes et de drogues…, Jonathan plaque tout du jour au lendemain pour partir à la recherche du bonheur. Pendant 3 ans, il va à la rencontre de penseurs et de maîtres spirituels à travers le monde, et découvre la méditation, une pratique qui va bouleverser sa vie.

En novembre 2016, il s’envole vers l’Inde pour vivre une expérience radicale :  » Vipassana « , ou dix heures par jour, pendant dix jours. Dans un silence total.

Journal intime d’un touriste du bonheur est le récit de cette retraite et des trois mois de périple qui ont suivi. Dans ce carnet de voyage déjanté, Jonathan nous raconte ses tribulations à travers l’Inde : son  » shopping spirituel  » d’ashram en ashram et de gourou en gourou, son coming out mystique, son apprentissage du sexe tantrique, son combat incessant contre la tyrannie du mental et les addictions…

Voyage initiatique et chronique spirituelle, ce livre irrésistible bouscule les genres littéraires autant que les consciences. Dans un style décomplexé, follement drôle, Jonathan Lehmann nous transmet la richesse des enseignements qu’il a reçus et qui nourrissent, chaque jour, son cheminement vers le bonheur.

Une lecture dont vous ressortirez transformés.

 

MON AVIS

 

Oui, je sais…on est juste très très loin de mes habitudes littéraires…de mes habitudes de vie…mais en 2020, il faut que ça change….

Si je m’arrête deux secondes sur  les 6 années qui viennent de passer…et encore plus sur cette année 2019, j’en ai presque le vertige:

  • changement de boulot pour nous deux
  • couper des liens, ouvrir les yeusx sur certaines relations
  • changement de mode de vie (sport, alimentation)
  • mon fils devenu adolescent
  • des projets (voyages, travaux, compétitions)
  • des moments durs …très durs…surtout ces 6 derniers mois

Pour cette année 2020, je n’ai qu’une envie…ralentir….et trouver un peu une forme d’apaisement…lâcher prise…arrêter d’être une freak contrôle .

Donc me voilà à la recherche d’une application de méditation ( geek un jour, geek toujours)…et je suis tombée sur la conférence TEDx de Jonathan Lehmann ( la vidéo ci dessus)…puis après j’ai eu envie de lire son livre et de tester son application 7mind.

Le livre

J’ai beaucoup ri…il y raconte ses différentes expériences dans différents ashrams en Inde, ses rencontres, ses expériences et surtout son cheminement vers l’acceptation de ses blessures d’enfances, du deuil de son père, de sa rupture amoureuse…

Et surtout quelles sont les solutions que nous pouvons mettre en place pour être plus heureux. Car oui, la plus part du temps, le bonheur ne tient qu’à nous.

L’application

7mind, il existe une version d’essai gratuite d’initiation, de 7 jours, des séances courtes, Jonathan a une voix très apaisante. Tous les jours, vous recevez une petite citation positive sur votre téléphone.

Les séances sont courtes et ne vous prennent pas trop de temps.

Moi la novice, la récalcitrante à ce type de pratique, j’ai réussi à me laisser entrainer, à me détendre, à ressentir un réel bienfait et effet zen …j’en suis la première surprise.

La version payante ( je la teste en ce moment, je vous ferrez un retour dans 3/4 mois)

Il y a plusieurs thèmes…je vous mets les thèmes de stage de 7 jours

1 : PREMIER PAS

  • initiation
  • bonheur
  • marches méditatives
  • sommeil

2 : STRESS / ANXIÉTÉ

  • anti stress
  • anti anxiété

3 : BIEN ÊTRE

  • les relations
  • équilibre émotionnel
  • amour de soi
  • amour de soi niveau 2
  • équilibre de vie
  • vulnérabilité

4  : DÉVELOPPEMENT

  • confiance
  • productivité
  • ikigaï (concentration)
  • Entreprendre
  • créativité

5 : PARENT / ENFANT

  • famille
  • enfants

Et ça ce ne sont que les stages  !!!

Il y a tout autant ,voir plus de séances individuelles…dont une inspirée par Dumbledore!!! « nous devons tous choisir entre ce qui est juste et ce qui est facile »

Son prochain livre sort le 4 mars 2020 :

 

BREF…JE NE SAIS PAS OÙ TOUT CELA VA ME MENER… UN ESPRIT PLUS ZEN ET PLUS APAISER ….C’EST TOUT CE QUE JE ME SOUHAITE !!! JE VOUS TIENS AU COURANT , MAIS SI VOUS AVEZ 18MN DEVANT VOUS REGARDER LA VIDÉO ….ÇA VA PEUT ÊTRE VOUS PARLER AUSSI.

 

 

img_8298

 

SYNOPSIS :

Une nouvelle version de la mythique série d’anthologie La Quatrième Dimension (1959-1964), laquelle nous plonge une fois encore dans des histoires surnaturelles, étranges et angoissantes.

MON AVIS :

Voilà une série que les moins de 30 ans ne doivent pas connaitre…elle passait en noir et blanc mais son générique est mythique. Si je devais vous donner un comparatif, je dirais que cette série est l’ancêtre de black mirror…sans les nouvelles technologies.

Chaque épisode est indépendant et vous emmènera dans un univers de la quatrième dimension…celle où un comique peu faire disparaitre son entourage en écrivant des spectacles sur eux, celle où un journaliste tombe par hasard sur un podcast sur un crash d’avion et se rend compte que c’est l’avion dans lequel il se trouve, vous allez remonter le temps, avoir un président des USA de 10 ans, vous allez conquérir Mars…la quatrième dimension est vaste.

La quatrième dimension ne se contente pas de vous offrir des histoires effrayantes ou surnaturelles…elle se questionne également sur les sujets de société comme l’immigration, l’écologie, les réseaux sociaux…un certain président des USA…

BREF … UN VRAI BONHEUR DE RETROUVER CETTE AMBIANCE SI UNIQUE, CE GÉNÉRIQUE ET POUR FINIR UN ÉPISODE HOMMAGE À LA VERSION ORIGINAL JUSTE AU TOP.

Petit plus…canal vous propose une version couleur et une version en noir et blanc

img_9076

 

Et dire que je n’ai pas encore annoncé la nouvelle ici sur le blog !!!Car oui, le livre de poche, me fait l’immense honneur d’être de nouveau jurée pour la sélection polar/ thriller pour le prix des lecteurs 2020.

Cette année, je vais vous partager encore plus cette formidable expérience et surtout échanger sur les livres sélectionnés. Ils sont faciles à repérer, ils ont le fameux macaron rouge sur la couverture.

ÊTRE JURY COMMENT ÇA MARCHE ?

Du mois de février au mois d’aout, je vais recevoir 2 à 3 livres à lire dans mon univers de prédilection le polar et le thriller, à chaque fin de mois, je vais devoir choisir le livre que j’ai le plus apprécié et envoyer un petit texte explicatif du pourquoi du comment…

Au mois de septembre, je devrais choisir parmi les gagnants de chaque mois, qui sera le grand vainqueur à mes yeux, la remise de prix a lieu au mois de septembre.

Je garde un excellent souvenir de ma participation l’année dernière, je vous mettrais les articles en lien à la fin .

LA SÉLECTION DU MOIS DE FÉVRIER

 

img_9075

DANS SON SILENCE de ALEX MICHAELIDES

Alicia, jeune peintre britannique en vogue, vit dans une superbe maison près de Londres avec Gabriel, photographe de mode. Quand elle est retrouvée chez elle, hagarde et recouverte de sang devant le cadavre de son mari défiguré, la presse s’enflamme. Aussitôt arrêtée, Alicia ne prononce plus le moindre mot, même au tribunal. Elle est jugée mentalement irresponsable et envoyée dans une clinique psychiatrique.
Six ans plus tard, le docteur Theo Faber, ambitieux psychiatre, n’a qu’une obsession : faire reparler Alicia. Quand un poste se libère dans la clinique où elle est internée, il réussit à s’y faire embaucher et entame avec elle une série de face-à-face glaçants dans l’espoir de lui extirper une parole. Alors qu’il commence à perdre espoir, Alicia s’anime soudain. Mais sa réaction est tout sauf ce à quoi il s’attendait…

Ce redoutable mélange de suspense et de psychanalyse nous offre une combinaison astucieuse qui a déjà happé de nombreux lecteurs. Le livre s’est vendu à un million d’exemplaires à travers le monde et a été traduit dans plus de quarante langues.

 

PRÉSUMÉE DISPARUE de  SUSIE STEINER

Une nuit, après une énième rencontre Internet ratée, Manon Bradshaw est envoyée sur une scène de crime. Edith Hind, étudiante à Cambridge, belle, brillante et bien née, a disparu. Peu d’indices, des traces de sang… Chaque heure compte pour la retrouver vivante. Les secrets que l’inspectrice Bradshaw s’apprête à découvrir auront des conséquences irréversibles, non seulement pour la famille d’Edith mais pour Manon elle-même.
Une formidable galerie de portraits, des reparties caustiques, une réflexion sur la solitude, une construction diabolique… L’inspectrice Manon Bradshaw fait une apparition fracassante sur la scène du polar mondial.

 

Premières impressions :

 

Pour dans son silence, ça va aller vite puisque je l’ai déjà lu l’année dernière et c’est clairement un de mes coup de cœur de l’année 2019. Mais, je suis ravie d’avoir l’opportunité de le relire , c’est typiquement le thriller qui vous retourne le cerveau et que vous avez envie de relire pour avoir un second regard avec tous les éléments.

Mon article sur dans son silence : ICI

Pour présumée disparue , la quatrième de couverture me tente bien , je suis friande de thrillers anglais, surtout quand l’intrigue se déroule dans une université prestigieuse comme Cambridge ! J’ai une petite appréhension sur l’héroïne  qui est déjà présentée comme une looseuse de l’amour…à voir

 

BREF…JE REVIENS TRÈS VITE VERS VOUS POUR VOUS PARLER DE MA RELECTURE DE DANS SON SILENCE ET MA DÉCOUVERTE DE PRÉSUMÉE DISPARUE . N’HÉSITEZ PAS A LAISSER VOS AVIS EN COMMENTAIRE SI VOUS LES AVEZ DÉJÀ LUS ET POUR QUI VOUS VOTERIEZ !!!

 

ARTICLES EN LIEN :

 

 

 

Avec la sortie du dernier opus des enquêtes du département V, j’ai eu terriblement envie de vous parler de cette saga culte que je suis depuis déjà 9 ans …et si ça peut vous donner envie de vous lancer dedans c’est encore mieux !!

Biographie de l’auteur

Abonné aux premières places des listes de best-sellers dans le monde entier, on ne présente plus le Danois Jussi Adler-Olsen : lauréat du dernier Ripper Award (prix européen du polar), du Prix Boréales du polar nordique 2014 pour l’ensemble de la série du Département V, Grand prix polar des lectrices de Elle 2012 pour Miséricorde, prix « Laurier d’or » des libraires au Danemark et prix Clé de verre (meilleur polar scandinave) pour Délivrance

 

LE DÉPARTEMENT V

Le département V c’est 3 personnages…complétement improbables, absolument mal assortis, qui vont travailler ensemble sur des cold case :

  • Carl, enquêteur, divorcé, qui se remet d’une fusillade où il a perdu un collègue et un autre est resté gravement handicapé.
  • Assad, enquêteur mystérieux d’origine syrienne, la gentillesse incarné mais un redoutable combattant.
  • Rose, la fragile rose dont l’excentricité cache bien de bien tristes événements.

Autour d’eux gravitent pleins de personnages secondaires tout aussi attachants et dont la place dans les histoires est aussi centrale. C’est pour cela que j’insiste encore sur les faits que, pour moi, ces livres sont à lire dans l’ordre !!!

Généralement, les histoires se déroulent en deux temps : une enquête principale concernant l’un des personnages principaux et une enquête secondaire.

Les enquêtes du département V, sont plutôt glauques, voir même trash ….âme sensibles peu être s’abstenir. On est clairement pas sur du thriller soft.

Ce qui caractérisent le mieux les livres de Jussi Alder Olsen, pour moi :

  • l’attachement aux personnages au fil des tomes, clairement c’est sa plus grande force
  • l’originalité de ses enquêtes
  • sa critique sur des faits de société ou sur la société danoise elle même
  • son humour sarcastique. et très noir..dans selfies….j’ai adoré !!!

Je vous parie que le premier tome :  Miséricorde, sera vous convaincre !!!

MISÉRICORDE

misericorde

Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s’acharnent-ils sur la jeune femme ?
Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l’avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d’encre. Mais, faute d’indices, la police avait classé l’affaire. Jusqu’à l’intervention des improbables Carl Mørck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d’origine syrienne. Pour eux, pas de cold case

PROFANATION

profanation

Sur le bureau de l’inspecteur Carl Mørck, chef du département V, le dossier d’un double meurtre commis en 1987 et impliquant une bande de fils de famille, innocentée par les aveux « spontanés » d’un des leurs. Mørck s’aperçoit que l’affaire a été hâtivement bouclée et décide de reprendre l’enquête. Cercles fermés des milieux d’affaires, corruption au plus haut niveau, secrets nauséabonds de la grande bourgeoisie… Adler-Olsen mêle suspense implacable et regard acerbe sur son pays. Après Miséricorde, Profanation ne décevra pas les fans du cynique Carl Mørck et de son assistant syrien, l’imprévisible Assad.

DÉLIVRANCE

delivrance

Une bouteille jetée à la mer, repêchée et oubliée dans un commissariat des Highlands. A l’intérieur, un appel au secours écrit en lettres de sang et en danois. Lorsque le message échoue au Département V de la police de Copenhague, chargé des dossiers non élucidés, les années ont passé. L’imprévisible Carl Morck, Assad, son assistant syrien au flair infaillible, et Rose, la secrétaire punk, vont-ils prendre au sérieux ce SOS ?

DOSSIER 64

dossier 64

Copenhague, 2010. Une brutale agression dans le quartier de Vesterbro incite Rose, la bouillonnante assistante de l’inspecteur Morck, à rouvrir un cold case sur la disparition inexpliquée d’une prostituée. Cédant à ses pressions, le Département V exhume une macabre affaire datant des années 1950 : sur la petite île de Sprögo, des femmes sont internées et stérilisées de force sous la direction du docteur Curt Wad…
Avec cette nouvelle enquête de l’incontournable trio formé par Carl Morck et ses assistants Assad et Rose, Jussi Adler-Olsen fait monter la tension d’un cran en nous plongeant dans un sombre chapitre de l’histoire du Danemark, où l’influence des extrêmes est plus que jamais d’actualité.

L’EFFET PAPILLON

l effet papillon

Si William Stark n’avait pas été intrigué par un SMS envoyé du Cameroun, René Ericksen, son boss au Bureau d’aide au développement, n’aurait pas été obligé de se débarrasser de lui. Si Marco, un jeune voleur gitan, n’avait pas trouvé refuge là où le cadavre putréfié de Stark végète depuis trois ans, son oncle, chef d’un réseau mafieux, n’aurait pas lancé ses hommes à ses trousses à travers Copenhague pour l’empêcher de révéler à la police l’existence de ce corps qu’il a enterré de ses propres mains…
Pour stopper cet engrenage de violence, l’inspecteur Carl Mørck et l’équipe du Département V doivent retrouver Marco. Et remonter la piste d’une affaire dont les ramifications politiques et financières pourraient bien faire vaciller l’intégrité politique du Danemark.

PROMESSE

promesse

Bornholm, une île danoise de la mer Baltique, fin des années 1990. Le cadavre d’une jeune fille est retrouvé dans un arbre, son vélo broyé au bord de la route. Aucune trace du chauffard : affaire classée. Sauf pour un policier local, qui finit dix-sept ans plus tard par demander l’aide du Département V, spécialisé dans les cold cases. Avant de se tirer une balle dans la tête.
L’inspecteur Mørck et ses assistants Assad et Rose débarquent donc à Bornholm. En remuant le passé, ils prennent le risque de réveiller de vieux démons…

SELFIES

SELFIES

Nouveau défi pour le Département V de la police de Copenhague : un « serial » chauffard dont les victimes sont des femmes jeunes, jolies et… pauvres. Elles touchent les aides sociales et ne rêvent que d’une chose : devenir des stars de reality-show. Sans imaginer un instant qu’elles sont la cible d’une personne dont le but est de les éliminer une par une.

L’inimitable trio formé par le cynique inspecteur Carl Mørck et ses assistants fidèles Assad et Rose doit réagir vite s’il ne veut pas voir le Département V, accusé de ne pas être assez rentable, mettre la clé sous la porte. Mais Rose, plus indispensable que jamais, est assaillie par les fantômes de son passé et sombre dans la folie…

VICTIME 2117

Le journal en parle comme de la « victime 2117 » : une réfugiée qui, comme les deux mille cent seize autres qui l’ont précédée cette année, a péri en Méditerranée dans sa tentative désespérée de rejoindre l’Europe.
Mais pour Assad, qui oeuvre dans l’ombre du Département V de Copenhague depuis dix ans, cette mort est loin d’être anonyme. Elle le relie à son passé et fait resurgir de douloureux souvenirs.
Il est temps pour lui d’en finir avec les secrets et de révéler à Carl Mørck et à son équipe d’où il vient et qui il est. Au risque d’entraîner le Département V dans l’oeil du cyclone.

Qui est Assad ? Victime 2117 est la réponse. Cette enquête est son histoire.

 

BREF…COMME VOUS POUVEZ LE LIRE DE NOMBREUX THÈMES SONT ABORDÉS : LA GÉO-POLITIQUE RÉGULIÈREMENT, DES FAITS DE SOCIÉTÉS, L’EXTRÊME DROITE, LES SECTES, L’IMMIGRATION,LA VENGEANCE…À CHAQUE FOIS,TOUJOURS TRÈS DOCUMENTÉ ET CETTE TOUCHE D’HUMOUR NOIR QUI TOUCHE AU GÉNIE DANS SELFIES.