LIRE ET COURIR

Du sport , de la lecture et un peu plus encore…

RÉSUMÉ :

Elle pensait lui avoir échappé, il ne l’a jamais oubliée.
Le nouveau thriller du lauréat 2021 du Prix Bête noire des libraires

Au royaume des cris, nul ne peut sortir indemne…
Diane est au sommet de sa gloire. Actrice à la beauté renversante, elle est la femme idéale, celle dont tout le monde rêve, mais que personne ne connaît vraiment.
Promise à un brillant avenir au sein de la brigade criminelle, Esperanza voit quant à elle sa vie se briser quand sa fille est kidnappée.
Deux destins aux antipodes. L’une vit sous les feux des projecteurs, l’autre est plongée dans les ténèbres. À chacune, des hommes ont arraché ce qu’elles avaient de plus cher. Où puiser encore de la force quand ce qui vous fait vivre vous a été enlevé ?

MON AVIS :

Après le brillant : LA PART DU DÉMON, il vous faut absolument découvrir la suite : AU ROYAUME DES CRIS.

J’adore quand un auteur ne se met pas de limites…et là dans de ce que l’être humain peut faire de pire…il n’y en a pas …

Faut-il lire avant la part du démon? Oui, déjà parce qu’il est génial et aussi pour la compréhension d’une partie de ce roman. Vous allez retrouver les personnages principaux : la pauvre Esperanza complétement brisée, Manuel, le miraculé et son frère Christian, le journaliste.

Ce roman est composé de deux parties, une avec Christian qui « indépendante » du récit à travers les tomes. Angoissante au possible, même si on devine l’intrigue, j’ai aimé suivre Christian dans son cheminement…vers la compréhension de la folie.

La deuxième partie, reprend la fin du tome un et la disparition de la fille de Esperanza, là aussi la détresse de l’enquêtrice traverse les pages jusqu’au lecteur…sans vous révélez quoique ce soit, Mathieu Lecerf, se joue de son lecteur une partie de son récit, pour finalement accentuer l’empathie vis à vis de son héroïne. L’attachement aux personnages est un élément clés du style de l’auteur…mais après il faut encaisser avec eux la suite des événements.

Le parallèle Diane / Esperanza en quatrième de couverture était osé…mais juste…

BREF…J’ATTENDS LA SUITE AVEC AUTANT D’IMPATIENCE QUE D’APPRÉHENSION POUR LES PERSONNAGES.

RÉSUMÉ :

Alors que Thor est en pleine introspection et en quête de sérénité, sa retraite est interrompue par un tueur galactique connu sous le nom de Gorr, qui s’est donné pour mission d’exterminer tous les dieux. Pour affronter cette menace, Thor demande l’aide de Valkyrie, de Korg et de son ex-petite amie Jane Foster, qui, à sa grande surprise, manie inexplicablement son puissant marteau, le Mjolnir. Ensemble, ils se lancent dans une dangereuse aventure cosmique pour comprendre les motivations qui poussent Gorr à la vengeance et l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard.

MON AVIS :

Retrouvez tout l’univers Marvel de mon blog : ICI

Thor n’est pas mon héros préféré de la franchise loin de là…je n’aime pas Nathalie Portman, je l’ai toujours trouvé surcotée, et elle ne colle tellement pas avec l’univers Marvel…mais j’avais vraiment aimé le dernier opus : Ragnarok, donc pourquoi pas lui laisser sa chance ?

Je n’attendais rien de ce film…donc je n’ai pas été déçue….mais sincèrement, il ne faut vraiment rien en attendre, tellement c’est le vide intersidéral.

C’est une parodie de film Marvel, avec un humour assez pipi / caca premier degrés…quelques scènes sympas, toujours assez beau visuellement …mais le scénario …un vide intersidérale,oui je sais je me répète mais c’est pour pas que vous soyez déçus. Ce film est sans aucun enjeux pour la saga Avengers…

Gros plus…et qui sauve le film…pour les plus de 35/40 ans …la bande son : LES GUNS N’ ROSES .

BREF…pour se détendre, rigoler, poser son cerveau et la musique

RÉSUMÉ :

Dans les rochers proches du petit port de Fjällbacka, on découvre le cadavre d’une femme. L’affaire se complique quand apparaissent, enfouis plus profondément au même endroit, les squelettes de deux jeunes filles disparues vingt-quatre ans plus tôt. Revient ainsi en lumière la famille Hult, dont le patriarche magnétisait les foules en compagnie de ses petits garçons dotés de pouvoirs de guérisseurs. Depuis cette époque et un étrange suicide, la lignée est divisée en deux branches qui se haïssent. L’inspecteur Patrik Hedström est chargé de l’enquête en cette période estivale où l’incident pourrait faire fuir les touristes et qui, canicule oblige, rend difficiles les dernières semaines de grossesse de sa compagne Erica Falck. Alors que s’assemblent les morceaux du puzzle, on apprend que Jenny, une adolescente en vacances dans un camping, a disparu… Dans ce deuxième volet des aventures d’Erica Falck, Camilla Läckberg excelle à tisser une intrigue jubilatoire, manipulant ses personnages dans une atmosphère provinciale lourde de secrets.

MON AVIS :

Je continue de vous faire découvrir ma saga nordique préférée, les aventures de Erika Falck. Même si chaque enquête est indépendante, l’histoire des personnages principaux se suit tout au long des 10 tomes, donc je vous conseille vivement de les lire dans l’ordre.Il est très difficile de faire des critiques sans spoils également donc je pars du principe que vous les avez lus dans l’ordre.

Tome 1 : LA PRINCESSE DES GLACES

2003, été caniculaire, même en Suède, un jeune garçon découvre un cadavre dans une brèche en bord de mer.Lors des investigations la police scientifique découvre deux squelettes au même endroit,enterrés un peu plus profondément. Il s’agit de deux jeunes femmes disparues fin des années 70, lors des autopsies, on découvre qu’elles ont été tuées toutes 3 de la même façon. A l’époque, le fils du prédicateur avait été soupçonné . Quel est le lien entre cette famille et ces cadavres ? Surtout qu’une autre jeune femme vient de disparaitre.

Après avoir fait connaissance avec Erika, avec sa famille,avec son histoire lors du premier tome, place à Patrick et son équipe d’enquêteur. Effectivement ce livre se déroule plus dans le commissariat Tanumshede, vous allez faire connaissance avec Annika, l’indispensable assistante, Martin et sa vie affective en dents de scie, Gostä l’énigmatique et placide enquêteur, Melberg le chef boulet et Ernst …le stéréotype du flic que personne ne voudrait rencontrer.

Une fois de plus, Camilla Lackberg s’attarde sur le sujet de la parentalité, de la famille, de la transmission avec d’un coté la famille du prédicateur, complétement éclatée suite au drame des années 70.Et de l’autre Erika qui se questionne par rapport à sa relation avec sa mère et sa future maternité.Elle écorche pas mal aussi, le concept de croyance et met en avant ses dérives.

On retrouve toujours les petites touches d’humour avec la famille d’Erika et les amis de Patrick qui débarquent pour squatter leur maison en bord de mer. C’est savoureux !!!!

BREF…un tome intermédiaire pour poser les bases de la saga, présenter un peu plus les personnages secondaires. Mais l’histoire du prédicateur n’en reste pas moins glaçante !!!!

Après notre excellent weekend l’année dernière lors du weekend du 15/08,je vous mets le lien : ICI . Nous sommes retournés à Paris fin juillet…mais naïvement, très naïvement…je n’avais pas pris en compte le retour post covid des touristes étrangers …clairement c’était pas la même ambiance !!! Fini les rues désertes…Autre élément que je ne pouvais pas anticipé…la chaleur caniculaire et surtout cette chaleur qui ne s’est pas arrêté depuis juin…sans oublier cette absence de pluie. Paris n’est pas réputée pour ses oasis de fraicheur et le peu de végétation existante est complétement desséchée.

L’objectif de ce weekend était le père Lachaise, donc j’ai pris un hôtel dans le 20 ème, le Mama Shelter Paris East, j’avais envie de tester cette chaine.

Mama Shelter Paris East

Mama Shelter c’est un concept de boutique hôtel, avec restaurant sur place et souvent également un bar, ici en roofttop . La déco est très moderne, assez chargée pour les parties communes. La chambre, est en mode minimaliste mais hyper fonctionnelle. Rien à redire sur le confort de la literie, l’insonorisation, la clim, j’ai apprécié le savon 3 en 1( cheveux, corps et visage), pas de plastique à usage unique. Une grande télévision avec un choix de films gratuits très récents. Le petit déjeuner est vraiment excellent, très varié, beaucoup de choix, vraiment très bon.

Le bar sur le toit est vraiment sympa, bien décoré, la vue pas ouf…mais les prix des boissons sont assez délirants, je me permets de comparer mais en Avril, notre hôtel à Florence, centre historique, avec piscine, et vue à 360 les boissons étaient deux fois moins cher .

Le restaurant, nous y sommes allés assez tôt pour éviter, le concert, manger dans le bruit c’est pas ce que j’aime, il est assez sombre et non climatisé. Et là les prix sont assez déconnant également .

Je pense que nous n’étions pas le cœur de cible pour cet hôtel, et le personnel, très jeune, pas franchement des plus aimable.

QUELQUES CLASSIQUES :

Pour les classiques de Paris, l’été,je ne peux que vivement vous conseiller de vous lever tôt et de profiter du calme et de la fraicheur.

LE PÉRE LACHAISE

Très vite, le but du weekend a été de trouver des ilots de calme et de fraicheur…et quoi de mieux qu’un cimetière pour ça ? L’architecture de certaines tombes sont vraiment sublimes, c’est vraiment un endroit magnifique. Le cimetière Montmartre a plus de charmes et il est plus végétalisé.

Quelques informations prises sur le site du cimetière :

Le cimetière du Père-Lachaise appelé aussi « cimetière de l’Est », est le plus grand cimetière parisien et s’étend sur 43 hectares. Il fait partie des parcs et jardins sous la gestion de la mairie de Paris. C’est un lieu unique qui invite au recueillement et à la rêverie, imprégné d’art, de culture et d’histoire, où l’on voyage à travers ses dédales de pierres et de végétation.

Plus de 3 millions de visiteurs venus du monde entier le visitent chaque année.

Il totalise 70 000 concessions funéraires.  De nombreuses personnalités y sont présentes et nous aurons l’occasion d’en parler dans les articles : artistes, musiciens et chanteurs (Frédéric Chopin, Rossini, Jim Morrison, Edith Piaf, Alain Bashung…) et écrivains (Molière, Balzac, Colette, Marcel Proust, Jean de la Fontaine, Oscar Wilde…), hommes d’État, militaires, historiens, …

BERCY

Autre coin de verdure que j’ai beaucoup apprécié, le parc de Bercy et Bercy village…super agréable, un petit avocado toast au paradis et du fruits avec un excellent jus pressé…avec cette chaleur c’était parfait.

LA COULÉE VERTE

Quelques informations :

Construite en 1859, la ligne de chemin de fer qui reliait la gare de la Bastille à la banlieue Est parisienne est désaffectée depuis 1969. Philippe Mathieux et Jacques Vergely, respectivement architecte et paysagiste ont alors l’idée de transformer cet espace linéaire en balade au milieu d’une nature verdoyante et diversifiée. Depuis, il vous est donc possible de suivre ce parcours de Bastille au Château de Vincennes, à pied ou à vélo !

La high-line de Paris, gros coup de cœur pour cette découverte, la vue sur les batiments de Paris est juste géniale, tout semble différent quand on change de point de vue .

LE RETOUR :

La sublime gare du Nord, un joyeux bordel, j’ai récupéré mon ado qui rentrait de Londres, retour vers les hauts de France.

BREF…j’apprécie de plus en plus mes virées parisiennes, il me reste encore beaucoup à découvrir mais je vais peut être privilégier des journées en semaines hors saison

RÉSUMÉ :

Tommy part pour l’Amérique du Nord, où la fin de la Prohibition en fait le terrain fertile pour de nouvelles opportunités. Il doit y faire face à un nouveau danger, celui d’un vieil adversaire déterminé à passer à l’action…

MON AVIS :

C’est toujours difficile de dire adieu à une série que l’on aime, à des personnages que l’on a adoré…PEAKY BLINDERS aura marqué l’histoire des séries, par son originalité, son casting incroyable, sa bande son anachronique génialissime, sa qualité, son esthétisme, ses répliques cultes.

PEAKY BLINDERS c’est sombre…très sombre…et bien pour cette dernière saison, elle l’est encore plus.

Malheureusement, elle débute avec les obsèques de Polly ( Helen McCrory décédée avant le tournage de la saison 6),on ne peut que imaginer à quel point il a du être difficile pour les acteurs de tourner cette scène. Moi, j’ai fondu en larmes littéralement .

Au menu, de la vengeance, beaucoup de vengeance, de l’alcool, de la drogue, la montée du fascisme, de l’extrême droite,la famille Shelby et ses fantômes.

Cette saison n’est pas parfaite, la fin non plus, mais c’est la dernière, pour ma part, j’ai adoré, ils vont me manquer.

Y a t il un acteur plus charismatique que Cillian Murphy dans le rôle de Tommy ?

BREF…DON’T FUCK WITH THE PEAKY BLINDERS

RÉSUMÉ :

La suite de Harry Quebert

Avril 1999. Mount Pleasant, une paisible bourgade du New Hampshire, est bouleversée par un meurtre. Le corps d’une jeune femme, Alaska Sanders, est retrouvé au bord d’un lac. L’enquête est rapidement bouclée, la police obtenant les aveux du coupable et de son complice.
Onze ans plus tard, l’affaire rebondit. Le sergent Perry Gahalowood, de la police d’État du New Hampshire, persuadé d’avoir élucidé le crime à l’époque, reçoit une troublante lettre anonyme. Et s’il avait suivi une fausse piste ?
L’aide de son ami l’écrivain Marcus Goldman, qui vient de remporter un immense succès avec La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, inspiré de leur expérience commune, ne sera pas de trop pour découvrir la vérité.

MON AVIS :

Grande nouvelle !!! je crois que je viens de me réconcilier avec Joël Dicker !!

Car oui, après la disparition de Stéphanie Mailer et l’énigme de la chambre 622 j’avais proclamé haut et fort le divorce …mais …de un : je suis curieuse, et de deux : l’affaire de Alaska Sanders, reprend le personnage de Marcus et l’ambiance de l’affaire Harry Quebert….bref…ne jamais dire jamais…Et la couverture…j’adore Edward Hopper!!!

L’histoire de ce livre se situe entre l’affaire Harry Quebert et le livre des Baltimore, mes deux romans préférés de Joël Dicker.

Sincèrement, j’ai adoré retrouver Marcus, Perry, Harry…L’ambiance des petites villes du Nord Est des Etats-Unis. Alors oui, il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup….trop ?, de rebondissements…

Sur 576 pages, il y a bien les 300 dernières qui sont faites que de rebondissements, mais ma curiosité du lectrice a été piquée et j’ai dévoré ces pages pour savoir ce qui était arrivé à la pauvre Alaska. Je pense que ce livre va plaire aux lecteurs qui comme moi, ont aimé Harry Quebert et le livre des Baltimore… ça m’a donné carrément envie de les relire.

Si vous n’avez pas lu l’affaire Harry Quebert, est ce que vous pouvez lire ce livre ?….franchement j’ai un doute…tout se qui concerne Alaska est complétement indépendant, mais l’histoire de Marcus, sa relation avec Perry et Harry découle complétement du premier tome…à vous de voir.

BREF….COMME THRILLER DE VACANCES, IL FERA PARFAITEMENT LE JOB

RÉSUMÉ :

Erica Falck, trentenaire installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise où elle écrit des biographies, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête, Erica est vite convaincue qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres –, l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint.

Stimulée par cette flamme naissante, Erica se lance à la conquête de la vérité et met au jour, dans la petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître, des secrets détestables. Bientôt, on retrouve le corps d’un peintre clochard – encore une mise en scène de suicide…

«La Princesse des glaces» signe l’entrée spectaculaire sur la scène du polar international d’Erica Falck, enquêtrice au foyer dont les aventures mêlent le frisson du suspense à l’humour et l’émotion de la comédie de moeurs. Ce premier opus très remarqué a reçu le grand prix de Littérature policière 2008 et le prix Polar international 2008.

MON AVIS :

Il y a 14 ans, je découvrais LA SAGA THRILLER que j’allais aimé plus que tout pendant des années, il y a quelques temps je l’avais évoqué dans un article condensé, je vous mets le lien : ICI et visiblement le sujet vous intéresse, j’ai donc profité de cet été pour commencer ma relecture de la saga Erika Falck, elle mérite amplement sa place détaillée sur mon blog tellement, elle a marqué ma vie de lectrice.

La princesse de glaces, c’est la rencontre avec Erika, Erika elle est comme moi, comme vous…on ne peut plus normale…c’est pas une super flic badass, elle est pas riche, sur le plan sentimental c’est pas la joie, elle écrit des biographies qui se vendent bien, mais elle voudrait écrire ses propres histoires. Au début du livre, elle est vraiment dans une mauvaise passe,ses parents viennent de mourir dans un accident de voiture et sa sœur, mais surtout son c****d de beau frère, veulent récupérer la moitié de la maison familiale…et là histoire d’égayer le tout, elle découvre le cadavre de sa meilleure amie d’enfance, Alexandra, morte,glacée dans une baignoire gelée.

Pour oublier ses problèmes et se changer les idées, elle se lance sur l’enquête de ce qu’était devenue son amie et de l’identité de son meurtrier.

Pour résumé la princesse des glaces :

  • des histoires de familles souvent glauques
  • des secrets, des non-dits
  • l’histoire d’un village et de ses habitants
  • des histoires d’amour
  • de l’humour, le passage avant son diner avec Patrick est tellement …réaliste
  • les violences faites aux femmes depuis toujours
  • des femmes fortes
  • les liens maternelles, la maternité
  • les traumatismes du passé et leurs conséquences dans le présent

Cette histoire, c’est tout ça à la fois, c’est passionnant, addictif, ce n’est pas ma première relecture de ce tome,mais j’y ai pris toujours autant de plaisir.

Et l’intégralité de ce premier tome pose les bases de la saga, donc de préférence à lire dans l’ordre.

BREF…J’ESPÈRE VRAIMENT VOUS DONNER ENVIE DE DÉCOUVRIR CETTE SAGA INCROYABLE !!

Mention spécial pour les couvertures, que moi personnellement j’adore.

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Doux mois de Septembre te voilà enfin !!!

Deux mois de coupure avec le blog mais deux mois de lectures intenses, un challenge No buy plutôt réussi, merci Flo pour l’initiative et la motivation. Coté vacances, quelques allers et retours parisiens et un séjour en Bretagne.

Pour cette rentrée :

J’ai vu que mon article sur la saga Erika Falck de Camilla Lackberg était régulièrement consulté , j’ai donc relu toute la saga pour vous parler de chaque livre un peu plus dans le détail.

Comme l’été dernier, j’ai continué à lire les livres de la regrettée Lucinda Riley, je vous en reparle très vite.

J’ai eu le plaisir de faire une lecture commune avec évasion polar, l’ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon, du coup, ça m’a donné envie de poursuivre le cycle du cimetière des livres oubliés …

Je me laisse encore quelques jours pour peaufiner ma pile à lire pour l’automne du king 2022, ma déco d’automne est prête à être installée, j’ai fait le plein de pumpkin spices, il me tarde de switcher ma garde de robe pour des pulls.

Pour la partie sport…comment vous dire qu’on est sur un gros gros été de la loose…comme partout en France et même chez moi dans les hauts de France, la chaleur a été insupportable, j’aime déjà pas ça en temps normal, mais là…j’ai quand même fait du vélo, essentiellement d’ailleurs. J’ai nagé jusque fin juillet, et j’ai repris une licence pour cette année. Mais courir…j’ai fait deux runs sur tapis dans ma cave, deux sur mon terrain de jeux habituels, un en Bretagne…on est loin des préparations marathon …Par contre des grosses randonnées en Bretagne tous les jours. J’espère que la rentrée et la baisse des températures vont me faire reprendre le chemin vers mes baskets.

Avec Train Sweat Est, j‘ai repris ma routine yoga matinale, j’ai commencé le programme pour débutant starter, histoire de reprendre en douceur . J’ai pas encore de planning fixe pour le sport, je ne m’impose rien, je ne m’interdis rien.

Si tout va bien, la Californie m’attend pour le mois d’Octobre, voyage qui a déjà été reporté deux fois…j’essaye de me projeter mais j’avoue que j’ai peur d’être à nouveau déçu.

Cette rentrée et cette nouvelle année a une saveur un peu particulière, puisque c’est la dernière pour mon fils au lycée et probablement la dernière à la maison…

J’espère que votre été c’est bien passé, et que votre rentée sera des plus douce.

À lundi pour la reprise des chroniques.

Pascaline

Photo de Pixabay sur Pexels.com

Bonjour tout le monde,

Je pensais faire une pause blog durant mes vacances en Aout, mais…je vais avancer cette pause à aujourd’hui…La rentrée de septembre s’annonce chargée au boulot, en visite d’établissement post bac ( OMG je suis vieille), donc j’ai décidé de mettre cet été à profit en m’avançant le plus possible sur pas mal de tâches.

Comme chacun sait ici, partager notre chronique c’est 100% du plaisir mais c’est aussi du temps.

Je compte bien partager mes lectures, séries de l’été avec vous à la rentrée, en attendant, je vous souhaite un très bel été, de très belles vacances, bon courage pour ceux qui bossent.

On se revoit en septembre,

Amitiés

Pascaline

RÉSUMÉ :

Six mois se sont écoulés depuis la bataille de Starcourt qui a semé terreur et désolation sur Hawkins. Encore titubants, nos amis se trouvent séparés pour la première fois – et la vie de lycéen n’arrange rien. C’est à ce moment de vulnérabilité qu’une nouvelle menace surnaturelle apparaît et, avec elle, un terrible mystère qui pourrait être la clé permettant de mettre fin aux horreurs du monde à l’envers.

MON AVIS :

Mon retour sur la partie 1 : ICI

4h, 2 épisodes, c’est ce qu’on appelle casser les codes, sur le coup ça surprend, ça effraie un peu même… mais j’ai rien vu passer…un claquement de doigt …

Cette seconde partie m’a fait vivre un ascenseur émotionnel incroyable, c’est vraiment pour ce type d’expérience que j’aime les séries…poser les bases d’une histoire pendant plusieurs années pour arriver à ce dernier épisode de saison,…il n’y a que le format série pour faire ça.

Un peu comme tout le monde, je suis restée accrochée à mon coussin, j’ai flippé, j’ai crié, j’ai pleuré, j’ai espéré j’ai eu le cœur brisé…j’ai eu besoin d’un peu de temps pour passer à autre chose…c’était juste un moment de série incroyable !!!

Il faut vraiment que je me case l’intégrale de la série prochainement .

BREF…ATTENDRE DEUX ANS POUR AVOIR QUELQUE CHOSE DE CETTE QUALITÉ, PAS DE PROBLÈME RENDEZ VOUS EN 2024.